Avertir le modérateur

18/09/2007

"Un malaise entre les magistrats et moi ?", s'étonne Rachida Dati : "Impossible, je les ai tous fait fusiller"

medium_dati.jpg

 

"Ma vie n'est pas un roman."

Dit-elle.

 

Ah bon ?

Rachida Dati est pourtant salement douée pour raconter des histoires.

Tordre la réalité.

Et renverser les faits à son profit.

 

Il y a ainsi de grands moments dans la longue et lénifiante interview de la Garde des sceaux que le Parisien vient de publier.

Quelques sommets de culot.

Presque de l'audace, en fait.

Tant Rachida Dati se moque du monde.

Et se livre là à un joli foutage de gueule.

medium_foutage.jpg

 

Un malaise au sein du monde judiciaire ?

Allons donc…

"Dans toutes les institutions, même les plus respectables, il y a des réticences au changement. Je les connais, je viens de ce monde-là, c'est donc à moi de convaincre. Mais s'il y avait un véritable malaise entre les magistrats et moi, cela se saurait", déclare la meilleure-amie-de-Cécilia-parce-que-c'était-elle-parce-que-c'était-moi.

Une absence de malaise au nom de laquelle la Garde des sceaux rencontrera ce soir les membres du Conseil supérieur de la Magistrature.

Histoire d'essayer de calmer des syndicats de magistrats furieux de la façon dont a été traité le vice-procureur de la République de Nancy, convoqué pour ses propos critiques sur la loi contre la récidive.

 

La comparution de Philippe Nativel, justement ? 

Oh, une mauvaise interprétation, un bête malentendu.

Qu'on vous explique…

"Ce vice procureur aurait dit lors d'une audience : Je ne suis pas l'instrument du pouvoir. (…) Constatant les propos qui lui avaient été attribués dans la presse, s'empêtre Rachida Dati, le vice-procureur a demandé à sa hiérarchie une mise au point, affirmant qu'il ne les avait jamais tenus. Sa hiérarchie directe n'a pas souhaité donner suite. Or, il est de ma responsabilité de protéger les magistrats et de veiller à l'image de la justice. Pour ces raisons, je ne pouvais pas ignorer une situation dans laquelle un magistrat demande en vain à ce que l'on corrige ses propos. Je l'ai assuré de toute ma confiance."

C'est balaud, hein ?

Il s'agissait juste d'assurer le vice-procureur "de toute (sa) confiance".

De le réconforter.

De le prendre par la main, pour mieux guérir ses larmes.

Et de le serrer sur son coeur de ministre-mais-néanmoins-femme-de-coeur-allez-on-se-fait-la-bise-et-on-n'en-parle-plus.

Si c'est pas trognon…

medium_réconfort.jpg

 

Les critiques qui se multiplient à son encontre ?

Que des jaloux et des racistes.

" Il y a des fantasmes sur mon compte. Or, ma vie n'est pas un conte de fées (…). Bien sûr, je préfère être soutenue. La France d'aujourd'hui n'est pas celle d'une petite frange, d'une petite élite. Elle n'est pas raciste. Elle n'est pas contre la promotion. Elle n'est pas contre l'ascenseur social. Certains ne sont d'accord avec tout cela que jusqu'à un certain point. Quand on est durablement dans le même ascenseur qu'eux, cela les dérange un peu."

Voilà.

Ceux qui s'inquiétent de voir disparaître le principe républicain de séparation des pouvoirs, s'effarouchent que soit propulsée Garde des sceaux une femme dont le principal mérite est d'être la meilleure amie de Cécilia et s'indignent des peines astronomiques qu'induit la loi sur la récidive sont prévenus.

Ils ne sont qu'une "petite frange" "raciste", "contre la promotion" et "contre l'ascenceur social".

Un coup classique.  

Beau comme du Franz-Olivier Giesbert s'étonnant "qu'autant d'encre" ait "coulé sur (le) changement de tête" au sein du cabinet ministériel avant de nous en "laisse deviner…" la raison.

Bref, on est tous des salauds.

 

Tous ?

Non, pas les huit lecteurs du Parisien qui ont mené l'interview.

Les membres du panel, précise le quotidien, "n'ont pas tous voté de la même façon à la présidentielle".

Sous-entendu : pas de partialité.

Soit.

Résultat ?

"Elle a conquis tous ceux qui lui faisaient face", résume Le Parisien.

Le mot est faible.

Tant, à la lecture de la rubrique "Comment l'avez-vous trouvée", on se dit que l'enthousiasme devait être un tout petit moins éclatant lors des manifestations du 50e anniversaire de Staline. 

medium_stal.jpg

"C'est une femme de terrain, volontaire et passionnée. J'ai apprécié sa proximité et son accessibilité", glougloute Véronique.

"Elle est super sympa ! (…) En plus, elle est mignonne...", s'excite Parriza.

"Elle m'a paru très à l'écoute des gens. Elle parle de façon claire. Elle est professionnelle, mais simple", remarque Marc-Antoine.

"Elle est accessible, ouverte, et c'est une battante", claironne Hervé.

Etc, etc… le tout à l'avenant.

 

Pas mal, non ?

Faire tresser par d'autres les lauriers que l'on enfile à la ministre. 

Ils sont forts au Parisien…

medium_lauriers.2.jpg

PS : Les trois pages d'interview, grand moment de propagande ministérielle, ne sont sans doute pas très représentatives des deux heures d'entretien.

Ce sont les journalistes du Parisien qui l'écrivent eux-même en introduction : "Invitée comme c'est l'usage à relire le texte de cet entretien avant parution, la garde des Sceaux a choisi de lui retirer par moments sa tournure spontanée. (…) Le texte ci-dessous, c'est donc du pur Dati. Une femme de caractère."

Du "pur Dati"…

Façon élégante de dire que l'interview a été totalement remaniée.

Ben, les gars… vous ne voulez pas aussi lui donner les clés du journal, tant que vous y êtes ?

Commentaires

"Du "pur Dati"" : Au moins, ils l'ont dit.

(Ça paye bien le "cirage de pompes" ?)

Rachida qui tout comme Fadela et Rama (les trois Grâces-alibis), voit le racisme partout sauf au ministère de "l'Intégration"...

Écrit par : Françoise | 18/09/2007

Oui.
Et s'ils l'ont écrit, c'est qu'elle a vraiment dû abuser… Parce qu'il est de toute façon d'usage que les interviews soient relues, histoire de vérifier les propos prêtés et de corriger quelques trucs.
Pour que cela soit ainsi souligné, il faut vraiment qu'elle ait totalement réécrite le truc.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 18/09/2007

Tu sais, tout ce qui se passe en ce moment, c'est vraiment la négation de tout ce dont la France pouvait être fière.

Cela me rend réellement malade.

N.S fait plus fort qu'Attila... Il ne lui a pas fallu plus de trois mois pour tout bousiller.

Écrit par : Françoise | 18/09/2007

Vas-y Rachida !
Fais-moi bouger tout ça à grands coups d'escarpins !
Fais trembloter le ventre mou de la caste des "zinvestis du 2° pouvoir",
ces mandarins qui pour une fois ont une tutelle, et pas un chef de corporation.

Quant aux causeurs, qu'ils continuent à gloser, indéfiniement, du haut de leurs tours d'ivoires (toujours aussi méprisants pour la voix du peuple, ceux-là, et toujours aussi inactifs).

Écrit par : olivier | 18/09/2007

touche pas a mes magistrats
les "untouchables" !!!!
anectode
CV d un magistrat
debut de carriere = debut d'instruction du proces Agnelet
fin de carriere = fin du proces
= 30 ans de carriere ,je suis curieux d en connaitre le cout??

Écrit par : andre | 18/09/2007

article totalelment imcomprehensible.....

Écrit par : sina | 18/09/2007

bel article le charancon
je suis entierement d'accord et ne sait que rajouter.
Ah si , on a pas fini de nous prendre pour des cons mais ca finalement ca ne date pas du 22 avril ... La différence c'est qu'aujourdhui nos politiques sont bien plus experts de cette méthode ....

Écrit par : GASKA | 18/09/2007

Mais qu'attendiez-vous donc d'une telle interview? Mais qu'attendiez-vous donc des lecteurs du Parisien? Choisis comment et par qui et où et comment ? Questions fondamentales à tout travail journalistique. Rachida Dati est une femme de caractère qui a probablement forgé son parcours et donc son évolution personnelle habitée par un sacré tempérament et qui a rencontré au bon moment la personne qu'il fallait ( Cécilia), ça aide. Alors, cessez d'être surpris, elle fait son job de ministr. Elle st ainsi entrée au panthéon de mon top ten des détestables de la justice : un monde fermé, cloisonné, au pouvoir immense qu'elle voudrait faire bouger mais avec lequel elle emploie les mêmes artifices de manche que dans un prétoire avec le suprême pouvoir en plus : celui des médias qui lui déroule un tapis rouge. Elle devrait sans souci pouvoir poursuivre sa route armée de ses talons, de ses maladresses, de son soutien, de sa volonté et donc lecteurs choisis du parisien. détenus, futurs détenus, personnel pénitientiaire, magistrats de tous rangs, : dormez tranquille, les Sceaux sont définitivement bien gardés.

Écrit par : dominique | 18/09/2007

L'article est du niveau de ce qu'il prétend attaquer : pas d'argumentation (par exemple : pourquoi dati serait-elle plus incompétente que d'autres précédents ministres ?) ; attaque ad hominem (ad feminem, plutôt) ; nécessite ou non d'apporter des changements ; aucune question de fond n'est analysée.

Changer des corporations est très difficile. Quant à savoir si le changement est nécessaire, quels changements, et quelles méthodes - ce n'est pas ici qu'on l'apprendra. par contre, bon article dans Marianne la semaine dernière.

Écrit par : JL | 18/09/2007

Jusqu'à nouvel ordre, nous sommes dans une démocratie; et dans une démocratie, ceux qui dirigent ce sont ceux qui ont été élus, à savoir les députés, le président et par délégation ceux qu'il a nommés.
Il serait temps que ces roitelets de juges s'en rendent compte et retournent à leur place; sinon, qu'ils ne s'étonnent pas si on les y remet.
Qu'ils appliquent la loi votée par nos élus, les français ne les payent pas pour faire une justice qui ne correspond pas à leur choix démocratique.

Écrit par : Alain.11 | 18/09/2007

@ Françoise : et ce n'est pas fini. De quoi avoir la nausée… sentiment parfaitement résumé par le très très bon billet de Fontenelle.

@ Olivier : tour d'ivoire ? J'habite au rez-de-chaussée…
Quant à la tutelle contre l'esprit de coporation : ça se tiendrait si Dati n'avait pas été nommé là parce qu'elle fait depuis 2002 du shopping avec Cécilia… En matière de contre-exemple corporatiste, cela se pose là…

@ André : pas clair, tout ça…

@ Sina : parce qu'il n'y a rien à comprendre, évidement.

@ Gaska : merci.
De plus en plus experts à nous prendre pour des cons ? Oui, ils nous manipulent à la perfection.
Dans cet esprit, voir le bon billet de Paul Moreira sur la prop-agenda : http://paulmoreira.20minutes-blogs.fr/archive/2007/09/15/bienvenus-dans-la-prop-agenda.html

@ Dominique : ce que j'attendais du Parisien ? Pas grand chose en effet. En l'espèce, citer la réaction de ses lecteurs-intervieweurs-d'un-jour m'a surtout servi à terminer mon billet.
Mais le principal est évidement ailleurs. Soit dans les explications fumeuses et présentations mensongères d'un Rachida Dati à la limite de la pathologie. Et là, nous sommes d'accord.

@ Jl : ce n'est pas un article, mais un billet. La question de l'incompétence de Dati a été assez souvent débattue, et je crois avérée. Il s'agit maintenant de s'étonner qu'une personne aussi notoirement inapte à mettre la main sur la justice soit maintenue à ce poste.

@ Alain.11 : jusqu'à nouvel ordre, nous sommes dans une République qui a pour fondement le principe de séparation des pouvoirs. Désolé.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 18/09/2007

Bonjour.
L'école de la magistrature est noyautée par la gauche (de notoriété publique).
Dati est de droite.
Explication close ? Gué-guerre idéologique ?
A méditer: comment expliquer la paperasserie qui envahit les tribunaux à l'époque d'Internet ? Il y a quelques années, les budgets faramineux pour l'informatisation des tribunaux avaient été gaspillés (détournés ?)! Dommage, cela aurait accéléré les processus actuels.
Il y a des milieux difficiles à "bouger"; peut être est-ce le début d'une évolution ?
Pat

Écrit par : Pat | 18/09/2007

Que la Justice de notre pays ait ses défauts c'est une chose.

Que le pouvoir exécutif se croit investi d'un chèque en blanc pour faire absolument tout ce qu'il veut dans le pays, quitte à transgresser la séparation des pouvoirs, c'en est une autre.

Écrit par : Jean-Léon Saint-Bernard | 18/09/2007

@ Charançon : merci pour le lien vers le blog de paul moreira, effectivement excellent billet sur la prop-agenda . De plus j'adore ce journaliste :)

Écrit par : GASKA | 18/09/2007

Bravo à notre ministre de la justice et la France entière vous soutient pour faire le ménage et mettre à la retraite ces vieilles croûtes qui n'appliquent pas les lois et ne font qu'à la tête du client...!
Divorcé, remarié, retraité et polygamme...! Oui j'entretiens 2 femmes, mon ex avec une prestation compensatoire de 780 euros par moi et mon épouse actuelle.
Une loi de juillet 2000 permettait pourtant de faire réduire cette charge si diminution de revenu, ce qui est mon cas depuis 10 ans (moins 40 %)
Après 3 année en appel à Metz, j'étais débouté (comme 600.000 hommes en France)
par un collège de magistrats féminins...! Jamais aucun homme n'a eu gain de cause à Metz dans ce type de procès..!
Alors fermez cette cour d'appel comme prévu, les lois ne sont jamais respectées...!

Écrit par : ROHR | 18/09/2007

@ Pat : "L'école de la magistrature est noyautée par la gauche (de notoriété publique)"
Plouf, plouf… Vous êtes sérieux là ? Allez donc faire un tour dans les tribuneaux correctionnels, vous aurez l'occasion de vérifier que les magistrats sont tous des gauchistes en puissance.

@ Jean-Léon : exactement. Et ô combien plus inquiétante.

@ Gaska : c'est un plaisir.

@ Rohr : je ne suis pas vraiment sûr que vous preniez les choses dans le bon sens… Mais si ça peut vous faire plaisir.
Ps : fallait pas se marier…

Écrit par : Le Charançon Libéré | 18/09/2007

"Divorcé, remarié, retraité et polygamme...! Oui j'entretiens 2 femmes, mon ex avec une prestation compensatoire de 780 euros par moi et mon épouse actuelle."

j'entretiens deux femmes, c'est du'n romantisme...c'est aussi ca la droite decomplexée...je serais votre epouse actuelle je me casse et je vous fait raquer une deuxieme pension si possible en passant en 2nde instance devant la cour d'appel de mez pour enfoncer le clou. Franchement 780 euros par mois c'est peu cher payer pour partager la vie d'un tel goujat

Écrit par : thc2 | 19/09/2007

Vous avez bien raison : cette femme qui dérange le ronron geignard, arrogant et sectaire de l'administration de la justice, il faut la faire valser.

Et surtout, ne changeons rien !

Écrit par : Adam Fumée | 19/09/2007

Pourtant il va falloir que ça change ! Elle a raison R Dati ! Et elle est bien placée pour savoir de quoi elle parle, elle qui a grandi avec les délinquants impunis ou si peu !
Nous constatons tous le Ras-le bol des policiers qui arrêtent les délinquants pour rien puisque les juges les libèrent pour un oui ou un non et devoir leur courir après dans les rues quelques jours après pour un nouveau délit !
C'est un comble tout de même que nous ayons inventé un néologisme révélateur du malaise à l'encontre de la caste de ces juges MULTIRECIDIVISTE.

LE monde de la justice soit retrousser ses manches et faire leur job qui est d'envoyer les déviants en prison ! Leur job est en effet de Défendre les victimes et non chercher à ménager les criminels et les remettre dehors sur un simple avis de psy ou remettre un sérial killer en liberté parce qu'il a eu un comportement exemplaire entre 4 murs !!!!!

Écrit par : idyllique | 19/09/2007

C'est comme Ségolene, une l'image qu'on nous agite devant les yeux. Rachida: femme, jolie, jeune, arabe, dynamique etc...
Mais au fond qu'y a t il comme valeurs, intelligence, creativité et humilité ?
Pas grand chose apparemment selon moi...

Écrit par : Ultime | 19/09/2007

Il n' a pas une information dans cet article, qui par contre nous dit ligne à ligne ce qu'il faut penser et surtout comment il faut interpréter ceci ou cela en fonction d'une compréhension des choses non dites que nous partagerions entre amis.....
Non monsieur! On ne partage pas grand chose, mais si à un moment vous avez des informations vraies et que vous vous nous proposez votre analyse de ces faits, je vous lirais avec plaisir. En attendant, en terme de foutage de gueule, vous êtes un expert, bravo ! il y en a pas mal qui mordent à votre hameçon !!!

Écrit par : bruno | 19/09/2007

Elle est belle.Elle est intelligente.Elle bosse.Elle aime notre pays.
Faut-il quelque chose de plus?

Écrit par : merle6fleur | 19/09/2007

ce qui est marrant c'est que les trolliens payé par l'ump pour pourrir tout les debats en ligne reprennent les arguments critique de la gauche (pensée unique, noyautage des organismes economiques par la droite ( et donc noyautage de la magistrature par la gauche (magstrat qui n'y sont pas forcement, mais pour ces connards des qu'on s'oppose a quelqu 'un au pouvoir on est de gauche... ... voir on est communiste)). Mais sans le contenu des arguments de la gauche. Ce qui fait que leurs argument sont infondé quand ils ne sont pas fondé sur un mensonge.

Écrit par : sebseb | 19/09/2007

@merle6fleur : moi aussi, je suis beau, intelligent, je bosse et j'aime notre pays. Et je connais énormément de gens dans ce cas. Je trouve ça très bizarre qu'on ne nous nomme pas tous ministre...

Écrit par : Flash | 19/09/2007

Quand elle dit qu'il y a des fantasmes sur son compte, il suffit de regarder les illustrations de cet "article" pour s'en assurer.

Continuez Rachida Dati. Et profitez-en pour demander au CSM où il en sont avec l'affaire du juge Burgaud.

Écrit par : arturh | 19/09/2007

@ bruno

"Il n' a pas une information dans cet article, qui par contre nous dit ligne à ligne ce qu'il faut penser et surtout comment il faut interpréter ceci ou cela en fonction d'une compréhension des choses non dites que nous partagerions entre amis....."

Est-ce parce que je venais de m'envoyer les quinze commentaires précédents (qui ont contribué à accentuer mon grand état de fatigue présent) que je n'ai pas compris un traître mot de ce qui semble être une critique portée contre l'excellent billet du Charançon ?
Ou bien est-ce vous qui n'avez pas tout compris à l'histoire ?

Écrit par : abracadabra | 19/09/2007

@ Thc2 : oui, c'est mignon comme tout. Et Monsieur aura peut-être le temps de s'amaroucher d'une troisième épouse : là, le pompom…

@ Adam Futée : qui a dit qu'il ne fallait rien changer ?

@ Idyllique : hop, tout le monde en taule ! Et puis tant qu'on y est, les juges aussi, ça fera de la place ! (vous portez bien votre pseudo, je trouve…)

@ Ultime : du flan et du vent. Ça ne serait pas si gênant si elle se contentait de faire la potiche. Mais là…

@ Bruno : "En attendant, en terme de foutage de gueule, vous êtes un expert, bravo !"
Monsieur est connaisseur ?

@ Merle6fleur : quelque chose de plus ? Oui, qu'elle respecte les principes républicains.

@ Sebseb : on est d'accord… Mais il ne s'agit malheureusement pas d'être rationnel, juste de se nourrir de préjugés et d'idées reçues en laissant libre cours à son aigreur. Et ça, ils savent faire.

@ Flash : votre téléphone sonne, ne serait-ce pas l'Elysée ? :-)

@ Arturh : ramener le juge Burgaud là-dedans n'a pas vraiment de sens…

@ Abracadabra : merci.
Rien d'inquiétant dans ce déferlement de trolls umpistes : c'est le cas à chaque fois que Google actualité m'indexe comme si j'étais un article de journal. La dernière fois que c'est arrivé, c'était sur un billet portant sur les clandestins lillois : pendant une demi-journée, rancis ultra-droitiers et fachos de tout poil sont venus déverser leur haine dans les commentaires. Heureusement, ils ne reviennent généralement pas.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 19/09/2007

J'ajoute mon grain...
Un bon billet entraine de bons commentaires...j'adore...même ce commentaire de polygame...excellent...qu'est-ce que ce serait bien si Mme DATI pouvait conduire sa politique en ne tenant compte que des difficultés rencontrées par un polygame, gougeat...et si Mme DATI, d'ailleurs pour purement et simplement résoudre ce problème, autorisait la lapidation des épouses ne donnant pas satisfaction...ELLE SERAIT PAS BELLE LA VIE A METZ ?

Merci pour la blage monsieur Polygame...n'hésitez pas surtout...je suis même pret à m'abonner à votre blog et recevoir quotidiennement vos meilleures blagues

Écrit par : lc | 19/09/2007

francoise à raison pour les membres de ce gouvernement (ou du moins grande partie) il n'y plus que ca*, et je fais les dedicaces ! et entre nous doit y avoir une belle et saine ambiance entre eux !
*
http://www.travailleravecdescons.com

ps, le charencon désolé de l'infdélité, : tonvoisin debureau (l auteur du bouqin), je me prosterne a tes pieds ! et j'aurais les moyens, je fais livrer une caisse de ce chef d'oeuvre à l'elysée ! vu de ma province, c'est carrement affligeant ! les recours aux marroniers du racisme, et blabala, ok c'est bon on connais, ben voyons, et a gauche je crois qu'on a depassé le fond du fond, c'est meme plus l'impasse, c'est de l'autre coté du fond de l'impasse ! elle a de la gueule la nouvelle politique !! (sic)

Écrit par : noone | 19/09/2007

triste France . que laissons nous à nos enfants?
confusion de pouvoir ou confusion des pouvoirs ;parole , parole , com. , com.
à la tête ce l'Etat , entre les mains de personnes au service de leurs seules ambitions,sans contrepouvoir , avec La Presse et l'Economie comme intruments de mannipulation...
demandez à Rama ou Sarko , je pense qu'en science politique cela s'appelle " UNE DICTATURE ", qui peutr être " soft " à la manière de Berlisconi...Dans l'histoire :plus hard à la manière de Mao , Hitler ou Ceauscescu :
Il n'y a plus de Thomas More ..B.H.L. est il le seul intello de ce pays?
Les de Gaulle , Desmoulins , Mendes France , Clamenceau.. Hommes d'Etat dignes de ce nom manquent par leur intelligence au service de leur patrie .

Écrit par : musetier | 19/09/2007

Continuez Mme Dati Oui continuer a botter le cul de toute cette corporation qui confond a dessein l'independance "politique" de la justice et son statut de service publique
Ce phenomene se retrouve partout dans la fonction publique et a contribuer a fossiliser celle ci A voir la reaction du charençon et de ses choristes vous etes dans la bonne voie Quand a l'argumentaire sur le gouvernement faciste tout ce qui est excessif...etc etc

Écrit par : antimythe | 20/09/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu