Avertir le modérateur

26/09/2007

Sarkozy invoque la moralisation des affaires, vole au secours des exploités et dénonce les inégalités : Bozo-le-clown se taille un franc succès à l'ONU !

medium_bozzo.jpg

 

Ce qu'il y a de bien avec les grands raouts de l'ONU.

C'est qu'on peut comparer le notre à ceux des autres pays.

Histoire de vérifier que le grand chef à plume qu'on s'est choisi vaut bien le prix qu'on l'a payé (cher, très cher, hein, je vous rappelle…).

Et qu'il ne passe pas pour un poissonnier quelconque devant les grands de ce monde.

 

Et ? 

On peut être rassuré.

Car disons le tout net : à côté du notre, les autres n'ont été que d'innocentes danseuses en tutu tentant péniblement d'enchaîner quelques phrases sans souffle ni esprit.

D'apprentis discoureurs tout juste bon à enflammer une assemblée générale de troisième zone.

Et de pâles besogneux uniquement capables de radoter des idées sans intérêts.

 

La preuve ? 

Prenez Dos Santos.

Ah oui, pardon : le Président angolais, José Eduardo dos Santos.

medium_eduardo.jpg

De quoi il a parlé, Eduardo ?

De "l'élimination totale de la brûlure de gaz jusqu`en 2010 pour des fins industrielles et domestiques".

Avant d'ajouter que la priorité de son gouvernement était la protection des forêts, ainsi que le reboisement pour augmenter la capacité d'élimination du carbone dans l`atmosphère.

Je me gausse…

Personne ne lui a dit qu'il était à l'ONU, à Eduardo ?  

Qu'il fallait du souffle, du mensonge et des paillettes à agiter devant les grands de ce monde ?

Pourrait faire un effort, quand même…

Bref : Angola, la honte.

 

Ok.

Prenez Kufuor.

Ah oui (mais vous êtes nuls ou quoi ?) : John Agyekum Kufuor, le Président du Ghana.

medium_kufuor.jpg

Le mec a salué la résolution du Conseil de sécurité autorisant le déploiement de l’opération hybride au Darfour. 

"Nous pressons les Nations Unies, a t-il ajouté, de considérer sérieusement les demandes d’assistance financière, logistique et technique de l’UA pour le déploiement de la Mission Africaine en Somalie".

Et il a conclu en appelant les pays développés à aider les pays africains à s’adapter au changement climatique.

Passionnant, hein ?

Ne mentez pas : je vous vois bailler…

Bref : le Ghana, dans les choux.

 

Allez, un dernier pour la route.

Histoire de se marrer encore un peu.

Prenez Nazarbayev.

Ah oui (c'est un peu usant, faites un effort) : Nursultan Nazarbayev, le Président du Kazakhastan.

medium_nabarzaev.jpg

Le gus a demandé que l'on adapte le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires aux nouvelles réalités.

A proposé l’adoption du Pacte euro-asiatique sur la stabilité de la fourniture d’énergie.

Et a conclu en suggérant "la proclamation d’une année internationale de la convergence entre les cultures et les religions".

Et pourquoi pas aussi un grand prix international du tricot ?

Aucun intérêt…

Bref : le Kazakhastan aux chiottes.

 

Tandis que nous…

Ah, nous…

C'est simple : Nicolas Sarkozy a été impérial.

medium_sarko.jpg

Grandiose.

Magnifique.

Incroyable.

Pour tout dire, j'en suis encore tout frémissant.

Et j'en ai les poils qui picotent et se hérissent, limite prêts à applaudir.

 

En un mot : le président français a littéralement enfoncé tous ceux qui sont passés à la tribune.

Une véritable leçon !

Et que je te dénonce les inégalités, "avec gravité".

(si, si…)

Et que j'appelle à placer "les biens communs de l'humanité sous la responsabilité de l'humanité toute entière".

(si, si…)

Et que je m'adresse "à la conscience de tous ceux qui ont une responsabilité dans la conduite des affaires du monde. Parce que sinon, les pauvres et les exploités se révolteront un jour contre l'injustice qui leur est faite".

(si, si…)

Et que j'invoque la nécessité d'une "moralisation des affaires" et d'une "plus juste répartition des profits".

(si, si…)

Et que je te fasse pleurer l'assistance en évoquant le "regard de l’enfant martyrisé, de l’enfant qui a faim et voit ses parents humiliés".

(si, si…)

medium_enfant.jpg

                                                    

Incroyable, non ?

Je suis d'accord : connaissant le palmarès du bonhomme, on pourrait se poser des questions.

Mettre sa sincérité en doute.

Se dire que ce discours, oscillant entre une prise de parole de Che Guevara devant le conseil révolutionnaire cubain en 1960 et la prestation de Bozo-le-clown à la dernière biennale des arts comiques de Montceaux-lès-Mines, est chaque jour contredit par les iniques mesures mises en place en France.

Et penser qu'il faut un sacré culot pour appeller les autres à faire ce que l'on défait chez soi.

 

On pourrait…

Mais c'est là le truc.

Le secret.

L'atout-maître sur lequel parie Sarkozy.

Il se dit : ces bouseux de l'ONU, ils en savent rien, de ma politique.

Ces glandus du monde entier, ils sont pas au courant de ce que j'applique chez moi.

Bref, il fonce.

Pas con, hein ?

Je vous le dis : le notre, c'est le meilleur.

Commentaires

Ben je dis tout comme toi. Et N.(otre) S.(ouverain), le Grand Dealer Planétaire aussi :

[...] "Question – Dans votre discours vous appelez à un « new deal » planétaire, vous annoncez des initiatives de la France là-dessus dans les prochains mois, quel type d'initiative vous pourriez prendre pour convaincre les réticents éventuels, s'il y en a, que ce n'est pas qu'une formule ?

LE PRESIDENT – En tout cas, si c'est une formule, elle a été relativement bien accueillie.Franchement, si j'en juge par la durée des applaudissements et par les multiples témoignages que j'en ai reçus depuis que je suis sorti de la salle." [...]

http://www.elysee.fr/elysee/elysee.fr/francais/interventions/2007/septembre/second_point_de_presse_du_president_de_la_republique.79477.html

1... 2… 3… Sous vos applaudissements !

Écrit par : Françoise | 26/09/2007

et ya mieux encore
puisque que tous les autres sont des cons pourquoi leur accordé la moindre question dans une interview ?
http://www.rue89.com/2007/09/26/onu-sarkozy-ne-veut-parler-quaux-journalistes-francais

Heuresement qu'il est la le petit Chef pour tous nous sauvés :D

Écrit par : GASKA | 26/09/2007

hou mais que de mauvaise foi contre not' bon président qu'il est le plus beau du monde

il est plus qu'urgent pour vous de faire le test


êtes vous sarkocompatible ? avant camp de rééducation


http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : tgb-rue-affre | 26/09/2007

Merci Gaska ! L'info vaut son pesant de cacahouètes ! Je la reprends.

Écrit par : Françoise | 26/09/2007

@ Françoise : c'est dingue le succès qu'il a, cet homme… D'ailleurs, les chevilles commencent à enfler douloureusement.
Libération en parle, avec un papier qui se termine ainsi : "Lors d’une rencontre avec des journalistes français, il semblait encore sur son petit nuage, toujours très content de lui. «Rendez-vous compte de ce que j’ai dit : Si on n’a pas la justice dans ce monde, on n’aura pas la paix. Ce n’est pas rien, quand même… Et pareil lorsque j’ai dit que si on n’a pas la moralisation du capitalisme, on n’aura pas la croissance… ou qu’il faut payer les matières premières au juste prix.»"

@ Gaska : je n'avais pas vu, c'est incroyable. Quel mépris…
En même temps, il faut le comprendre : Sarko préfère une presse servile à des journalistes étrangers beaucoup plus poil-à-gratter et moins compréhensifs. Pourquoi s'embêter ?

@ Tgb : test effectué. Et je ne suis pas sarkopatible. Mais ce n'est pas vraiment une surprise…

Écrit par : Le Charançon Libéré | 26/09/2007

«Rendez-vous compte de ce que j’ai dit : Si on n’a pas la justice dans ce monde, on n’aura pas la paix. Ce n’est pas rien, quand même… Et pareil lorsque j’ai dit que si on n’a pas la moralisation du capitalisme, on n’aura pas la croissance… ou qu’il faut payer les matières premières au juste prix.»

C'est un comportement totalement infantile. Cet homme n'a pas passé 10 ans d'âge mental. Cela explique pas mal de choses, mais ce n'est pas rassurant pour autant.

Écrit par : Françoise | 26/09/2007

Je passais dans le coin et je vois que vous continuer a copuler (intellectuellement evidement)entre vous et je vois que la consanguinité est bien la,tapie dans vos cerveaux Je m'en vais ,car je ne veux pas troubler vos jeux hysteriques
Bonne bourre

Écrit par : antimythe | 26/09/2007

Le discours général de Sarkozy montre qu'il considère ceux qui l'écoutent au mieux comme des enfants, au pire comme des crétins. Lorsqu'il s'adresse aux Français, c'est avec le langage de l'émotion, pas celui du raisonnement. On a l'impression d'avoir affaire à un père qui édicte une morale évidente à ses concitoyens infantilisés, leur promettant qu'avec lui, tous les problèmes seront résolus si on le suis sans broncher. La France de la Ve République n'a jamais été aussi centralisée dans l'exercice du pouvoir.

Dois-je rappeler aux sarkophiles que l'un des fondements supposés de la droite libérale, c'est l'indépendance et la responsabilité des individus contre l'idéologie d'une puissance étatique paternaliste et toute-puissante?

Écrit par : Jean-Léon Saint-Bernard | 26/09/2007

merci pour cette analyse, fort pertinente du discours de Sa Suffisance qui se croit plus grosse que le bœuf

mais surtout pour les extraits des discours d'Eduardo et des autres (pas le courage de remonter tout là haut pour copier leurs noms)

Écrit par : céleste | 26/09/2007

Antimythe doit serieusement s'ennuyer en lisant le Figaro...à tel point qu'il revient sans cesse faire un tour ici...c'est comme une mascotte...qui fait coucou...et qui attend un coucou en retour...

Alors voilà...coucou :-(

Écrit par : lc | 26/09/2007

de Jean-Léon Saint-Bernard
"Le discours général de Sarkozy montre qu'il considère ceux qui l'écoutent au mieux comme des enfants, au pire comme des crétins."
Les grandes pensées ont quelque chose d'enfantin, qui fait que les beaux esprits passeront toujours à côté sans les voir.
[ Propos I, 20 mai 1922 ]
Emile-Auguste Chartier, dit Alain
Le crétin prétentieux est celui qui se croit plus intelligent que ceux qui sont aussi bêtes que lui.
Pierre Dac

Écrit par : pierre | 26/09/2007

Quelle honte...j'en viendrais à espérer que l'article de rue89 est faux, un bidonnage....

Et il n'y a pas un seul journaliste Français assez "couillu" pour lui demander pourquoi il se conduit comme ça envers les journalistes étrangers ?
Donner moi une carte de presse !!! je me paye le billet A/R et je me tente la question...d'ailleurs NON....ne me donner pas une carte de presse..merci...on doit pouvoir en acheter aussi ;-)

Écrit par : lc | 26/09/2007

@ Françoise : oui, cela pourrait être mignon si ce bonhomme n'était pas "notre" président.
A lire, dans le même style, la brève du Canard de ce jour sur la rencontre entre deux journalistes du New York Times, lesquels ont dressé un tableau peu flatteur de Sarkozy dans leurs colonnes. Ecrivant notamment : il "est apparu visiblement agité et a régulièrement usé d'un ton sec pendant cette interview d'une heure menée en français (…). A son entrée dans la pièce, sa démarche était comme vacillante. Se balançant (ensuite) très inconfortablement dans un fauteuil de brocar vert, il n'en finissait pas d'empoigner le dos des chaises brodées installées de chaque côté de lui-même. Les muscles de ses joues se contractaient. Il a à plusieurs reprises interrompu ses intervieweuses au beau milieu de leurs phrases."
Bref, même les Américains le prennent pour un "agité"…
Sans compter que pour la photo clôturant l'interview, il a posé "ses bras sur les épaules de ses intervieweuses" et leur a dit "J'ai un bon job". Comme un enfant…

@ Antimythe : c'est toujours un plaisir.

@ Jean-Léon : je ne peux qu'acquiescer avec entrain. Surtout à ça : "Lorsqu'il s'adresse aux Français, c'est avec le langage de l'émotion, pas celui du raisonnement. On a l'impression d'avoir affaire à un père qui édicte une morale évidente à ses concitoyens infantilisés, leur promettant qu'avec lui, tous les problèmes seront résolus si on le suis sans broncher."
C'est exactement ça.

@ Céleste : merci. Si les discours des autres présidents vous intéressent, vous en trouverez des extraits à cette adresse : http://www.un.org/News/fr-press/docs/2007/AG10621.doc.htm

@ Lc : il est rigolo. Comme s'il aimait ça, venir s'indigner de discours gauchistes dont il cauchemarde la nuit. On est peut-être son petit bol d'horreur quotidienne.
(coucou aussi)

@ Pierre : j'en ai aussi une pour vous : "Tout recours à une citation ne fait que prouver le vide de l'esprit qui la reprend" (ibid ma grand-mère, à l'heure de l'apéro)

@ Lc (bis) : les cartes de presse sont sans doute en voie de disparition. Même si, en tant que possesseur de l'une d'entre elles, je n'aimerais pas que mon métier disparaisse avec. :-)
Reste surtout à souhaiter que les journalistes finissent par se réveiller. Ce qui arrivera bien un jour. Enfin… j'espère.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 26/09/2007

Y' a pas de x à Montceau les Mines.
Pour le reste, tout juste !

Merci Charançon !

Écrit par : jpc | 26/09/2007

@pierre

J'attend vos arguments. Vous contenterez-vous de vous cacher derrière des citations?

"Le crétin prétentieux est celui qui se croit plus intelligent que ceux qui sont aussi bêtes que lui."

Je suppose que le but de cette citation était de m'insulter de façon sous-jacente. Est-ce là la seule manière des sarkozystes de répondre à un débat?

@Charançon
Et le plus effarant dans l'affaire, c'est la soumission de la société à un seul homme considérée comme normale par beaucoup. Quel républicain conscient de la situation actuelle pourrait ne pas être scandalisé? Peut-être des gens qui ne sont pas si républicains que ça, je pense, ainsi que ceux qui ceux qui ignorent sur quels principes leur pays est fondé.

Écrit par : Jean-Léon Saint-Bernard | 28/09/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu