Avertir le modérateur

07/06/2007

Sarko, la petite boule jaune qui vous perdra

 
medium_loco_roco.2.jpg

Vous vous y connaissez en jeux vidéos ?

Moi non plus.

Mais je suis tombé par hasard sur cette chronique de jeu, . Il était tard, je m'emmerdais : j'ai commencé à lire.

 

Juste d'un oeil, au début.

Et puis, les deux bien ouverts.

J'ai fini scotché.

 

Incroyable : ça collait parfaitement.


Reprenons. Soit Loco Roco, jeu sur console dont le héros est une boule de poil jaune stylisée. Le principe ? Facile : la boule grossit en mangeant tout ce qu'elle trouve sur son chemin. Plus elle mange, plus elle assure sa survie future.

 

medium_hambruger.jpg

Vous suivez, là ? (En même temps, si c'est pas le cas, faut se poser des questions…)


Attention, ça se complique : les boutons de la manette permettent à l'envie de diviser votre bouboule en plusieurs petites, et ensuite de les réunifier en une seule grosse. “A quoi ça sert, tout ça ? Eh bien à vous infiltrer dans les endroits les plus étriqués”, précise le sympathique chroniqueur.


Vous voyez où je veux en venir ? Non ? Réfléchissez : un truc qui ne peut s'empêcher de manger tout ce qu'il y a sur son passage. Un truc qui peut se diviser en plusieurs courants en apparence, mais restera toujours la même chose au fond. Et qui se sert de ses parties les plus diverses pour s'infiltrer là où on ne l'attend pas, “dans les endroits les plus étriqués”.


Ça commence à venir ?


Continuons. “L'environnement qui vous entoure est complexe et propose de multiples facettes qui vous demandent de vous adapter en fonction. Vous pourrez exercer tout votre poids sur certains décors pour les faire craquer (…). D'autres décors sont mous et se laissent déformer sur votre passage. Vous vous laissez également transporter par des courants d'air”, explique le camarade gamer.


Là, ça vous rappelle quelque chose ? Un environnement mou qui se déforme. Des courants d'air qui vous mènent ici ou là : le vent que vous brassez, en fait. Et de multiples facettes que vous placez sous votre joug pour mieux avancer.

medium_Sarko_en_campagne.jpg

Ok.

Une dernière pour la route. “Le nombre de Loco Roco qui vous composent a son importance (…) pour réveiller en douceur des décors endormis. Ceux-ci, étonnés ou amusés par votre chant, vous offriront des cadeaux ou déclencheront divers événements (…). Si vous êtes en nombre suffisant, votre Loco Roco va se subdiviser et les boules vont se mettre à chanter un peu plus fort (…) tout en se grimpant les unes sur les autres.“

medium_Sarko_au_centre.jpg


On y est. Sarko-tactique, tout le monde descend.

 

C'est finalement l'explication la plus plausible à l'évolution de notre vie politique : tout ce merdier n'est qu'un foutu jeu vidéo.

 

Loco Sarko, la petite boule jaune, a commencé à se taper tout ce qu'il y avait à boulotter au RPR, puis à l'UMP.

Ensuite ? C'est comme les Gremlins : la petite boule jaune s'est divisée, démultipliée, pour dévorer ce qu'il y avait en-dehors de son camp et "s'infiltrer dans les endroits les plus étriqués".                 medium_loco_roco_3.2.jpg

Hop, un coup à l'extrême-droite : les fachos s'agrègent à la bouboule.

Hop, un coup au centre : Bayrou se fait laminer, ses députés s'agrègent à la bouboule.

Hop, un coup à gauche : Besson, Kouchner, Hirsch, Glucksmann, Hanin, Seguela, Benamou s'agrègent à la bouboule, bientôt suivis d'Attali et de Lang.

Résultat : Loco Roco "séduit le décors", s'adjugeant sans coup faillir scrutin présidentiel et législatif.

 

Et maintenant ?

Ben : le jeu ne fait que commencer. La petite bouboule va continuer à grossir. Bien obligée, elle ne sait rien faire d'autre.

Pas moyen de l'arrêter. Sauf si…

Peut-être le bouton "off" ou un débranchage sauvage du câble d'alimentation. Un volontaire ? 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu