Avertir le modérateur

27/10/2007

Accrochez vous, Sylvie revient !

medium_aor.jpg

 

 

J'ai un petit jeu pour vous.

Tout bête.

Tellement simple que même les plus ahuris d'entre vous (ne niez pas…) y parviendront.

 

Ce qu'il faut faire ?

Juste lire d'une traite et à haute voix, sans prendre le temps de respirer et en ayant l'air exalté, la citation qui va suivre.

Prêts ?

Allez-y : "Il n'y a pas une once de racisme en moi. Je n'ai jamais ressenti un tel sentiment ne serait-ce qu'une seconde de mon existence. Ce type de déclaration est hors de mon être. Ma vie est consacrée à la lutte contre l'injustice. J'ai toujours aidé des gens défavorisés, dont certaines ne parlent pas le français. Je ne peux plus tolérer cette politique politicienne. Les citoyens ont besoin de vérité et d'honnêteté, c'est ce que je suis. Je ne me laisserai plus faire, c'est fini. C'est une souffrance quand, comme moi, on aime les gens d'être taxée de racisme."

 

medium_asorci.jpg

 

C'est fait ?

Parfait. Je suis sûr, alors, que vous êtes capables de me dire de qui est cette tirade aussi approximative que puante de sincérité.

Non ?

Vraiment ?

Vous me décevez un peu, sur ce coup…

 

C'est pourtant facile.

Je vais vous donner quelques indices, histoire de vous aider un brin.

Sachez que :

- l'auteur de ces quelques mots est une femme.

- c'est une telle excitée qu'elle ferait passer Nadine Morano pour une adepte du boudhisme transcendantal.

- star médiocre du petit écran, avocate de l'émission Sans Aucun Doute, la dame a eu un énorme succès sur le net : les films de ses interventions et discours, postés sur les sites d'échange de vidéos, ont été presque autant visionnés que les enregistrements de Sarkozy au G8.

- cette femme a mené campagne lors des dernières élections législatives. Et sa candidature fut grandiose : commencée dans l'exaltation la plus totale, elle s'est terminée dans les larmes et sur une hypothètique agression au steak-haché.

- elle appartient à l'UMP.

- son époux (le pauvre…) n'a pas à s'inquiéter de se fidélité. "Moi mon mari peut dormir tranquille. Dans ma circonscription, il n'y a que des noirs et des arabes. L'idée de coucher avec l'un d'entre eux me répugne", a-t-elle déclaré en juin dernier.

- c'est un monument de médiocrité et de vulgarité, à tel point que l'imaginer élue du peuple ne peut faire que douter de la démocratie représentative et du suffrage universel.

 

medium_anoa.jpg

 

Ça y est ?

Oui, c'est bien ça : Sylvie Noachovitch est de retour.

Celle qui a failli s'imposer dans la 8e circonscription du Val d'Oise en juin dernier repart en campagne, la nomination de DSK au FMI obligeant à procéder à de nouvelles élections (et de ça aussi, Strauss-Kahn aura à rendre compte un jour).

Et elle revient plus en forme que jamais, si l'on en croit l'interview qu'elle vient de donner au Journal du Dimanche.

Je vous laisse savourer l'entretien.

Tant je suis sûr, que comme moi, vous serez partagé entre le rire et les larmes.

 

Juste.

Je me contenterai de noter que Sylvie Noachovitch a réussi, comme elle l'explique dans l'interview, à faire ôter de Dailymotion à peu près tous les enregistrements de ses prises de paroles et de ses discours.

"Il y a plusieurs procès en cours. Je ne suis pas procédurière mais il y avait des vidéos truquées. Les gens de Dailymotion ont fait leur travail en retirant ces vidéos. On y trouvait des images volées et truquées. Dans un meeting, qui peut durer trois heures, il y a parfois des moments très forts, où l'on peut paraître excitée: et bien les vidéos ne montraient que ce court moment."

Inutile de préciser que ces vidéos n'étaient pas truquées, n'est-ce pas ?

Il n'y a d'ailleurs pas besoin d'en rajouter avec Sylvie Noachovitch : la réalité est déjà bien assez sidérante comme ça.

Et les images montraient juste sans fard l'incroyable mélange de vulgarité, mensonge, manipulation, paternalisme et démagogie que déploie sur scène cette télé-évangéliste de la politique.

C'est ça que l'ancienne adversaire de DSK n'a pas supporté.

Miroir, mon beau miroir…

 

medium_amiroir.jpg

 

Alors.

Plutôt que regretter que Dailymotion ait cédé au chantage de l'exaltée.

Et sans se demander si la nomination en juin dernier de l'UMPiste Martin Rogard, ancien responsable multimédia au département de l’Information du ministère de la Culture, comme directeur de Dailymotion n'explique pas le zèle du site à effacer toutes les vidéos de Sylvie.

Je vous propose de visionner cet enregistrement survivant, disponible sur… Youtube.

A voir et à revoir.

Profitez-en, tant qu'il n'a pas été effacé, lui-aussi…

 

PS : Reste une question.

Insoluble, celle-ci.

Je ne comprends toujours pas pourquoi l'UMP s'entête à investir Noachovitch.

J'ai beau chercher, je ne vois pas.

Commentaires

"Et sans se demander si la nomination en juin dernier de l'UMPiste Martin Rogard, ancien responsable multimédia au département de l’Information du ministère de la Culture, comme directeur de Dailymotion n'explique pas le zèle du site à effacer toutes les vidéos de Sylvie."

Tsst... Tsst... Encore des mauvaises pensées, encore des critiques, encore des suppositions supposantes.

Tu sais quoi ? C'est im-po-ssi-ble. Pourquoi ? Parce que nous sommes dans une démocratie irréprochable :

"Je veux être le Président qui va remettre la morale au coeur de la politique. […] Je veux une démocratie irréprochable. […] Il n’y a pour moi ce soir qu’une seule victoire, celle de la démocratie. […]"

C'est Mr Sarkozy qui l'a dit, le soir du second tour de l’élection présidentielle, le 6 mai 2007.


Si la morale est au cœur de la politique, tu vois bien que ce genre de choses est im-po-ssi-ble !


... Quoique... Impossible n'est pas français, dit-on...

Écrit par : Françoise | 27/10/2007

Chère, chère Sylvie.

Je me sentirais presque malhonnête de pointer le ridicule dans ses propos s'il ne s'agissait pas d'elle. Mais bon.

"Comme Nicolas Sarkozy, je vais pratiquer l'ouverture." A défaut, madame sait pratiquer la première personne du singulier. Comptez le nombre de "je" dans l'interview, c'est évident. Il n'y a pas que notre bon Président qui aime à manier ce merveilleux pronom.

Il y a aussi cette très belle phrase : "J'ai appris qu'on pouvait faire dire des propos inventés à des gens." Donc, si je comprends bien, elle est avocate et elle découvre d'un coup d'un seul qu'il arrive que les gens mentent ? C'est beau, une telle innocence. Elle n'en est pas encore totalement sortie puisqu'après, suit cette perle : "En tous cas, il y en avait de truquées, c'est ce qu'on m'a dit." No comment, ce serait trop facile, trop évident.

Alors, comme madame ne veut pas qu'on lui attribue des propos qu'elle ne tient pas, on va se contenter de la citer et, éventuellement, de se permettre un ricanement irrespectueux (oh ! si peu, on ne voudrait surtout pas blesser).

"Je ne suis pas procédurière ". D'accord, mais alors, c'est quoi, ça : "J'ai déposé plainte pour diffamation contre Le Canard Enchaîné et contre Nicolas Poincaré, le journaliste de RTL qui avait accrédité les propos du Canard. J'ai également porté plainte pour diffamation contre Le Nouvel Observateur qui avait affirmé que je n'avais pas porté plainte contre Le Canard Enchaîné, ni sollicité de droit de réponse. Je ne peux pas tolérer une telle diffamation. J'attaque et j'attaquerai désormais au pénal." et puis ça aussi : "La plainte est déposée au tribunal de Pontoise, il y a des pistes, ça suit son cours." concernant l'agression de madame.

"J'ai toujours aidé des gens défavorisés, dont certaines ne parlent pas le français." Mais pas elle-même visiblement, car même pas deux lignes plus loin, elle tente l'audacieuse construction grammaticale que voici : "Les citoyens ont besoin de vérité et d'honnêteté, c'est ce que je suis." On en pleurerait. La parente instutrice de Desproges en pleurerait, en tout cas.

Mais je suis mauvaise langue, je persifle, je fais breuve d'un mauvais esprit gauchisant. Amusant que le clivage droite-gauche persiste au niveau des attaques personnelles, non ? La droite ne s'y abaisserait pas, ça non : "Mais moi, je n'attaquerai pas ainsi." Alors que la gauche (pas la gauche responsable, lire d'ouverture), son genre, c'est plutôt : "c'est un ragot colporté par mes adversaires politiques". Oui, ma malice naturelle ne doit pas vous empêcher, chers amis, de vous rendre compte qu'après tout Sylvie Noachovitch a un avantage sur tous ses concurrents, dès le départ : "Les gens n'y croient pas, les gens m'aiment."

Écrit par : Redolegna | 27/10/2007

Tsss... Il faut aller voir aussi dans @rrêt sur images le léger différend qui oppose Schneidermann à Bataille&Fontaine (les deux *%$€$ comme on les appelle souvent) : les vidéos contestées ont été ôtées de Dailymotion, sans prévenir et sans aucune réponse aux demandes d'@si. J'ai l'impression que la connexion est plus à chercher autour du copinage télévisuel bouyguesque, parce que les deux clowns ne se sont pas encore présentés avec l'étiquette UMP à des élections (mais ils devraient, on n'a pas assez de moments de rigolade...) En tout cas, il reste Youtube et les déclarations de Sylvie Pepsicovitch au sujet d'un attentat au steak haché par un jeune cagoulé restent un moment d'anthologie.

Écrit par : Dominique | 27/10/2007

@ Françoise : j'oublie à chaque fois combien douter est malvenu. Mais je vais me flageller, encore et encore, jusqu'à ce que ça rentre dans ma sale caboche. Et un jour, sans doute, je finirai par entrevoir la vérité, comme un soleil se levant à l'horizon.

@ Redolegna : voici un persiflage très bien mené, chapeau. :-)
Phrase à phrase, la démonstration est éclatante. Quant à moi, je n'arrive toujours pas à comprendre si elle est réellement complètement folle ou si elle est si manipulatrice qu'elle se contredit en permanence. La vérité est sans doute dans un mariage audacieux des deux.

@ Dominique : la reprise en main est bien là.
De toute façon, je crois avoir lu que Dailymtion allait mettre en place, en partenariat avec les chaînes et les producteurs de programme, un marquage vidéo permettant d'ôter du site tout enregistrement ne satisfaisant pas aux règles en matière de droits d'auteur. Soit aussi les extraits de JT et d'émissions, ce qui enlèvera une bonne part de son intérêt au site.

(Ne plaisantez pas avec les steaks hachés : un morceau de barbaque écrasé dans les cheveux, cela fait très très mal. Et cela vaut bien… oh… quinze minutes d'ITT, au moins. )

Écrit par : Le Charançon Libéré | 27/10/2007

Tiens c'est peut-être hors sujet, même sûrement, mais je pense que ça va t'intéresser Charançon. L'article était signalé sur Contre Info. J'en suis tombée sur le c.. en le lisant :

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2007/10/quelques-rflexi.html

Ils ont des journalistes bizarres à Libé... Où c'est moi qui n'ait jamais rien compris à rien ?

Écrit par : Françoise | 27/10/2007

Je ne peux résister à aligner cette nouvelle perle sur le collier de Sylvie... "N'oubliez pas que je débutais en politique et que je me retrouvais d'un coup diffamée partout. " Et un tour sur Wikipedia (puis sur le site du ministère de l'Intérieur, car j'ai beau être un bolchevique clivé, je vérifie mes sources depuis que des petits malins s'amusent à tenter de modifier les générations des réacteurs nucléaires subrepticement) m'apprend, je suis impardonnable de ne pas l'avoir su plus tôt, que Sylvie était candidate sous l'étiquette UDF aux législatives de 2002. Elle avait d'ailleurs obtenu un score digne de l'UDF de l'époque.

Donc, si je comprends bien, à sa deuxième candidature, c'était toujours une ballerine débutante, dont le lait coulait du nez, qui se présentait aux électeurs de Sarcelles. Donc, toujours, quand elle annonce : "Je ne regrette pas la campagne de juin, même si elle a été difficile, car j'ai grandi, j'ai compris les gens.", il faut en déduire que quatre mois avec l'UMP lui ont été plus profitables que cinq ans à remâcher une défaite avec l'UDF. Et d'un coup, on comprend le Nouveau Centre, ces gens avant-gardistes qui n'ont pas eu le courage de retourner leur veste en 2002, mais se sont rués (à tout juste 4000, mais rués quand même) dans les bras de la vraie droite, de la droite éternelle : cinq ans de plus avec l'agrégé Bayrou sans rien apprendre, c'était trop dur. Bref, l'éducation nationale va mal même en politique.

Écrit par : Redolegna | 27/10/2007

Un moment j'ai cru que tu parlais du retour de Bulgarie de Sylvie Vartan.

Finalement, j'aurais préféré.

Sont pas gatés les sarcellois.

Arf !

Zgur

Écrit par : Zgur | 27/10/2007

@ Françoise : (c'est jamais hors sujet) bigre, ça surprend… Il y va pas avec le dos de la cuillère, Quatremur…
Surtout ce passage : "Le discours du Maréchal Pétain et les petits cailloux idéologiques qu’il a semés m’inspirent une autre réflexion : l’antilibéralisme (on ne précise jamais « économique », vous le remarquerez) rime en réalité toujours avec l’antilibéralisme politique."

Je visite ce bloug assez souvent et j'apprécie le vrai travail fourni de blogueur par Quatremer, la plus value qu'il s'efforce toujours d'apporter par rapport à ses papiers pour Libé. Bref, d'habitude, j'aime bien (la preuve, j'ai même ce site dans mes favoris… Ahrghhhh. Va plus faire long feu…).
Et d'habitude, Quatremer se contente de parler de l'Europe, sujet qu'il maîtrise à la perfection. Je ne l'avais encore jamais vu aborder de cette façon une pure question de doctrine.
C'est décevant. Et aussi incompréhensible que parfaitement débile. J'espère que ce sera la seule incursion de Quatremer dans la pensée politique, qu'il va se remettre à parler d'un sujet qu'il maîtrise et où il n'enfile pas les inanités comme des perles. Dans tous les cas : dommage.

@ Redolegna : bien vu, j'ignorais qu'elle avait été candidate UDF (et ça me plonge encore plus dans des abîmes de perplexité de l'imaginer haranguer follement les foules sur les thèmes de l'UDF. Ça devait être folklo… Au moins, à l'UMP, il y a une cohérence : ses invectives collent mieux avec le programme nationalistico-fascite du parti)
Sylvie en illustration parfaite de l'opportunisme des élus du Nouveau Centre ? Clair que oui. Elle va là où on veut bien d'elle et où elle a une chance de décrocher son petit bout de pouvoir, comme l'ont fait les Morin-De Courson et autres traîtres centristes sans envergures.

@ Zgur : pas gâtés ? En même temps, ils n'ont pas l'air de s'en plaindre puisqu'ils l'avaient placé en tête au premier tour. C'était tellement incompréhensible, ce résultat, que c'est la première fois que je me suis réellement interrogé sur la valeur du scrutin universel. Et que je me pose toujours la question, depuis.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 27/10/2007

"je me suis réellement interrogé sur la valeur du scrutin universel"

En Corse il arrive que les morts votent. Il y a beaucoup de Corses décédés à Sarcelles ?

Pour Quatremer, ou il a bien caché son jeu, ou il a pété les plombs dans le grand vent de désordrenouveau...

Écrit par : Françoise | 27/10/2007

J'ai écrit ça chez le Petit Champignacien illustré : "comment peut-on connaître réellement l'importance, la popularité de cette dame (?) dans sa circonscription? Pourquoi elle et pourquoi là? Ne serait - elle qu'une procédurière avide de notoriété ( et éventuellement de dommages et intérêts) à bon compte? Ou bien y -a- il une volonté politique supérieure, venue d'"en haut", de brouiller le jeu ? Mais alors quoi, quel jeu ? Où faut - il chercher?
Je ne me contente pas de l'explication personnelle (procédurière, parano, etc.), je suis sûr qu'il faut chercher plus loin...
Messieurs et Mesdames les journalistes, à vous de jouer..."

Écrit par : leveto | 27/10/2007

@ charançon

Oui. Quand on regarde les résultats à Levallois Perret (ou le nombre d'abstention est plus élevé que celui des votes en faveur de Balkany), on se pose aussi des questions.

Zgur

Écrit par : Zgur | 27/10/2007

Le suffrage universel, il a bon dos, oui. Pour prendre l'exemple de Levallois, qui m'intéresse particulièrement, puisqu'il me concerne : le découpage électoral fait par Pasqua, un chef d'œuvre du genre, a assuré des majorités absolues à la droite en 1993, à l'UMP en 2002 et 2007. Par contre, le PS n'a pas réussi à avoir cette majorité absolue à lui tout seul, ni en 1988, ni en 1997. Et la circonscription de Levallois est regroupée avec une partie de Clichy. 30 000 Levalloisiens pour 20 000 Clichois, environ. Ou comment noyer les voix de la gauche.

Alors le suffrage universel, d'accord, mais comme on s'est rendu compte dès 1851 que ça ne suffisait pas à assurer la démocratie, ajout de deux ou trois heures par semaine d'instruction civique au collège, avec attention portée particulièrement sur la démagogie et autres vilenies du monde politique.

Écrit par : Redolegna | 28/10/2007

@ Françoise : les Corses à Sarcelles ? Pas tellement : je crois qu'ils préfèrent le 5e arrondissement.
Quant à Quatremeur, je dirais (mais au pif total, puisqu'à part son bloug et ses articles dans Libé je ne connais rien de lui) qu'il s'est brûlé les mains au petit jeu du maniement de la doctrine. Un peu comme si à force de vivre et de travailler dans la bulle ouatée des institutions de Bruxelles, il avait perdu la compréhension des peuples qui sont derrière les grandes machines européennes.

@ Leveto : il est évident que si l'UMP l'a choisi elle pour cette circonscription, considérée comme l'une des plus populaires, c'est en tablant sur le fait que sa popularité "Sans aucun doute" serait un atout. Avec cette idée que l'audimat de l'émission serait le même que l'électorat de la circonscription.
Pour le reste, j'aimerais bien avoir les réponses…

@ Zgur: ah ça… les Balkany sont tout un poème, aussi. Avec une réussite qui est tout autant déconcertante que celle de Noachovitch. Tout autant ? Non, un peu moins quand même…

@ Redolegna : diantre, vous maîtrisez le sujet.
Il est clair qu'il y a beaucoup de façon de fausser le jeu démocratique. Mais il me semble que dans le cas Noachovitch, il n'y a pas cette arnaque du découpage électoral : Sarcelle était une circonscription de gauche, acquise au PS. Qu'elle puisse bascauler à droite est déjà étonnant, alors qu'elle tombe dans le sac à main de Sylvie…
Sinon, d'accord avec vous : on devrait inculquer la méfiance et enseigner la connaissance des turpitudes démocratiques aux jeunes, en même temps qu'on leur chante les vertus du suffrage universel. Pourquoi pas instituer, dès 12 ans, une heure de lecture obligatoire du Canard Enchaîné ?

Écrit par : Le Charançon Libéré | 28/10/2007

Salut à toi ô charançon...
De retour comme Sylvie...
see ya

Écrit par : skalpa | 28/10/2007

"Sarcelle était une circonscription de gauche, acquise au PS. Qu'elle puisse bascauler à droite est déjà étonnant, alors qu'elle tombe dans le sac à main de Sylvie…"

Je ne sais pas si cela à un rapport ou pas, mais il y a des liaisons dangereusement douteuses, qui facilitent peut-être certaines petites manœuvres :

http://blog.mondediplo.net/2007-10-27-Un-oligarque-a-Bercy

DSK comme socialiste et comme rempart à la droite...

Écrit par : Françoise | 28/10/2007

La 7e circonscription est peut-être de gauche (mais elle n'existe que depuis le grand charcutage de Pasqua en 86), en tout cas la ville Sarcelles a re-basculé à gauche en 95 seulement après avoir été dirigée pendant douze ans par un élu RPR et DSK a été élu au suffrage direct seulement en 88 dans cette circonscription. Sa désignation alors était justement pour la faire tomber du côté gauche (DSK a d'abord été élu en Haute-Savoie, terre hautement de droite). Ce n'est pas ce que l'on peut nommer une circonscription historiquement de gauche, d'autant que la population a plus que fortement augmenté avec la construction des premiers grands ensembles dans les années soixante. L'électorat est populaire et surtout d'origine très diverse, étant arrivé depuis peu de temps, mais est-ce qu'il est vraiment ancré à gauche comme on pouvait l'être dans les communes de la ceinture rouge de Paris ?

Écrit par : Dominique | 28/10/2007

@ Skalpa : il est des retours plus sympas que d'autres… :-)
Ça y est, Free a enfin rétabli les choses ? Cool, welcome back.

@ Françoise : en effet, ils magouillent dans les mêmes eaux. Ce passage tiré du Monde est particulièrement sidérant : "La remise de la Légion d’honneur, en février 2007, à Stéphane Richard, ex-conseiller de Dominique Strauss-Kahn, ayant fait fortune dans l’immobilier avant de diriger Veolia Transport, fut à ce titre exemplaire. Dans son discours, il s’attarda longuement sur les signes de richesse, dont l’appartement de M. Richard, pour finir en lançant : « Toi, tu as fait fortune, la mienne viendra peut-être un jour », devant 200 personnes médusées."
Y a pas à dire, ça claque…

Dans un style différent, il y a ce point de vue de Barbier, le patron de l'Express : "Selon Christophe Barbier, pour éviter de faire échouer la nomination de DSK à la tête d'une importante organisation internationale, l'Elysée a favorisé l'élection de DSK lors des législatives à Sarcelles au mois de juin. En effet, en cas de défaite, la candidature DSK au FMI ou ailleurs n'aurait plus été crédible. Par conséquent, ce sont des membres du cabinet de Nicolas Sarkozy qui auraient eux-mêmes contacté le Canard Enchaîné pour discréditer la candidate UMP, Sylvie Noachovitch. (…). Ce coup de bluff de Nicolas Sarkozy paraît improbable. Pourtant, Christophe Barbier est formel."
L'article est ici : http://www.politique.net/2007100201-les-coulisses-de-la-nomination-de-dsk-au-fmi.htm

@ Dominique : aïe, j'aurais mieux fait de tourner sept fois mon clavier sur le bureau avant d'écrire… Et de vérifier ce que j'avançais.
Je pensais que Sarcelles avait toujours été un bastion de gauche, merci de la correction.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 28/10/2007

NS va bientôt devenir riche. Il suffira de se de faire voter une petite loi tout exprès :

"Sarkozy triple le budget de l'Elysée et veut doubler son salaire".

http://olivierbonnet.canalblog.com/

Écrit par : Françoise | 28/10/2007

Méfiez-vous ;-) Certains ne sont pas procéduriers mais les images de sorcières me paraissent limite, limite...

Écrit par : Salam93 | 28/10/2007

Free n'a rien rétabli, j'ai taxé un transfo à un pote... en attendant..
Et comme c'est le we j'ai été à la pêche aux vidéos...

Écrit par : skalpa | 28/10/2007

@ Françoise : il vaut toujours mieux se servir quand on le peut. Des fois que les caisses se vident plus rapidement que prévu…

@ Salam 93 : je ne crains rien, j'en appellerai au très petit père du peuple en cas de problème. N'est ce pas lui qui a dit : "Je préfère un excès de caricature à l'absence de caricature" ? Eheh…

Écrit par : Le Charançon Libéré | 28/10/2007

J'oubliais : DSK n'avait pas été réélu en 93 lors du grand lessivage de la gauche. C'est Pierre Lellouche qui l'avait battu et qui s'est depuis rabattu sur une circonscription plus sûre à Paris. Il était alors devenu avocat. On fait le compte : 88, 97, 2002 et 2007 pour le PS, mais c'est tout. La circonscription peut encore basculer.

Écrit par : Dominique | 28/10/2007

Je suis vraiment éberlué pas le nombre et la crédulité de ces insultes !

Mme Noachovitch est une personne à l’écoute de chacun, elle n’a contrairement à d’autres pas abandonné ses concitoyens.

Un conseil, avant de calomnier une personne, il est au moins bon de l’avoir rencontrée …

Écrit par : Pascal | 29/10/2007

Cela ne m'étonnerait pas outre-mesure que Sylvie soit…

(phrase enlevée par le Charançon Libéré pour respecter la loi sur la diffamation. Désolé)

Suffit de voir quelques unes de ces interventions pour s'en apercevoir.
Mais comment peut elle seulement envisager faire de la politique et comment un parti peut il envisager de l'avoir en 1er ligne ....
Toute tentative de parler serieusement de son engagement politique ne sert à rien ...

Écrit par : GASKA | 29/10/2007

Sans vouloir la défendre, cette Sylvie Noachovitch a au moins le mérite de retenir l'attention ! Peut-être est elle moins mauvaise qu'on ne le pense et va t-elle être super convaincante à l'Assemblée Nationale ! Il y a tant de députés de droite comme de gauche qui passent leur temps à dormir sur les bancs au lieu de défendre l'ensemble des citoyens ! Au lieu avec elle ils ne pourront pas dormir !
Ca c'est sûr !!!!

Écrit par : Arthur | 29/10/2007

@ Dominique : alors, il faut croiser les doigts pour qu'elle ne bascule pas. Je serais curieux de savoir qui le PS va mettre en place en face. De toute façon, pas quelqu'un du poids de DSK : clair que ça se présente encore moins bien qu'en juin dernier.

@ Pascal : rencontrer Sylvie Noachovitch ? Malheureux, vous voulez ma mort ?

@ Gaska : "Comment un parti peut il envisager de l'avoir en 1er ligne ...." Exactement : je n'arrive pas à comprendre comment elle peut être investie. Et même si je n'ai pas beaucoup de respect pour l'UMP, je ne pensais pas que ce parti pouvait aller aussi loin.

(Par contre, je me suis permis d'enlèver une toute petite partie de votre texte, après discussion avec Dominique : j'espère que vous ne m'en voudrez pas. Etant pénalement responsable des commentaires, je ne voudrais pas laisser prise à une éventuelle procédure.)

@ Arthur : vu sous cet angle, on pourrait même dire qu'en sus de les empêcher de dormir, la dame pourrait faire beaucoup rire ses collègues députés. Mais j'ai du mal à voir ça comme un progrès…

Écrit par : Le Charançon Libéré | 29/10/2007

C'est vrai ! moi aussi ! elle a l'air un peu hystérique sur la vidéo ! Par contre, elle n'a pas l'air d'avoir froid aux yeux et la politique a parfois besoin de têtes brûlées, même si elles sont un peu siphonnées... Elle a une façon d'interpeller qui est certainement peu orthodoxe mais les vieux députés sont tellement niais et fainéants et ça vaut pour tous les partis, qu'ils soient de gauche ou de droite d'ailleurs... Tellement imbus de leur personne. Au moins, elle ne prend pas de gants pour dire ce qu'elle pense. Pour une ville de jeunes comme Sarcelles, c'est peut-être mieux que les vieux éléphants du PS. Au moins Ségolène elle avait de la classe par rapports à ces frileux et la petite Sylvie me rappelle Ségolène !

Écrit par : Arthur | 29/10/2007

Même au conditionnel la phrase sur le Pepsi peut être poursuivie en justice et vu le nombre d'instructions qu'elle réclame il vaut mieux être encore plus prudent. Elle suppose et c'est déjà trop, car cela peut être un fait potentiel. Attention ! les lois sur la diffamation sont extrêmement dures et perverses, je conseille de voir ce qu'Eolas en dit. Si j'écris "cela ne m'étonnerait pas que Bidule soit un peu nazi", c'est comme si je le qualifiais de nazi.

Écrit par : Dominique | 29/10/2007

@ Dominique : ok, merci. J'en tiens compte.

@ Gaska : désolé, je vire l'une de vos phrases. Je ne voudrais surtout pas passer pour un abominable censureur, surtout avec vous, mais je me méfie de Sylvie Noachovitch. D'autant que les procédures contre les blougueurs pour diffamation sont croissantes.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 29/10/2007

Excusez moi mais c'est quoi cette histoire de Pepsi ! je ne trouve rien qui en parle !!! pouvez vous me rappeler l'épisode ?

Écrit par : Arthur | 29/10/2007

Moi ce qui me chagrine, c'est la nouvelle pullisanimité de Dailymotion probablement consécutive au chassé croisé de cet été, souvenons-nous (copié/collé):

"Séverin Naudet, jusqu’ici directeur des contenus et de la communication du site français d’échange de vidéos Dailymotion, l’un des leaders mondiaux du secteur, rejoint le cabinet du premier ministre. Il est nommé conseiller technique chargé de la presse.

Martin Rogard, quant à lui, fait le voyage inverse. Chef du pôle multimédia au département de l’Information et de la Communication du ministère de la Culture et de la communication, il va reprendre les fonctions de Séverin Naudet comme directeur des contenus France. »

Pour ce qui est de Sylvie, je pense qu'elle est, juste avant Nadine Morano, un des meilleurs arguments de la gauche impavide, aujourd'hui. Je lui confierais même un ministère, c'est du Bachelot en tout pétillant, ce bijou.

Sinon, elle est VRAIMENT avocate?

Écrit par : paulovaz | 29/10/2007

@charancon
pas de probleme pour la censure je comprends, meme si cela n'était que la realité :)

Écrit par : GASKA | 30/10/2007

Et bien, si tout le débat est là et n'apporte rien de plus que "Sylvie est une vilaine sorcière", alors Maître NOACHOVITCH sera bientôt au palais Bourbon.
Moi sera me rassure plutôt !

Écrit par : Carole | 30/10/2007

Personne ne peut me dire pour Pepsi ? J'aimerai bien savoir !!!! moi

Écrit par : Arthur | 30/10/2007

@ Paulovaz : oui, ce chassé-croisé est inquiétant. Et il ne serait pas étonnant que Dialymotion perde rapidement tout intérêt.

Vous avez raison : Sylvie Noachovitch devrait être l'argument idéal pour la gauche. Devrait… parce qu'en réalité, cette gauche n'a pas su en tirer profit. suffit de voir les résultats des législatives de juin pour s'en rendre compte. Je pense que c'est l'un des plus évidents avis de décès que le PS a enregistré ces derniers temps, d'ailleurs.

@ Gaska : merci beaucoup de ta compréhension. :-)
Cela ne se reproduira pas, si ce n'est pour quelques personnages troubles et particulièrement procéduriers. Comme Noachovitch ou Vanneste.

@ Carole : nous n'avons visiblement pas la même manière de voir les choses.

@ Arthur : il s'agissait d'une allusion à un produit euphorisant et excitant. Je pense que vous pouvez imaginer…

Écrit par : Le Charançon Libéré | 30/10/2007

Décidément, ceux qui critiquent Sylvie sont des jaloux et des mauvais perdants. Cela ne peut venir que de la gauche.

Vous avez oublié ? Vous avez perdu?

Écrit par : July | 30/10/2007

@July
Ca me ferait bien mal aux fesses de gagner quoique ce soit, ne serait-ce qu'une partie de pétanque, avec des cantinières survoltées, menteuses et procédurières de cet acabit!

Écrit par : paulovaz | 30/10/2007

Votre mal aux fesses ce n'est pas Mon problème.

J'ignorais que vous étiez si intime avec Sylvie pour la critiquer avec hargne. Vous la connaissez ? Vous êtes un proche ? Dans le cas contraire vous inventez...

Écrit par : july | 31/10/2007

@ July : patience, la roue tourne…

@ Paulovaz : un résumé parfait. "Cantinière" est particulièrement bien choisi.

@ July (bis) : Si l'on ne pouvait que critiquer les gens dont on est proche, la France serait un pays de mouton (ah mince : c'est déjà le cas…)

Les vidéos de Noachovitch ont suffisamment tourné sur le net, avant d'être opportunément effacées par Dailymotion, pour que l'on sache à quoi s'en tenir sur le personnage.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 31/10/2007

Merci ! pour le Pepsi je comprend mieux ! pour le programme de Mme Noachovitch, quelqu'un l'a t-il lu ou vu ?

Écrit par : Arthur | 04/11/2007

Voilà les commérages qui continuent, c'est pas possible d'être d'une telle mauvaise foi. Tant pis pour vous gardez vos idées et moi les miennes

Ah j'ai oublié pour les présidentielles

ON A GAGNE ON A GAGNE

Écrit par : july | 25/11/2007

Ce que vous pensez n'est pas ce que je pense. Tant pis pour vous. Ce n'est pas grave. Ce qui l'est plus en revanche ce sont vos commérages hargneux

Ah ! J'oubliais aussi de dire autre chose pour les présidentielles

ON A GAGNE ! ON A GAGNE !

Écrit par : july | 25/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu