Avertir le modérateur

13/11/2007

Tous les politiques connaissent la chanson ; mais nul ne maîtrise mieux que Sarkozy la mélodie du pire, la petite musique de l'ennui.

medium_acheforch.jpg

 

 

Pom-pom-pom-pom.

Pom-pom-pom-pom.

Vous avez reconnu ?

Oui : c'est l'ouverture de l'Hymne à la Joie.

 

Je m'adapte, hein.

Et je me mets au diapason d'une classe politique qui a décidé de nous faire croire qu'elle connaît la chanson.

Qu'elle maîtrise le refrain et domine sa partition.

Même si…

Même si, en ce moment, c'est plutôt le Requiem de Mozart que je devrais balancer.

Histoire de sonner le glas.

 

Non pas parce que Kouchner s'est mis à pousser la chansonnette.

Même si voir le ministre des Affaires étrangères meugler alternativement "Frankreich" et "Deutchland" en compagnie de son homologue prussien.

Afin de convaincre outre-Rhin que l'intégration se porte au mieux.

N'incite pas spécialement à voir la vie en rose.

Mais bon… après tout… passons.

 

Non pas, non plus, parce que Royal a terminé son best-seller.

Et que l'ancienne candidate n'a rien trouvé de mieux que d'intituler l'opus censer résumer sa campagne "Ma plus belle histoire, c'est vous", en référence à Barabara.

Un clin d'oeil aussi malvenu que mensonger.

Tant cette histoire d'amour ci n'a jamais dépassé le stade des préliminaires.

Mais bon… après tout… passons.

 

Non.

Ce qui me gêne beaucoup plus.

C'est de voir Sarkozy et Merkel fredonner de concert sur l'immigration.

Entonnant un pas de deux enjoué sur la question de la maîtrise des flux migratoires.

Après que notre très petit père du peuple ait poussé de la voix.

Exécutant son petit numéro habituel de soliste xénophobe.

A grand renfort de raccourcis et d'images mensongères.

 

medium_atop.2.jpg

 

"Pas de polygamie ! Pas de mariage forcé ! L'égalité des femmes et des hommes ! Ce sont des règles sur lesquelles on ne transigera pas", s'est d'abord enflammé notre baryton national.

"L'excision, on n'en veut pas", a ajouté le chef d'orchestre, en agitant nerveusement ses baguettes.

"Ceux qui empêcheront leur femme d'apprendre le français ne resteront pas", a martelé ensuite notre tambour-major. 

 

Enième preuve que Sarkozy connaît la chanson.

Et qu'il sait fort bien ce qu'il fait en réduisant l'immigration aux pires clichés et aux phénomènes les plus marginaux.

Assuré de voir sa reprise sans complexe des tubes de Le Pen rester encore un bon moment à notre hit-parade national.

Tant cette sale ritournelle fait toujours un carton. 

 

Vous me direz : c'est la soupe habituelle.

N'est-ce pas ?

La même petite musique entendue depuis six mois.

Hein ?

Oui : rien de neuf sous le soleil.

Sauf que…

Sauf que, cette fois, la chancelière allemande a chanté en choeur avec notre généralissimo-pas-pianissimo.

Reprenant au refrain.

 "Il y a quelques règles de base sur lesquelles on ne transige pas", a t-elle poussé de la voix à son tour.

Avant d'annoncer que Paris et Berlin allaient "avancer ensemble vers la définition d'une politique d'immigration commune".

 

medium_aamesures.jpg

 

 

Alors.

Je ne sais pas pour vous.

Mais quand j'entends l'axe franco-allemand annoncer une convergence de vue sur une telle question.

J'ai rarement l'impression que c'est pour le meilleur.

Et la petite mélodie que je distingue en fond sonore.

Est surtout celle martiale des bruits de botte.

 

Commentaires

Ah ! Belle soirée à l'opéra ! Après l'ouverture par l'orchestre, voici le duo du grand ténor et la douce diva  :

NS : Je suis très câââlmeeeee et très déterminéééé ! Tra lalala ! Zim boum hé hé !

AM : Nicolaaaaaaas ! Je t'adresseeeeeee, lalala, tous tous mes voeux de succèèèès pour la mise en oeuoeuvre ton programmeeeee de réformeeeeeeees ! Traaaaaaaaaaaaalala lala !Chez mooooooooi, lalala et tradérirdéra, j'ai crée presque un million d'emplois de plus grââââce à certaines réformeeeees ! Lallalala ! Je te souhaite tout le succès possible même si c'est difficile !

Zimbouboum et hop la !

http://blogs.lexpress.fr/greve/2007/11/avant_les_greves_sarkozy_calme.html

Écrit par : Françoise | 13/11/2007

L'Hymne à la Joie, mais c'est totalement out ! Une des grandes révisions du traité européen de Lisbonne a consisté à le balancer par dessus bord en même temps que la référence au drapeau étoilé ! Voilà ce que l'on a nommé les changements du TCE, on a préféré saborder Beethoven plutôt que tous les autres articles économiques qui fachaient et c'est prétendument nouveau ! Mais je n'avais pas voté alors contre ce cher Ludwig...

Écrit par : Dominique | 13/11/2007

@ Françoise : bien vu :-)

""Nous avons toujours suivi de près le programme de réformes du gouvernement français. Je voudrais adresser à Nicolas Sarkozy et à son gouvernement tous mes voeux de succès pour la mise en oeuvre de ce programme de réformes", a déclaré Merkel.
Ça m'avait échappé. Là, au moins, les choses sont claires : le grand air se jouera en duo. Tous unis contre cette sale engeance des grévistes gauchistes.

@ Dominique : diantre je l'ignorais. Et moi qui croyait que les grandes envolées de Ludwig avaient toujours cours… Dire que j'étais même content de ma transcription musicales : "Pom-pom-pom-pom. Pom-pom-pom-pom." J'aurais mieux fait de me taire…

Écrit par : Le Charançon Libéré | 13/11/2007

Le plus choquant dans cette affaire, c'est Mme Merkeldekoijmemêle se permette de donner son avis sur le bien fondé ou pas de la politique intérieure de la France, et en plus qu'elle "soutienne" NS. Je voudrais bien savoir si l'Allemagne est tellement en "bonne santé" depuis qu'elle s'en occupe.

Écrit par : Françoise | 13/11/2007

Avant d'annoncer que Paris et Berlin allaient "avancer ensemble vers la définition d'une politique d'immigration commune".

Merkel-Sarkosy "ein gross dictatur" selon charançon dans le texte

Désopilant et navrant

La petite musique que j'entends a gauche c'est l'internationale a la façon des petits vieux a l'hospice qui chantent sans conviction et avec des trous de mémoires "le temps des cerises"
Eux aussi cela leurs rappel quelque chose,ils ne savent plus trop quoi, mais cela les émoustillent,vous aussi
Faudra pas oublier votre petite pilule a base d'extrait de marx et de petit facteur
Seriez autrement a la merci d'une bouffée délirante de pensées libres,et comme on dit a la LCR celui qui pense par lui meme,a commencé a désobéir
De la dicipline kamarad

Écrit par : antimythe | 13/11/2007

"De la dicipline kamarad"

Mais oui, de la discipline que diable ! En voilà de la discipline. Joussif, pas vrai ?

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-823448,36-977633@51-972969,0.html

http://www.liberation.fr/actualite/societe/291095.FR.php

http://www.20minutes.fr/article/194100/France-Les-CRS-ont-frappe-violemment-des-etudiants-grevistes.php

Faut quand même bien les dresser ces jeunes c..ns ! Sinon, hein, comment qu'on f'rait pour maintenir la discipline ?

Écrit par : Françoise | 13/11/2007

Petite Pomme, "Pom Pom Pom Pom" c'est l'ouverture de la cinquième symphonie de Beethoven.
Tu sais la cinquième, dite " la symphonie du Destin".
L'Hymne à la joie, c'est le quatrième mouvement de la neuvième symphonie.

Allez c'est pas grave, à ca ira, ca ira, ca ira, le Destin qu'on rève de leur réserver on en ferait un hymne à notre joie.

Écrit par : Phil | 13/11/2007

La violence des uns,le blocage des universités n'autorise pas la violence des autres celle de la police,
Cependant;les etudiants,outre passe le simple droit d'expression auxquels ils ont droits pour une atitude de violence anti-democratique,alors gare aux retours de baton
On peut etre anarcho-Marxiste tant que l'on respecte la démocratie
Dans le cas contraire,il faut pas venir pleurnicher que les pouvoirs publique leurs font des miséres,
lorsque l'on a franchi la ligne rouge;il faut en assurer les conséquences

Écrit par : antimythe | 13/11/2007

M'enfin,
c'est pas pom pom pom pom.
Mais po po po pôooooooommmm
po po po pöooommmmmm

Il y a des choses sur lesquelles il ne faut pas transiger, quand même.

Pour le reste, chapeau bas et bottes de lauriers

Lémi naret

Écrit par : Lémi | 13/11/2007

@ Françoise : oui, c'était tellement plus sympa que Nico et Angela étaient à couteaux tirés. Me demande bien pourquoi un tel revirement ?

@ Antimythe : ne vous inquiétez pas, ma petite pilule je l'ai tous les jours automatiquement. Et sans rien absorber : gauchiste je suis, gauchiste je resterai. Ça vous défrise, hein ?

Quant à la discipline, vous devriez savoir que je suis contre. Ni ordre, ni maître, ni discipline. Même entre camarades.

@ Françoise (bis) : oui, c'est l'éducation à coup de bâton (de berger), que les étudiants n'oublient pas qui est le guide suprême.
On oublie un peu, mais il n'y a pas si longtemps la police n'avait aucun droit d'intervenir sur le campus : à Nanterre, le levée de la franchise universitaire ne date que de 2000.

@ Phil : mince… J'ai décidement de grosses lacunes en matière de musique classique. Mais je n'aurais pas fait la même erreur s'il avait fallu citer l'attaque de Porcherie des Bérus. Ça me rassure un peu.

@ Anitmythe (bis) : "La violence des uns,le blocage des universités n'autorise pas la violence des autres celle de la police" : et ben voilà, pour une fois, on est d'accord. :-) (Même si je ne pense pas que le blocage soit un acte de violence. Et même si je ne suis pas d'accord avec la suite de votre commentaire. Mais bon : je ne vais pas finasser…)

@ Lémi : je sais, pourtant, que pour toutes les choses relevant de la musique, je ferais mieux de faire appel à tes lumières avant d'écrire des bêtises. La prochaine fois, je te tél.

(Waouh deux commentaires en deux jours, je suis gâté)

Pour le reste : merci.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 13/11/2007

Pour moi le non respect de la démocratie est une grande violence et le blocage des universités un acte repréhensible Ce qui n'excuse pas l'atitude des forces de l'ordre
En ce qui concerne la discipline a l'extreme gauche elle sévit plus qu'ailleurs,bien que vous pensiez le contraire
Essayez dans une assemblée de prendre la parole pour dire votre desaccord et bonjour la volée de bois vert,et si vous insistez un peu vous serez immediatement marginalisé Alors n'est ce pas pour ne pas etre marginaliser on s'auto discipline et croyez moi on devient trés dur vis avis de soit et des autres
Je sais ,j'ai donné et comme je suis au moins aussi grande gueule que vous,j'ai eprouvé le systéme
Fort heureusement pour moi une absence pour engagement humanitaire assez longue, m'a permis de me liberer l'esprit et de retrouver ma liberté pshychique
Je vous souhaite la meme chose

Écrit par : antimythe | 13/11/2007

Quand le blocage est voté à la majorité ce n'est pas de la violence, c'est de la démocratie.

Qui sont les premiers à dire que ceux qui n'ont pas voté pour NS, n'ont qu'un droit : la fermer ?

Si l'on appelait pas les CRS dès que les gens veulent manifester un mécontentement, il n'y aurait pas de violence. L'usage de la force est une provocation, surtout avec des jeunes gens. Ce n'est pas innocent.


NB. Il n'y a pas de meilleurs défenseurs de la droite que d'anciens gauchistes repentis.

Écrit par : Françoise | 13/11/2007

Ma chere Françoise
Si,etre defenseur des libertés individuels et collectives c'est etre de droite,alors oui je suis de droite,le jour ou ces valeurs seront a nouveau de gauche,alors je serais de gauche
La liberté est un bien precieux,sur lequel il faut etre vigilant et intransigeant
Pour avoir vecu les horreurs d'un etat autocrate,j'en connais le prix
Trop facile derriere son petit clavier de jouer a la petite gueguerre ideologique en parlant de violence par ce que quelques etudiants ont etaient rudoyés par les flics
J'ai visionné une video amateur pas de quoi fouetter un chat,j'ai vu pire
Soyez consciente que vous vivez dans un cocon democratique et ceux qui veulent le detruire ne sont pas forcement et uniquement de droite,helas

Écrit par : antimythe | 13/11/2007

"Trop facile derriere son petit clavier de jouer a la petite gueguerre ideologique"

Que faites-vous donc d'autre ?

Entièrement d'accord que ceux qui veulent détruire la démocratie ne sont pas forcément de droite. Contrairement à ce que vous pourriez penser, je ne suis pas idéologue. Je tente de défendre l'idée que je me fait — peut-être n'est-elle pas bonne, mais c'est la mienne — de la République, de la démocratie, et de l'humanisme en général. L'emploi de la force face à des personnes désarmées n'en fait pas partie. Le cocon s'effiloche de plus en plus, peut-être ne voulez-vous pas le voir...

"J'ai visionné une video amateur pas de quoi fouetter un chat,j'ai vu pire."

Le "pire ailleurs" n'excuse jamais le mal qui peut être fait ici ou là. Ce n'est pas parce que l'on tue cent hommes là, que l'on en tabassent deux cents plus loin, que l'on en torture trois cents là-bas, que cela excuse le meurtre, ou le tabassage, ou la torture d'un seul, parce que c'est "moins pire qu'ailleurs".

Écrit par : Françoise | 13/11/2007

Waouh, ça chauffe…

Je ne vais pas prêter main-forte à Françoise, elle n'en a nul besoin. Mais juste vous assurer, Antimythe, que vous vous en prenez à la mauvaise personne si vous croyez trouvez en elle l'archétype du gauchiste qui semble peupler vos cauchemards : Fançoise est une indécrottable républicaine, avec tout ce que cela suppose d'attachement aux valeurs qui ont fondé le pacte politique de notre pays. Plus de gens comme elle et nous n'en serions pas aujoud'hui à regarder un narcissique manipulateur tirer ses basses ficelles.

Pour le reste : "En ce qui concerne la discipline a l'extreme gauche elle sévit plus qu'ailleurs, bien que vous pensiez le contraire."
Je ne me fais aucune illusion sur ce point. Ce qui explique d'ailleurs la citation placée en exergue de ce boug : "Peu de minutes après l'heure, quelque chose fut hissé lentement au haut du mat et s'allongea sous la brise. C'était un drapeau noir".
Ni discipline de parti, ni adhésion, ni enfermement idéologique : libertaire d'abord. Je suis à moi-même ma propre chapelle. Et je ne marche au pas de personne. Vous comprendrez donc que je me sente tout à fait maître de ma "liberté psychique".

"Il n'y a pas de meilleurs défenseurs de la droite que d'anciens gauchistes repentis."
J'approuve des deux antennes. C'est même surprenant de voir combien certains anciens gauchistes ne sont jamais rassasiés de régler leurs comptes avec leur engagement passé. Comme s'il leur était insupportable que d'autres puissent croire à leurs idéaux défunts. Parce qu'ils sont un rappel de leur propre reniement ?

"Soyez consciente que vous vivez dans un cocon democratique et ceux qui veulent le detruire ne sont pas forcement et uniquement de droite,helas."
En tout cas, pour le moment, ils le sont. Pas d'erreur là dessus…

Écrit par : Le Charançon Libéré | 13/11/2007

C'est même surprenant de voir combien certains anciens gauchistes ne sont jamais rassasiés de régler leurs comptes avec leur engagement passé. Comme s'il leur était insupportable que d'autres puissent croire à leurs idéaux défunts. Parce qu'ils sont un rappel de leur propre reniement ?

Ce n'est pas faux,vous trouverez aussi ce type de comportement chez d'anciens militants de sectes
Et il est vrai que toute prise de conscience d'avoir fait l'objet d'une manipulation,vous incite vainement il est vrai a mettre en garde les autres
Le reniement ?de quoi,?d'un ideal ? non mais d'un systeme d'embrigadement oui

Écrit par : antimythe | 13/11/2007

antimythe a écrit, à propos d'immigration, qui est le sujet du jour : «La petite musique que j'entends a gauche c'est l'internationale a la façon des petits vieux a l'hospice qui chantent sans conviction et avec des trous de mémoires "le temps des cerises».

Avez - vous déjà pensé qu' il pouvait il y avoir d'autres façons de penser que la vôtre, ( à droite si j'ai bien tout compris) , ou que celle des "petits vieux à l'hospice" ( merci pour mon oncle qui vous remercie de penser à lui; mon père, lui, est mort et ne peut pas vous remercier) de gauche ?
Avez - vous déjà pensé que, par exemple, sur ce sujet, on pouvait être suffisamment lucide pour comprendre que " tout est faux dans la question des immigrés?

Faut-il donc les assimiler ou " respecter les diversités culturelles?". Inepte faux choix. Nous ne pouvons plus assimiler personne : ni la jeunesse, ni les travailleurs français, ni même les provinciaux ou vieilles minorités ethniques (Corses, Bretons, etc.) car Paris, ville détruite, a perdu son rôle historique qui était de faire des Français. On se gargarise, en langage simplement publicitaire, de la riche expression de " diversités culturelles". Quelles cultures ? Il n' y en a plus. Ni chrétienne ni musulmane; ni socialiste ni scientiste.
Certains mettent en avant le critère de "parler français". Risible. Les Français le parlent - ils ? Est - ce du français que parlent les analphabètes d'aujourrd'hui, ou Fabius ( "Bonjour les dégâts!") ou Françoise Castro (" ça t' habite ou ça t'effleure ?")
Ne va - t - on pas clairement , même s'il n'y avait aucun immigré, vers la perte de tout langage articulé et de tout raisonnement? Quelles chansons écoute la jeunesse présente? Quelles sectes infiniment plus ridicules que l'islam ou le catholicisme ont conquis facilement une emprise sur une certaine fraction des idiots instruits contemporains ?
Nous nous sommes faits américains."

Lisez la suite ici avant de hurler ou de conclure . il s'agit juste d' ouvrir la porte à d'autres façons de penser ou de voir les choses :

http://confrontations.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=69

Écrit par : leveto | 13/11/2007

Quand on a envoyé au goulag des millions de gens, on l'a rammene pas avec les quelques violences policieres, les cameras de surveillance ou les drone de surveillance. Meme si il faut etre intransigeant avec les libertés individuelles!

Trop facile de donner des leçon derriere son ecran prenez plutot exemple sur moi qui n'en donne jamais meme si de longues dans le social m'ont liberé la pensée contrairement à vous qui etes embrigadés et manipulés par les islamo-gauchistes.

Si vous n'etes pas assez lucide pour vous rendre compte que le danger pour les libertés individuelles viennent autant de ces 0,5 d'extremistes gauchistes, que de la droite avec tout les pouvoirs et soutenu par 53 % des français je vous plaint sincerement!

Écrit par : antithane | 14/11/2007

@ Antithane,

Votre compassion fait chaud au cœur.

Écrit par : Françoise | 14/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu