Avertir le modérateur

15/06/2007

Noachovitch : une agression à point nommée

medium_assassinat.jpg

 

Les ficelles sont si grosses, parfois, qu'elles en deviennent des câbles.

 

Et pas des petits.

Epais comme ça, les câbles !

Minimum.

 

Pas grave, Sylvie Noachovitch n'est pas à ça près.

Mais alors, pas du tout : c'est une fonceuse.

Acculée, dos au mur, accusée de déclarations racistes, bien prête de voir s'envoler toutes ses chances de gagner dimanche le deuxième tour qui l'opposera à Dominique Strauss-Kahn, l'avocate semble tenter ce qui ressemble bien à un dernier effet de manche.

Et pas des moindres : ni plus, ni moins, elle dit cette fois avoir été victime d'une tentative d'étranglement. C'est 20 Minutes qui en fait état avec complaisance, repris par le JDD : la candidate de la 8e circonscription du Val-d'Oise a appelé "vers 14 h 45, en larmes, la rédaction de 20minutes.fr. Elle affirme avoir fait l'objet d'une tentative d'étranglement il y a une heure ".

Rien que ça.

 

Du lourd, quoi.

Chacun jugera de la crédibilité à apporter à ce qui ressemble diablement à une ultime tentative de sauver les meubles.

 

Nous nous contentera de remarquer que cela lui permet opportunement de passer du statut de bouh-la-méchante-raciste à celui de victime.

De songer que Sylvie Noachovitch n'a décidement pas de chance : elle évoquait déjà une tentative d'agression dans cette vidéo-ci (un peu après la moitié de l'enregistrement). Et disait aussi avoir été "agressée par une équipe d'un candidat adverse", avant d'être "sauvée par une bonne femme". Diantre, il ne fait pas bon être candidate UMP à Sarcelle…

De nous étonner que Victor Curiel, suppléant de l'ex-avocate médiatique, ne parle pas, dans cette interview aussi sec donnée à Radio J et opportunement balancée sur Dailymotion, de "tentative d'étranglement". Mais d'une personne qui a prise la jeune femme "par le cou, lui a mis de la viande sur les cheveux et s'est sauvée".

 

Qui ça ?

Selon le même Victor, il s'agit d'une "équipe mandatée par nos adversaires politiques".

Waouh : les socialistes auraient-ils repris du poil de la bête ?

Mais ces sales gauchistes ne seraient pas les seuls en cause : ce sont "des gens d'origine africaine" qui s'en sont pris à Sylvie, affirme plus loin le suppléant, qui parle aussi "de racisme anti-blanc".

 

Tout ça pue très fort.

Mais alors : fort !

Pour tout dire, cela dégage une telle odeur de soufre, façon années 1930, que l'on se dit que nos pires cauchemars ne seront bientôt qu'une pâle copie de la réalite.

Parce qu'après tout, "ensemble, tout devient possible"…

 

PS : Cette note a été écrite dans l'urgence, vers 16 h après quelques minutes de réflexion. J'ai hésité à ne pas en remettre une couche sur Sylvie Noachovitch, déjà habillée pour l'hiver par toute la blogosphère. Je suis bien conscient de n'avoir que peu d'éléments sur cette ultime rebondissement. Mais c'est d'écouter l'enregistrement du suppléant sur Dailymotion qui m'a convaincu.

Commentaires

Au fond, ce n'est qu'une version un peu gore de l'entartage qu'elle méritait!

Écrit par : valdo lydeker | 15/06/2007

Ce qui est étrange c'est que lorsque la presse a révélée les propos de cette candidate, du côté de l'UMP on a absolument rien entendu. C'est seulement après son agression, chose complètement inacceptable, que l'UMP déclare que les propos en question relèvent de manipulations. Puisque tel est le cas pourquoi l'UMP n'a pas immédiatement réagit lorsque tout à débuté (comme ce fut le cas hier avec l'histoire des sans papiers maliens travaillant à La Lanterne), pourquoi crier à la manipulation seulement maintenant? C'est bien qu'il y a un malaise quelque part sur cette histoire.

De plus, il y a un témoin qui affirme qu'elle a bien tenu ses propos, si nous avions la source du Canard Enchainé, cette chère Sylvie Noachovitch pourrait tout bonnement ranger sa fameuse lettre de soutien très vite dégroupillée afin de la disculper. Pour quelqu'un qui s'est faite agresser, elle a su très vite s'en remettre et passer pour la victime : interviews à la presse, meeting... Pour le moment on ne connait pas l'auteur de l'agression et ses motivations.

Bien que ne soutenant pas les socialistes, je trouve assez ridicule de les accuser et d'assimiler l'agresseur à ce parti, pour une avocate elle nous prouve bien une certaine méconnaissance de son métier. Moi qui pourtant soutien N. Sarkozy, je me désolidarise de certains membres de ce parti, si l'on doit gagner, cela doit se faire honnêtement. Après Vaneste, voilà que l'UMP défend encore des propos racistes, c'est purement HONTEUX !

Encore de quoi faire réfléchir...

Écrit par : Gloryah | 16/06/2007

c'est simple, maintenant une partie de l'electorat frontiste et assimilé va se sentir libre de crier sa haine en petit commité avant de le faire en plein jour comme avant la guerre...
Les etrangés vont êtres brimés, emmerdés, etc... les etrangés oui mais pas tous: les noachovitch et sarkovitch non...
Mais ça va tourner au vinaigre car si les etrangés sont comme moi alors il ne se laisseront pas faire. C'est pas demain que je me baladerai avec un croissant de lune jaune agraphé au torax...

Écrit par : rekta | 16/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu