Avertir le modérateur

05/08/2007

Effondrement des bourses mondiales : alors, c'est pour demain ?

medium_krach_2.2.jpg

 

Vous ne sentez pas flotter quelque chose dans l'air ?

Une très légère odeur persistante.

Qui s'étend de place financière en place financière.

Et gagne peu à peu les bureaux des analystes et les corbeilles des grandes bourses mondiales.

Un truc un chouia écoeurant. 

Une fragrance un brin âcre.

Faite de transpiration et d'anxiété mêlées. 

Vous sentez ?

Oui : ça pue la frousse...

 

Les responsables des banques publiques et des grands organismes financiers ont beau monter au créneau.

Affirmer que la crise ne s'étendra pas.

Qu'il ne faut pas s'en faire.

Et que non, non....

C'est sûr....

Tout ira bien...

Toooouuuutttttt

Irrrrraaaa

Bbbiiieeeeeeeennnn

medium_kaa.jpg

 

Mais ça pue quand même la frousse...

 

Chez certains, c'est même déjà carrément la panique.

Il y a quelques jours, un certain Angelo Mozilo, à la tête de Countrywide Financial, plus importante société américaine de crédit au logement, affirmait devant ses actionnaires (repris par l'Humanité) que les prix de l'immobilier "chutent comme jamais auparavant, à l’exception de la Grande Dépression".

"L’accumulation de créances douteuses contamine le secteur bancaire et risque de provoquer une crise de grande ampleur", notait de son côté Jean-Paul Fitoussi, président de l’OFCE

L'Allemagne est "menacé de la plus grave crise financière depuis 1931", affirmait enfin Joschen Sanio, directeur de la BaFin, régulateur boursier teuton.

Mais non, c'est sûr,

Ttttoooouuuuttttt

Iiiirrrrraaaaaa

Bbbbiiiieeeeennnn

medium_kaa.2.jpg

 

 

Les premières victimes sont pourtant déjà tombées.

American Mortage Investment, organisme américain de refinancement de prêts hypothécaires, a vu son cours plonger de 90 % vendredi. Et a licencié dans la foulée plus de 6 000 de ses 7 000 employés.

D'autres devraient suivre, à commencer par le concurrent direct d'American Mortage Investment, Accredited Home Lenders. Quant aux grandes banques d'investissement du pays, Morgan Stanley, JP Morgan ou Bear Stearns, elles sont à la ramasse.

La contagion s'étend même à l'Europe.

Tandis que l'Allemagne toute entière s'est mobilisée pour sauver la banque IKB, menacée de perdre 20 % de ses 17 milliards de dollars investis dans l’immobilier américain, Natixis et la BNP ont aussi vu leurs cours s'effondrer.

Mais ce n'est pas grave, puisqu'on vous dit que...

Ttttooouuuuttttt

Iiiirrrraaaa

Bbbbiiiieeeennnnn

medium_kaa.3.jpg

 

 

Tout ça à cause de ces fichus "subprime", prêts immobiliers consentis à des taux usuriers à des centaines de milliers d'Américains.

Lesquels n'ont plus les moyens de rembourser depuis la remontée des taux d'intérêt.

Ce million de ménages en faillite personnelle a grippé le système.

Et la belle machine, qui ne reposait que sur du vent et une croissance illusoire, tousse, crache et s'enraye.

A tel point que "certains analystes, parmi les plus pessimistes, présagent déjà une crise du crédit générale et mondiale. Les entreprises sont déjà affectées par la hausse des taux et l'extrême prudence des épargnants, et les fonds d'investissement qui avaient jusqu'ici dopé les marchés grâce à de gigantesques opérations de rachats d'entreprises avec fort recours à l'endettement ne trouvent plus de financements", explique Le Monde.

En un mot : ça se casse la gueule.

Mais ce n'est pas grave, puisque on vous répète que...

Ttttoouuttttt

Iiiiirrraaaa

Bbbbiiieeeennn

medium_kaa.4.jpg

 

 

En 1929 aussi, tout allait bien.

Malgré les millions de petits investisseurs, acculés à la faillite par la hausse des taux d'intérêt.

Et en dépit de la réaction en chaîne qui a vu tous les titres s'effondrer, après que leurs cours aient tutoyé artificiellement les sommets pendant de longs mois.

Au soir du 24 octobre, resté célèbre sous le nom de Jeudi Noir, l'un des dirigeants de la banque JP Morgan se voulait encore rassurant : "Il y a eu une petite quantité de vente à perte à la Bourse (...) en raison de conditions techniques sur le marché. (...) Le consensus de notre groupe est que la plupart des cotations de la Bourse ne représentent pas fidèlement la situation. (...) La situation est susceptible de s'améliorer."

Susceptible de s'améliorer ?

Finalement : non.

 

Né de la bulle spéculative, le krach boursier de 1929 fut, selon l'économiste Jacques Brasseul repris par Wikipedia, conséquence d'un profond déséquilibre : "Le cours des titres augmente plus que les profits des entreprises, qui eux-mêmes augmentent plus que la production, la productivité, et enfin plus que les salaires, bons derniers dans cette course."

Cela ne vous rappelle rien ?

 

Ah, au fait : tout va bien.

medium_tout_va_bien.jpg

Commentaires

Ça me rappelle le type qui tombe du quarantième et étage, et qui dit à chaque étage "Jusqu'ici tout va bien'...

Cela fait des mois qu'on dit que la bulle immobilière va faire Pouf !

J'ai lu hier (impossible de remettre le doigt dessus ce matin, je ne retrouve pas l'article, désolée) je cite de mémoire : un banquier qui expliquait lui aussi que tout va bien, il vend (je sais plus quoi) pour récupérer des liquidités, c'est le manque de liquidités qui fait problème, di-til. Mais ses clients n'ont pas à s'inquiéter (ils sont paraît-il tout à fait compréhensifs) s'ils ont un besoin urgent de liquidités il leur fera... un prêt.

Il va leur prêter leur propre argent ? Si c'est cela et que j'ai bien compris la manœuvre, on atteint des sommets.

Écrit par : Françoise | 05/08/2007

Oui, en effet, c'est assez hallucinant. Et même complétement sidérant.
Le mec a peur de rien.
Et je serais client, je serais pas, mais alors pas du tout, content.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 05/08/2007

Je suis d'accord avec cerre analyse dans la mesure où tout va s'effondrer.
Je pense personnellement que cette crise va marquer la fin du capitalisme ( ne me traitez pas de communiste ou d'anarchiste car je ne le suis pas ) je suis un citoyen comme tout autre qui constate que le système économique et financier mondial est en faillite.

Écrit par : Sofiane | 10/08/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu