Avertir le modérateur

05/07/2007

"Il y en a un peu plus, ma bonne dame, je vous le mets quand même ? "

medium_marché.2.jpg

 

Ça doit être une sacré foire dans les ministères, en ce moment.

Un beau bordel.

Avec tout un tas de conseillers échévelés et pressés qui courent partout.

Qui s'affairent, le nez dans leurs dossiers.

Qui calculent, bouliers en main, têtes penchées sur d'interminables listes de calcul.

Qui crient tous en même temps, à celui qui sera entendu.

Qui conseillent, quoi, en un joyeux vacarme collaboratif.

 

Bref : les ministères revivent.

Les grandes salles et longs couloirs où l'on s'emmerdait sec auparavant sont devenus de vraies fourmilières.

Où il s'agit avant tout de faire comme le toujours en campagne très petit père du peuple.

D'aller vite.

Vite !  

Vite, vite !

medium_aretard.jpg

 

Tellement vite qu'il peut y avoir quelques légères erreurs, de temps en temps.

Oh, rien d'important.

Quelques milliards là.

Quelques milliers de fonctionnaires par ci. 

Quelques points de PIB par là.

Pas grave : ça se corrige vite fait.

Et ça repart.

Vite !

Vite, vite !

medium_sprint1.jpg

 

Tenez, le projet de loi "en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat".

Le 8 juin, François Fillon avait annoncé, dans une interview au Parisien, le coût de ce paquet (cadeau) fiscal à 11 milliards d'euros.

Ça sera en fait plus de 13, dit aujourd'hui la ministre de l'Economie Christine Lagarde.

Et peut-être 15 demain, comme le prédit le président de la commission des finances, Didier Migaud.

Rien d'essentiel au fond.

Le tout est d'avancer.

Vite !

Vite vite !

medium_sprint2.jpg

 

Les suppressions de postes dans l'Education nationale ?

10 000, avait proclamé Xavier Darcos.

17 000, a renchéri Christine Lagarde.

Rien de primordial dans ce quasi passage du simple au double.

De toute façon, François Fillon l'a expliqué : le premier chiffrage du ministre de l'Education nationale "a été jeté comme ça en l'air (...) C'est un ordre de grandeur, si on veut. "

On n'est quand même pas obligé d'être précis, non ? 

Vite !

Vite, vite !

medium_sprint3.jpg

 

 

La réduction des déficits publics ?

" Ils seront ramenés à 1,8 % du PIB en 2008 ", s'était engagé le gouvernement auprès de l'Union européenne.

Finalement, ce sera 2,5 %, a rectifié Matignon.

Juste "un léger décalage par rapport à ce qui a été transmis à Bruxelles ", a nuancé François Fillon.

Rien d'important.

On ne va quand même pas mégoter pour quelques fractions de pourcentage, non ?

Vite !

Vite, vite !

medium_sprint4.jpg

 

Quelques esprits étriqués croient voir dans ces approximations et corrections perpétuelles une preuve d'amateurisme et de légéreté.

Ceux-là n'ont qu'à retourner à leurs calculettes et bilans comptables.

Pas avec eux qu'on va gagner la course… en avant.

 

Commentaires

ah ben, ouais, mais non, là si tu commences à chipoter pour des détails comme ça on s'en sortira jamais ...

Écrit par : lev | 05/07/2007

Je sais bien…

Mais c'est plus fort que moi : je ne peux pas m'en empêcher. Faut toujours que je vois les choses en noir plutôt qu'ouvrir des yeux objectivement énamourés sur le superbe règne de Communiquant 1er qui s'ouvre.

Pardon, pardon, pardon.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 05/07/2007

Pour les 10 000 suppressions d'emploi, ils ont vu que cela ne faisait pas tant de barouf que ça, donc allez hop, on monte à 17 000.

Dans quelque temps, ils arrondiront à 20 000.

Ouh la la ! Pour le coup, ça va ruer dans les brancards.

Bon allez, on fait une concession... 18 000.

Écrit par : patrice | 05/07/2007

Ils confondent "agir" et "s'agiter", mais tant que çà marche ! Même des socia..., des Sarko-compatibles, ont applaudi hier le disco..., la propagande, du premier min..., du DRH de l'élysée.

Écrit par : henri | 05/07/2007

Oui, pourquoi se priver ?
Personne ne moufte.

Et surtout pas ces socialos qui, pour une bonne part, semblent enchanté d'avoir trouvé quelqu'un qui va réaliser ce qu'ils ont toujours rêvé de formuler.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 06/07/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu