Avertir le modérateur

12/09/2007

Objectifs d'expulsion : Brice Hortefeux va lire aux préfets la lettre de Guy Mocquet… Jean Moulin est dans la place

medium_aprotection.jpg

 

Je n'ai pas pu… 

 

J'avais pourtant pris toutes mes précautions.

Equipement de protection intégral de rigueur.

Pince-nez en position.

Lunettes de soudeur sur les yeux.

Et même d'énormes godillots de sécurité. 

 

Bref : j'étais paré.

Fin prêt.

Résolu à tenir le coup et à me plonger dans le ventre de l'immonde.

A remuer ses confidences publiques, malgré la puanteur.

Et à visionner ses photos et vidéos, en dépit de la répugnance.

medium_wc.2.jpg

Donc : je suis allé faire un tour sur le site officiel de Brice Hortefeux.

Décidé à en explorer tous les recoins.

Et les arcanes.

Présomptueux que j'étais…

 

Mais j'ai compris, dès l'affichage du site, que j'avais préjugé de mes forces.

Quand une petite fenêtre s'est ouverte en prime.

Me balançant à la face le mantra du ministre de l'Identité nationale.

"Depuis plus de 20 ans, prononcer le mot immigration était devenu en France une manifestation d'extrêmisme, de xénophobie, voire de racisme. Pourtant, le problème n'était pas l'immigration mais plutôt l'absence d'une politique d'immigration."

medium_pen.jpg

J'ai respiré un grand coup.

Vite fermé la fenêtre et cliqué sur un onglet, au hasard : biographie.

Pensant souffler et me reprendre en lisant le résumé de la grandiose carrière de Brice Hortefeux par lui-même.

Et…

Dès la dixième ligne, ça  a nouveau buggué.

"En 1994, Brice Hortefeux est nommé, sur proposition de Monsieur Eduard Balladur alors Premier ministre, Préfet chargé d'une mission de service public relevant du Gouvernement (il est après Jean Moulin le plus jeune Préfet de France)."

Un simple parallèle.

Qui a réduit mon courage à néant.

J'ai pensé au préfet Jean Moulin, mort pour sauvegarder l'idéal républicain de fraternité et de partage.

J'ai pensé à Brice Hortefeux aujourd'hui, engueulant les préfets pour leur insuffisants scores d'expulsions.

Je l'ai imaginé leur lisant la lettre de Guy Mocquet, pour leur redonner du coeur à l'ouvrage.

Et tout s'est brouillé dans ma tête.

 

C'est mon ordinateur qui m'a sauvé.

La machine a planté.

Commentaires

je ne comprends trjs pas que l'opinion publique ne soit pas choquer d'avoir des quotas de reconduit à la frontière.
Ce ministre que je nomme Ministère de la Haine Raciale est entrain de faire pire que ce que je pensais: non seulement il joue son role dans la reconduite au frontiere mais il se permet meme de changer les mentalités en rendant cela tout à fait normal et presque habituel.
On vit une sale époque...

Écrit par : GASKA | 12/09/2007

Oui, cela rappelle de mauvais souvenirs. Une époque où l'on comptait et listait beaucoup.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 12/09/2007

Bravo et félicitations à "Chareçon Libéré" pour son courage... au fait, une question me taraude, comme dirait un fils d'émigré bien connu, Hilter serait-il le père spirituel de Brise machin ???? Si ça continue on va tous se retrouver entre français de souche et on va se faire ch.... sans personne à virer , à haïr, et nos slogans franchouillards du genre : retourne dans ton pays, mal blanchi !!! Que la vie sera triste et pour voir des étrangers, il faudra attendre les touristes cossus, allemands,suédois,scandinaves ou saoudiens, les arabes qui ont du fric... ou alors il faudra aller à l'étranger! dur dur d'etre facho!!!
à plus donc.

Écrit par : rikku | 12/09/2007

Mr Hortefeux a des visions :

http://www.liberation.fr/rebonds/269308.FR.php

Tel maître tel chien...

Écrit par : Françoise | 12/09/2007

Toi entendre rire la hyène ? Toi te cacher bien vite ! (Nouveau proverbe de chez nous).

"Hortefeux estime que les préfets n’expulsent pas assez de sans-papiers. Vingt d’entre eux sont donc convoqués ce mercredi matin par le ministre de l’Intégration et de l’Identité nationale, qui ne manquera pas de leur « remonter les bretelles »."

http://www.spcm.org/Journal/spip.php?breve1271

Écrit par : Françoise | 12/09/2007

Selon RTL, les 19 préfets concernés sont ceux des Ardennes, de la Corse du Sud, l'Hérault, la Haute Garonne, la Gironde, l'Ille-et-Vilaine, le Finistère, le Puy-de-Dôme (fief de Brice Hortefeux), la Manche, Paris, le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, l'Aisne, l'Isère, le Gard, la Seine-Maritime, la Loire et la Loire-Atlantique.

Écrit par : flome62 | 12/09/2007

En dehors de l'outil de propagande qu'est le site internet de Brice Hortefeux...et je pense avoir tort de m'en émouvoir car nombreux sont ses collègues qui mettent en ligne une gentille petite vitrine bien propre...
...donc en dehors de ce site...GASKA a entièrement raison...comment en sommes nous arrivés à lire, entendre et voir dans l'actualité, qu'il y avait des QUOTAS d'expulsion à respecter ???
Les qualificatifs manquent...de malsain à ignoble...je pense qu'il demeure juste le fait que les gens qui sont contre ces QUOTAS ou l'idée même de QUOTAS...ces gens se disent que c'est impensable...et donc finissent, tout comme moi, par ne plus y penser...c'est lâche, mais on se sent tellement faible face à une idée aussi monstrueuse.

L'expulsion de clandestins, d'illégaux, etc...l'idée est saine, sa mise en oeuvre soulève immédiatement des tas de questions car cela mérite une étude au cas par cas...mais à quoi pensent les journalistes qui pondent les UNES et reprennent le mot "QUOTAS" ?
Est-ce insignifiant pour eux ?
Est-ce de la provocation, pour faire réagir les lecteurs ?( ou tout simplement pour faire vendre...pitoyable...)

Je n'arrive pas à comprendre.

Écrit par : lc | 12/09/2007

Comment sont fixés ces quotas honteux ?
On devrait créer un logiciel capable de détecter les mots sales comme ça, "quotas d'expulsion" etc.... qui nettoie les sites comme celui d'Hortefeux, et cerise sur le gatêau qui inoculent des mots tag purificateurs qui jailliraient sur son écran à chaque clic de sa souris, comme un virus social, qui finirait par lui laver le cerveau à défaut de l'âme.
Bon , ben fallait pas les mettre au pouvoir non plus tous ces salauds ! des quotas d'expulsion.... mais ça existe vraiment ça ? comment c'est possible ?

Écrit par : zigzag | 12/09/2007

@ Françoise : la hyène n'a pas fini de se marrer, je crois bien. Et j'aime bien ce proverbe.

@ Flome62 : oui, ce sont bien ceux-ci. Et ils se sont fait remonter les bretelles à grands coups de pied au cul…

@ lc : ce sont des gens qui ont la mémoire courte. Et ils suivent l'air du temps : le vent est à la puanteur générale, ils s'inclinent. Sans plus se poser de questions.
C'est ça pour la question des quotas. Et de façon générale pour le fait que les idéaux républicains d'accueil, de protection, de fraternité ne représentent plus rien.

@ Zigzag : on peut toujours se brosser pour les tags purificateurs… Pour le reste aussi. Faut juste serrer les dents et les poings.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 12/09/2007

Pour pouvoir tenir ce genre de promesses ils mettent le paquet...par contre sarkozy nous avait promis zero sdf en deux ans, et rien n'a ete fait pour le moment, et j'ai pas l'impression que quelque chose soit prévu...a quand le retour des don quichotte?

Écrit par : thc2 | 13/09/2007

je rejoins le charançon sur le fait que la grosse majorité des francais ne se posent aucune question. Ils mangent l'actualité sans réflechir car l'actualité c'est un "truc" qui évolue en parallèle de leur vie et donc tant que ca n'influe pas sur le confort quotidien on ne s'en inquiète pas. Etat individualiste .....

hier soir aux infos, ils expliquaient encore et encore que il faut 25 000 reconduits en 2007 que de fait les controles d'identités "pur" ont augmenté de 300% (sans compter les controles via l'inspection du travail).
Sur le terrain, du moins du coté de paris, ca donne un état policier où si on a pas la chance d'etre blond aux yeux bleus on est suceptible d'etre controler tout le temps, dans la rue, dans le metro, dans le RER...... C'est vraiment pesant , ca me rappelle certaines milices d'une autre époque. Mais ca, personne le raconte et encore moins les médias !

Écrit par : GASKA | 13/09/2007

Même pas à jour la biographie de monsieur le ministre
qui annonce encore que :

Il est à présent au côté du Ministre d’Etat Nicolas SARKOZY au Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

trop occupé à faire du chiffre?

Écrit par : JR | 13/09/2007

@JR ....ça n'apporte rien au débat mais....c'est excellent...dés le 30 000 eme expulsé...mÔsieur Brice aura le temps pour une mise à jour...ensuite on attaque le QUOTAS de 2008 !!!

Écrit par : lc | 13/09/2007

@ thc2 : les Don Quichottes ? Rétrospectivement, ça fait penser à une énorme coup de communication. Bien menée et justifiée, mais qui n'a rien changé. Comme un écran de fumée.

@ Gaska : oui, la proportion de flics dans Paris est complétement hallucinante. Et oui, elle ne gêne pas les petits blancs du 16e, mais seulement ceux qui n'ont pas les moyens de faire entendre leur protestation dans les médias. Une époque… comment déjà ? Oui : juste complétement pourrie.

@ Jr et Lc : bien vu. Pour lui, tant que ça reste des numéros…

Écrit par : Le Charançon Libéré | 13/09/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu