Avertir le modérateur

31/10/2007

Quand le grand retour de la science raciale nous promet des lendemains qui déchantent grave.

medium_aaportier.jpg

 

Vous êtes de quelle couleur ?

Oui, de quelle couleur de peau.

Cette question…

Je vous demande ça parce que j'ai décidé de mettre en place un calendrier éthnique de consultation de ce bloug.

Avec cette idée-forte que chaque jour sera réservé à une couleur de peau particulière.

 

Vous ne comprenez pas ?

Ce n'est pourtant pas difficile.

Je vous explique. 

 

Disons que le lundi, c'est total accès pour les lecteurs noirs.

(Les autres prendront leur mal en patience.)

 

Que le mardi, c'est free entrance pour les jaunes.

(Les autres iront voir ailleurs si les blougs n'y sont pas moins dicriminatoires.)

 

Que le mercredi, c'est absolut reserviert aux cafés au lait.

(Les autres attendront leur tour au grand tirage du communautarisme.)

 

Que le jeudi, c'est nobody else as les bruns.

(Les autres pourront toujours réviser leur anglais dans la joie et la bonne humeur.)

 

Que le vendredi, c'est consultation réservée aux blancs.

(Les autres n'auront qu'à faire une belote en attendant.)

 

Que le samedi, c'est priorité pour les rouges.

(Les autres pourront aller se faire refouler à l'entrée des boîtes de nuit, histoire de changer.)

 

Et que le dimanche, c'est… ceux qui restent, verts, bleux ou violets. 

 

Pas mal organisé, non ?

Oui : je suis assez content de moi.

Mais n'allez pas croire que je fais ça de gaieté de coeur.

Pas du tout.

J'ai juste décidé de préparer mes lecteurs à la société de demain.

 

medium_amonde.jpg

 

Je vous vois déjà monter sur vos grands chevaux.

Si, si.

Ça m'a fait ça aussi, au début.

J'ai même protesté.

(C'est vous dire.)

Et puis j'ai fait comme les autres.

Tous ceux qui s'habituent.

Qui déterrent ces bouquins que nos aïeux avaient cru définitivement enterrés six pieds sous terre, les Gobineau, Fischer et autres Chamberlain, tous ces pseudos-penseurs des différences raciales.

Et qui se préparent gaiement à replonger dans les monstruosités du passé.

medium_agobineau.jpg

 

Je suis comme vous : je ne pensais pas qu'on en était là.

Naïf que nous étions…

Et puis, je suis tombé sur cet article du Monde.

La Tentation de la race, une glaciale plongée dans ce monde de la science presque raciale.

Ou le grand retour de ces savants flirtant avec le pire des tabous.

Douteux scientifiques se sentant le vent en poupe avec le regain d'un "mouvance de la droite déterministe anglo-saxonne, un vieux courant de pensée inégalitariste, scientiste et flirtant parfois avec le racisme", remarque le généticien Axel Kahn.

Et qui sont en train de nous remettre le couvert pour le pire et le meilleur des mondes.

 

Voilà.

Pas grand-chose d'autre à ajouter.

Sinon vous conseiller vivement de lire cet article.

Très vivement.

Et remarquer aussi que ce mouvement de fond n'épargne pas la France.

Glorieux pays des droits de l'homme venant d'instaurer le recours au tests ADN pour une partie de ceux qui rêvent de la rejoindre (gageons qu'ils seront de moins en moins nombreux).

Tout en légalisant la collecte de données de nature ethnique pour les études statistiques.

 

Il y en aura pour dire que ce n'est qu'un vague gloubi-glouba.

Accès de peur ne reposant (pour l'instant) sur pas grand-chose de tangible.

Ils ont raison : notre société n'est pas celle de la différenciation éthnique ou de la hiérarchisation raciale.

Mais peu à peu, les bases s'en mettent en place.

Et les grands mouvements de fonds qui agitent le pays, entre retour du communautarisme, science de la différence et discriminations étatiques, n'augurent rien de bon pour le futur.

Vraiment rien.

"La discrimination génétique est déjà une réalité, s'inquiète ainsi le sociologue américain Jeremy Rifkin dans l'Express. Toutes ces informations circulent dans l'ombre, à l'insu du grand public, qui n'a aucune conscience de ce qui est en train de se préparer: il n'y a aucun débat sur ces questions, ni dans les médias ni parmi les politiques."

 

medium_silence.2.jpg

 

Ah, au fait…

C'est quoi votre couleur, déjà ?

Parce que je ne suis pas vraiment sûr que vous ayez le droit de vous trimballer sur ce bloug, aujourd'hui.

Allez hop : vos papier !

On va vérifier tout ça.

 

Commentaires

(Me voilà bien moi. Je suis daltonienne, je ne sais pas de quelle couleur je suis. C'est quand mon jour ? Bon, en attendant je fais mon petit commentaire, on verra bien...)

Tiens tu entends ?

Plouf ! Un tabou qui tombe ! Plouf ! Plouf ! Deux de plus. Plouf ! Plouf ! Plouf ! Plouf ! Mais ça n'arrête pas ! Plouf ! Plouf ! Plouf ! Plouf ! Plouf ! Plouf ! Plouf ! Plouf ! C'est une averse, une avalanche, un déluge !
 

Qui disait déjà qu'il fallait tester les petits enfants, des fois que ci ou des fois que ça ? Je ne m'en souviens plus. Mais je crois qu'il disait aussi " [...] J'inclinerais, pour ma part, à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a 1 200 ou 1 300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n'est pas parce que leurs parents s'en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable. [...] "
 

http://www.philomag.com/article,dialogue,nicolas-sarkozy-et-michel-onfray-confidences-entre-ennemis,288.php

Écrit par : Françoise | 31/10/2007

Françoise, sors ta carte génétique, on saura vite à quoi s'en tenir…

Et oui, les tabous se ramassent à la pelle, en ce moment. L'avantage, c'est qu'à ce rythme-là, il n'y en aura bientôt plus beaucoup à faire tomber : seront tous par terre.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 31/10/2007

Aïe ! Ça donne ça :

http://www.alpes-stereo.com/autresStereo/60couleursClaires.jpg

Je ne suis pas pure race ! Aïeaïeaïeaïeaïe ! Mama mia ! Qu'est-ce qu'on va faire de moi ?

J'ai plus qu'à aller là...

http://tecfa.unige.ch/etu/LME/0203/joussel9-patry9-rothlil0/metasite/images/poubelle2.jpg

Écrit par : Françoise | 31/10/2007

Désolé,

je suis Noir mais, j'ose venir poster ce jour, celui réservé aux cafés au lait.

Excellent plaidoyer contre le communautarisme.

http://allainjulesblog.blogspot.com/

Écrit par : ALLAIN JULES C@MMUNICATION | 31/10/2007

Statistiques ethniques : pièces au débat

Candide ne partage pas votre avis.

la France catholique est "égalitaire". l'Angleterre protestante est "inégalitaire".
Au nom de quelle valeur transcendante peut-on prétendre que l'une est meilleure que l'autre, si ce n'est pour justifier un point de vue ...inégalitaire ?

http://www.librecours.biz/pages/Statitisque_ethniques__pieces_au_debat-42861.html

Écrit par : Candide | 31/10/2007

Le coup du grand complot ,?
Encore?
bon ,allez cela a tellement l'air de vous faire plaisir , et puis les "fidèles" vont pouvoir se dechainer
Plus sérieusement : EN quoi le fait d'être noir,blanc ou autre doit il demeurer un secret pour les statistiques ?
Si cela peut permettre
De savoir ce que représentent les minorités ethniques dans notre pays
Savoir enfin ,si la discrimination est réellement massive dans notre pays ou marginale
Quand a la différence et discrimination
demandez a ceux qui ont un enfant ou un proche handicapé
Demandez a ceux qui sont obèses
Demandez a ceux qui sont petit,aveugles,sourd etc,etc;;;;
Ces discriminés la sont statistiquement comptées c'est tant mieux pour eux,pour les associations qui les défendent ,pour les pouvoirs publiques qui font les lois et prévoit les dispositifs d'accompagnements
Les statistiques sont forcement intrusives 'et force un tant soit peu la porte de la vie privée pour tous

Et de toute façon comme disait coluche
Vaut mieux être blanc ,beau,riche,et bien portant que noir,moche, pauvre, handicapé et malade

Écrit par : antimythe | 31/10/2007

@ Françoise : aïe, aïe, je ne te cache pas que ça sent très mauvais… Une carte multicolore… Mais tu veux la mort des braves gens chargés du recensement éthnique, ou quoi ?
Heureusement que tu n'es pas de gauche, en plus… :-)

@ Allain Jules : exceptionnellement, pour cette fois, ça ira. Mais que ça ne se reproduise pas, hein ?
(Merci)

@ Candide : je pense qu'il est inutile de préciser que je ne partage aucunement votre point de vue. Pas plus quand vous évoquez la colonisation et son "soi-disant racisme" que quand vous mentionnez les dérives eugéniques du nazisme qui "pour avoir été bien réelles n'ont été que quantitativement très limitées".

Quant à la conclusion, elle me laisse sur le cul : "On ne voit guère que des considérations d’ordre idéologique pour interdire de mesurer ce que la nature a créé c’est à dire la bio diversité. Obscurantisme et idéologie avancent sous le couvert d’un anti racisme convenu pour faire obstacle à une meilleure connaissance des potentiels individuels. C’est certainement ce que recherche les fils spirituels du collectivisme."

Les fils spirituels du collectivisme ? Sans déconner…

@ Antimythe : que voulez-vous, je ne peux m'empêcher…
Je n'ai pas le temps (travail oblige) de vous répondre comme il le faudrait. Sachez juste que je n'ignore pas que ces statistiques éthniques sont censées permettre une meilleure évaluation de l'intégration, donc de la discrimination.
Outre le fait qu'il me semble que c'est s'aligner sur une vision anglo-saxonne qui n'a jamais eu cours chez nous, je ne crois pas une seconde à cet alibi de l'intégration. En tout cas pas dans la bouche d'un gouvernement qui fait tout pour rendre les immigrés boucs-émissaires de nos malheurs et qui pointe la différence comme un danger.
Et je crains surtout que ces premières avancées dans ce qui était jusqu'à maintenant considéré comme tabou ne soient lourdes de conséquences. D'abord le petit doigt, puis la main, puis le bras, etc…

Écrit par : Le Charançon Libéré | 31/10/2007

@ Candide,

Quand James Watson se dit "profondément pessimiste sur le futur de l'Afrique", parce que "toutes nos politiques de développement sont basées sur le fait que leur intelligence (celle des Africains) est la même que la nôtre (Occidentaux blancs), alors que tous les tests disent que ce n'est pas vraiment le cas". Et qu'il ajoute ;"Ceux qui ont eu affaire à des employés noirs savent ce qu'il en est".

Quels tests ? Faits par qui ? Dans quelles conditions ? Ignoramus.

Le seul exemple qu'il donne est d'une stupidité confondante. Il y a des employés imbéciles autant chez les blancs que chez les noirs. Il y a autant de personnes idiotes ou intelligentes dans toutes les ethnies. Son propos est purement et strictement raciste.

Prenez l'exemple d'enfants (de n'importe quelle ethnie) adoptés et élevés par des parents d'une autre ethnie, dans un autre pays, les pourcentages d'intelligents et d'imbéciles parmi eux ne différeront pas de ceux de l'ensemble de la population de ce pays.

J'aurais presque pu adhérer à la démonstration que vous faites dans votre billet, mais... la fin "ne passe pas" :

"Que ce soit pour mieux utiliser les aptitudes liées à l’appartenance ethnique, pour affiner la prévention de certaines maladies ou « profiler » les cibles de nouveaux marchés la connaissance ethnique est nécessaire."

Mieux utiliser les aptitudes ethniques pour mieux cibler les nouveaux marchés ? Vous avez beau enrober cela de considérations "humanitaro-médicales", le but est clair : tout ceci n'est fait encore une fois, qu'à des fins mercantiles.

"On ne voit guère que des considérations d’ordre idéologique pour interdire de mesurer ce que la nature a créé c’est à dire la bio- diversité. Obscurantisme et idéologie avancent sous le couvert d’un anti racisme convenu pour faire obstacle à une meilleure connaissance des potentiels individuels. C’est certainement ce que recherche les fils spirituels du collectivisme."

Vous seriez surprise de savoir que peut-être votre génome est plus proche de celui d'un congolais ou d'un chinois que de ceux de vos cousins germains.

"La notion de race n'est scientifiquement pas pertinente, estime ainsi Lluis Quintana-Murci, généticien des populations (CNRS-Institut Pasteur). Il est impossible d'isoler une race : les variations des populations humaines sont graduelles et continues, de l'Europe du Nord à la Chine méridionale. Il n'existe jamais de fossé génétique entre deux ethnies."

"Même en ayant accès au génome d'un individu, il est impossible de le rattacher à une race 'au sens populaire' du terme, poursuit le chercheur. Imaginons que moi, Lluis Quintana-Murci, je commette un crime et que l'on retrouve sur place un échantillon de mon ADN. On pourrait dire, en forçant à peine les choses, que le criminel est originaire du Moyen-Orient, car mon chromosome "Y" appartient à la lignée "J", qui y est particulièrement fréquente. Alors même que ma famille est, à ma connaissance, espagnole depuis toujours."

Je fais plus confiance à ce spécialiste qu'à votre théorie sur "l'égalitarisme".

Ce n'est pas la connaissance génétique qui permettra de connaître les "potentiels individuels", ce n'est pas l'origine ethnique qui les détermine. Je vous paraphraserai : 
Obscurantisme et idéologie avancent sous le couvert de la science, et c'est certainement ce que recherchent les fils spirituels du néo-liiberalisme.

Écrit par : Françoise | 31/10/2007

Charançon,

Je suis très très étonnée (je n'avais pas lu tes réponses avant de poster, j'écrivais...) de voir que nous sommes d'accord sur les idées "bizarres" de Candide. Et pourtant je ne suis pas de gauche... (Enfin, presque pas... :D)

Écrit par : Françoise | 31/10/2007

Les grands esprits se rencontrent…

Sauf que tu l'as mieux fait que moi. Merci.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 31/10/2007

J'avais plus de temps, c'est tout.

Écrit par : Françoise | 31/10/2007

Ce qui est amusant, avec la statistique ethnique, c'est qu'elle est employée en premier lieu (c'est en tout cas à ça qu'on pense en premier) par les Etats-Unis. Elle est la base qui permet notamment "l'affirmative action" (connu par ici sous le nom de discrimination positive) qui m'écœure viscéralement parce que je n'y vois qu'un racisme inversé, un système aux vilains relents, je trouve. Passe encore aux Etats-Unis, pour des raisons bien particulières : c'est qu'après avoir essayé de parler de melting pot, soit un creuset où, en théorie tout se métisse et s'améliore, puis de salad bowl, salade de fruit où c'est la diversité conservée qui améliore, les Américains en sont arrivés à devoir se contenter du multiculturalisme. A savoir un fait qui ne peut être acceptable en France "une et indivisible" parce qu'il cloisonne et confine au communautarisme. En France, donc, le multiculturalisme et la statistique ethnique, c'est Niet et No pasaran, tout simplement.

Ce qui est formidable avec la droite sarkozyste, au fond, c'est qu'elle arrive à faire passer les forces progressistes, du moins qu'on ose encore espérer telles, pour conservatrices et attachées à de minables privilèges, les principes républicains et démocratiques pour des tabous à briser. J'attends la suite en ayant la même sensation qu'en regardant un film d'horreur, incapable de m'arracher à la vision envoûtant et terrifiante qui m'est donnée...

@Candide : à vous lire, on vous nommerait plus facilement Pangloss.

Écrit par : Redolegna | 31/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu