Avertir le modérateur

06/10/2007

Vous aussi, participez à "la révolution pacifiste" : le 15 octobre, affichez votre soutien à la junte birmane !

medium_peacelove.jpg

 

C'est dingue ça.

Je me casse cinq minutes (euh… d'accord : une semaine, ordi de merde).

Et je découvre quoi ?

Hein ? (je vous demande un peu)

Je me rends compte que le vent de la révolution a soufflé sur le net !

Carrément : le vent de la révolution !

Comme ça, traîtreusement, pendant que j'étais pas là.

Alors que je ne demandais que ça, moi.

Monter sur les barricades.

Agiter des drapeaux.

Prendre des risques.

Mettre ma vie en balance de mes convictions.

Tout ça, quoi…

Bref : j'étais prêt.

medium_blog.jpg
 

Mais un sort funeste a voulu que je rate cet audacieux élan de solidarité.

Et manque le vent de fronde de la blogosphère.

Absent au meilleur moment, alors que le fleuve sirupeux de l'engagement innondait le web.

Un fleuve ?

Carrément un océan de bons sentiments, oui.

Un brin écoeurant et totalement démago.

 

Des noms ?

Oh, ils se reconnaîtront.

Tous ces révolutionnaires du clic qui ont relayé l'opération Free Burma.

Mais soit : quelques exemples.

Ici, on nous expliquait que " la blogosphère continue le combat et prend le relais de la rue au moment ou l'on pense le mouvement démocratique éteint"

(Et le relais des balles dans la tête, des coups de tatanes sur le coin de la gueule et des années de prison dans un cachot misérable, vous le prenez aussi ?)

Avant de nous assurer, le grand jour venu, que "la révolution pacifique est possible".

Tandis que là, on nous promettait que le 4 octobre, on allait "libérer la Birmanie" (rien de moins…)

Qu'ici on se réjouissait que "tous les bloggueurs se réunissent afin de crier haut et fort notre soutiens au peuple Birman" (ça a dû sacrément lui faire chaud au coeur, au peuple birman…)

Et que là, on se demandait s'il ne manquait pas juste une "personne pour que tout bascule et que le monde vive en paix".

Si c'est pas mignon…

medium_paix.jpg

 

 

Alors…

Histoire de bien montrer combien me révulse cette guimauve naïve et inutile.

J'ai décidé de lancer une journée de soutien à la junte birmane.

Ce sera le 15 octobre.

Et j'espère que nous serons tout un paquet de blog à nous tenir la main et à afficher une bannière "Kill burma", "Total respect" ou "Birma-nie démocratie ni droit à la parole pour les moines".

Histoire de réchauffer un peu le coeur des militaires birmans.

Sans déconner…

 

 

PS : Je sais, c'est un peu (beaucoup) facile.

Et en plus, j'arrive après la bataille.

Mais devinez quoi ?

C'est super dur de se remettre dans le bain après une semaine loin du net.

Et il va vous falloir que vous vous montriez indulgent, pendant quelques jours.

Commentaires

Ah ! Ah ! Te revoilà ! Et enfin une idée géniale ! Le repos-forcé t'a fais du bien (quoique tu mériterais plutôt les travaux-forcés pour ta vie antérieure démocratico-bolchéviquement subversive).

Vive la Junte ! À bas toutes les démocraties... À bas tou... Zut, je n'en trouve pas des démocraties-démocratiques, comment on va faire alors ? :o

(Je le dirai pas pour pas te faire gonfler les antennes, mais ça fait bien plaisir de te retrouver.)

Écrit par : Françoise | 06/10/2007

Je partage votre opinion : c'est affligeant tout ces gens qui vivent dans l'irréel de la virtualité.

Et le caramel mou ou la guimauve mielleuse ne sont même pas des excuses, c'est purement et simplement de l'inconscience « crade » : beurk. À vomir.

Écrit par : Furax | 06/10/2007

@ Françoise : tout le plaisir est pour moi.
Et c'est vrai : j'ai profité de cette pause imposée pour changer radicalement ma vision des choses. Ras-le-bol du bolchévisme, de l'anarchie, de la contestation et du gauchisme-maladie-infantile-du-communisme, je goûte maintenant le bonheur de la dictature du marché et de la dictature tout court… enfin… jusqu'à ce que je retrouve quelque chose d'intéressant à dire.

@ Furax : clair que c'est pas avec ça qu'on va faire la révolution… :-)

Écrit par : Le Charançon Libéré | 06/10/2007

Ca c'est du retour...
A chaque article de blog qui parait c'est un birman qui réssucite...
C'est bô internet!
Et tous ses internés

Écrit par : skalpa | 06/10/2007

jambon moi pour qui ton blog etait une reference quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai remarqué une faute d'orthographe!!!reprends toi gros je te laisse un peu de temps pour reparer cette faute impardonnable venant d'un journaliste!(j'avoue que je suis moins fidele que pou et mou mais bon je dois lire presque autant ton blog que les journaux alors t'as une sacrée responsabilité!!jt'appellerai quand je dissequerai un charancon

Écrit par : clecle | 06/10/2007

Et même Francis Lalanne va faire un concert de soutien à Than Shwe.

Clic clic clic ...

Arf!

Zgur

Écrit par : Zgur | 06/10/2007

Arretez de rêver !!!

La junte Birmane ne pourra jamais arriver à ses fins !!!

IL LUI FAUT UN CHEF !!!
UN CHEF CAPABLE D'INSTAURER UNE RUPTURE !!!
UN CHEF CAPABLE D'ALLER RECUPERER SES MILITAIRES PRIS EN OTAGE DANS UN PAYS ETRANGER !!!
UN CHEF QUI SACHE SE FAIRE ENTENDRE !!!
UN CHEF AVEC UN PEU D'EXPERIENCE TOUT DE MEME...je ne sais pas moi...Maire de Neuilly...

Personne ne me vient à l'esprit comme ça...mais c'est d'un chef comme ça qu'a besoin la junte Birmane.

Je continue à consulter le Who's Who, et je vous tiens informés...

Écrit par : lc | 06/10/2007

@ Skalpa : oui, si ça continues comme ça, c'est la réincarnation assurée. T'as pas vu mon chakra ? (pas sûr que ça s'écrive comme ça…)

@ Cléclé : ce bloug est décidement très bien fréquenté…
Tu sais quoi ? J'ai même pas cherché la fautre d'aurtho… d'ortau… enfin, d'écriture, quoi. Mais si tu me l'indiques, je ferai la correction, sans faute. Sinon, la faute restera ici, comme une tâche inexpugnable sur mon honneur. Bref : c'est sur toi qu'elle pèse, la responsabilité.
(et puis, on ne dissèque pas un charançon. A cause de l'odeur…)

@ Zgur : Francis Lalanne ? Le pied… Manque que Barbelivien, et le bonheur de l'autocrate birman sera total.

@ Lc : tu penses à quelqu'un en particulier, non ?
Voyons voir : "rupture"… "otage"… "se faire entendre"… "Neuilly"… tu penses à Cécilia, c'est ça ? Il n'y a qu'elle pour pouvoir libérer ces centaines de milliers de bonzes aux arrêts démocratiques, non ?

Écrit par : Le Charançon Libéré | 06/10/2007

"Francis Lalanne ?"

Et Johnny ? Et Johnny ? Et Johnny ?

Il chante pas lui ?

Écrit par : Françoise | 06/10/2007

Le président, je veux dire le vrai, George W. Bush, a proposé hier des sanctions contre le Myanmar. Il a très bien saisi la situation, si vous voulez mon avis. Voici comment : les sanctions économiques n'atteignent que le peuple et non les dirigeants, et le peuple birman étant très religieux, et la souffrance étant une valeur salvatrice et propice à la prise de conscience, et... Donc, les sanctions économiques seront un soutien puissant à la démocratisation.

Écrit par : Gilles | 06/10/2007

Mmmh... mettons à la place des bonzes chauves des imams bien barbus, est-ce qu'il y aurait une telle unanimité dans le soutien à leur cause ? Mais cela fonctionne toujours sur une mythologie simpliste : on part du principe que le bouddhisme, c'est bien, c'est pur, c'est beau et c'est pacifique. Quand on lit les textes bouddhistes, on peut être effaré par le niveau de sottise des préceptes qui ne valent pas mieux que ceux des rabbins, mollahs, curés ou pasteurs télévangélistes. Le recueil des pensées du Dalaï-Lama, cela vaut son pesant de moutarde en idioties souvent sexistes et la plupart du temps irrationnelles, mais on en a fait un saint homme car il passe très bien à l'écran avec sa robe et on se croirait dans Tintin... Et pendant ce temps-là au moins en Tunisie ou en Libye ou en Syrie, la liberté d'expression est entière : la preuve, ce sont des pays pour lesquels on en fera jamais une bannière recommandée par des Influenceurs, d'ailleurs vaudrait mieux ne pas de faire de bannières car il pourrait y avoir des manifestations d'oulémas.

Écrit par : Dominique | 07/10/2007

uhu, je savais que ma guimauve allait me retomber sur le nez!
Faut de tout pour faire un monde, mon bon monsieur, et tremper de temps en temps ses doigts dans le sucrailleux n'empêche pas pour autant de travailler parfois dans le lourd.
Par ailleurs, vous dites très bien dans votre post "Arigona reveille"que dans cette société, la bascule d'opinion compte. Un jour, quelque chose cesse d'aller de soi. Le flocon, c'est peut -etre ça. Ça ne coute qu'un clic? ouaip. L'effet est infinitésimal? ouaip.
L'effet d'un silence aussi. Après, faut calculer l'effet d'une masse de silence.
rasurez-vous, il m'arrive plein de fois de dire dire, pffff, encore une.
au fond, vous n'avez sans doute pas tort, mais vous venez de dépenser une grande énergie à le dire. Ce qui semble prouver que quelquefois, on peut se faire ce soulagement là...

Écrit par : anita | 08/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu