Avertir le modérateur

04/12/2007

Ultimes remparts, Maurice et François montent leurs barricades. Sans convaincre…

30719f4039f24aa7cfb9d8d781160a94.jpg

 

 

Vous entendez ?

 

Gnnniihhhhh…

 

Il y a comme un bruit, un cri indistinct.

Vous le percevez aussi, hein ?

Oui.  

Vérifions : prêtez à nouveau l'oreille.

 

Ggggggnnnnniiiiiiiiiihhhhhhhh…

 

C'est cela : un vague gémissement.

Qui monte dans les aigüs.

Et finit en gargouillis incohérents.

 

Vous vous demandez ce que c'est ?

Pareil pour moi.

Au début, je ne comprenais pas d'où ça venait.

Et j'ai passé un bon moment à en chercher l'origine.

Jusqu'à ce que je tombe sur un article du Figaro.fr.

Et que la lumière se fasse.

 

Reprenons.

 

Ggggnnnniiihhhhh…

 

Que je vous explique : ce bruit indistinct n'en est pas un.

Pas du tout.

C'est un coup de gueule poussé, tout dentier dehors, par un (très vieux) pilier de la vie intellectuelle française.

Ecrivain quasi-sénile qui s'en prend à ces saligauds de médias anglo-saxons.

Qui font rien tant que rabaisser la culture française.

Et mentent a tout-va en prétendant que la France n'a plus rien produit de marquant depuis… ouh, disons : depuis moultes.

Une attaque sacrilège, commise par le Time.

Qui vient de faire sa Une sur The Death of french Culture.

 

Donc, un article du Times.

Et ce gémissement en retour, dans les colonnes du Figaro : gggnnniihhhh…

Soit le cri d'horreur poussé à la lecture de l'article blasphématoire par le fauteuil numéro 30 de l'Académie française.

L'inamovible Maurice Druon, en poste sous la Coupole depuis 1966.

 

8b7106926de084bbe3de16af55803e56.jpg

 

Gloire éternelle de notre culture officielle, 89 ans aux prunes, qui n'aurait manqué pour rien au monde l'occasion de souligner que…

Non, la culture française n'est pas morte !

 

Une tribune libre que vous lirez si vous voulez.

Mais je ne vous le conseille pas plus que ça.

Tant cet agrégats de poncifs enfilés à la va comme je-te-pousse n'a d'autre intérêt.

Que de souligner aux lecteurs du Figaro que Maurice n'est pas encore décédé.

Lui…

 

Certains ne manqueront pas d'ironiser sur une culture si moribonde.

Qu'il faille sortir un mort en sursis du placard pour prendre sa défense.

Et les mêmes souligneront que la tribune de Maurice.

Est l'illustration parfaite de cet avis de décès culturel que publie Le Times.

Soit.

 

Je me contenterai de noter.

Que les grands cris d'orfraies poussés par les imposteurs se mulitiplient.

Et que ce sont toujours les moins crédibles qui s'acharnent à nous faire croire à d'hypothétiques barricades.

Ainsi de l'avertissement lancé par le grand charlot de la CFDT à l'intention du gouvernement.

"Il n'est pas question que les entreprises puissent déroger à la durée légale des 35 heures et si le gouvernement veut ouvrir ce débat, il y aura un conflit majeur avec la CFDT", prévient François Chérèque.

Barbu qui s'est mis à rouler des mécaniques.

Et s'est décidé à exhiber ces gros biscottos que le monde syndical lui envie.

 

Pour un peu, le régime en tremblerait sur ses bases.

S'il n'avait déjà eu l'occasion de se féliciter de la vision qu'a la CFDT d'un "conflit majeur".

Et de vérifier combien le patron du syndicat était attentif à ne surtout pas précipiter les choses.

A tel point que l'avertissement fait au gouvernement sonne finalement de la même façon que le coup de gueule de Maurice.

Comme un avis de décès.

Et une reconnaissance anticipée de la défaite.

D'ailleurs : vous n'entendez rien ?

 

Gggggnnnniiiiiiiiihhhhhh

 

ab210f0adc49a81aa2fa937655a62c8a.jpg

 

 

Ps : aux lecteurs réguliers de ce bloug, je présente mes très officielles excuses pour le silence de ces cinq derniers jours. Cela ne se reproduira plus, dediou ! 

Cochon qui s'en dédit…

Commentaires

Attention, Charançon, cochon qui s'en dédit! Tu as déjà oublié? "Travailler plus pour gagner plus"! Et toi tu continue à prendre tes RTT, Tu ne sais pas que tu peux les monétiser, tu n'as écouté pas l'autre soir que PPDA et Arlette ont soumis le "serviteur des français à la torture pour lui extorquer des mesures sur le pouvoir d'achat? Bon je sais, ils ont oublié de lui parler des droits de l'homme en Chine, des français de l'Arche de Zoé qui sont toujours au Tchad, de son augmentation de salaire... ou du départ de Cécilia!

Écrit par : Jean-Marie Belgique | 04/12/2007

Cela dit, le thème du déclin de la mort de la culture française est un poncif des médias étatsuniens les plus importants qui le ressortent tous les deux ou trois mois (un peu comme lorsque l'Express publie le salaire des cadres, des fonctionnaires, le prix de l'immobilier à Paris, le palmarès des lycées, les villes où il fait bon vivre, les réseaux des francs-maçons ou le sexe en vacances). Parfois c'est sur la littérature, parfois la philosophie, la mode, le pinard, la peinture, la musique et je ne sais plus quoi d'autre. Et cela dure depuis au moins l'époque de ma prime jeunesse. La fascination des journalistes étatsuniens pour le déclin français et leur volonté de le décréter chaque trimestre ne laisse pas de m'étonner, on ne trouve pas de tels marronniers dans la presse des autres pays même s'il existe aussi par ailleurs des articles fort critiques au sujet de la France. Et on ne trouve pas alors d'académiciens à l'oeuvre fort peu personnelle* pour s'en indigner. Cela ressemble à une obsession.
* Si nous parlions des nègres de Druon ?

Écrit par : Dominique | 04/12/2007

Je corrige, Charançon, parce que j'ai bossé sur l'article. Le très honorable Times (digne anglais, mais pas perfide) ne se serait pas permis une chose pareille. C'est le Time, sans S, très précisément son édition européenne, qui se lance à la curée, comme tous les deux-trois ans à peu près. Je n'ai pas lu la défense de Druon, mais honnêtement, l'article est déjà zéro. Là où tout ceux que je connais étaient pliés en quatre, c'est quand Morrison, celui qui a commis l'article, énumère les réussites françaises.

En attendant, Chérèque, le nigaud ou le traître, c'est au choix, ne s'est pas encore rendu compte que Sarkozy a, en direct, et avec l'approbation de Marcillac et Fabre, comme vous le disiez si bien en juin, ainsi que de l'opinion publique (je ne dirai pas peuple français... J'ai encore mes petites illusions), vidé tout un chargeur en plein dans le corps moribond des 35 heures. Bon, il n'est pas encore allé aussi loin que ce que proposait Parisot, mais petit à petit, on y arrive, hein...

Mais comme il ne faut pas se décourager pour si peu.

Ni laisser croire aux commentateurs du Figaro (j'en frémis) que nous ne sommes au fond pas toujours le couteau entre les dents.

Ni manquer l'occasion de renvoyer (en imagination) dans les cordes tout cet amas-là aux contours mal définis et à l'odeur passablement désagréable qui émane d'on ne sait trop où.

Il convient, Charançon, qu'on puisse lire sous peu quelques persiflages de votre cru sur de jolis thèmes, telles que les félicitations réelles ou supposées de Sarkozy à Poutine, son voyage en Algérie, où il s'est toujours autant opposé à la repentance... J'en passe et j'en oublie. Il faut bien protéger ma petite santé mentale, déjà mise à mal ces derniers temps.

Écrit par : Redolegna | 04/12/2007

Ouf on a eu peur quand même, de ton silence!
Peut-etre t'avaient-ils pris??? Heureusement non!

Écrit par : Earane | 04/12/2007

À vrai dire, si les Britons regardent notre télé, écoutent les discours de notre Grand Vizir et lisent nos journaux, déjà qui n'entravent que couic au français, ils peuvent pas trouver tout ça bien cultureux.

Druon est toujours vivant ? Ben ça alors... Et il bouge encore...

Quant à Charançon, c'est la résurrection. Amen ! (Nous avons beaucoup prié... :D).

Écrit par : Françoise | 04/12/2007

Coucou à tous :-)

@ Jean-Marie : pauvre de moi, mon absence n'était même pas dûe à des RTT que je tentais de monétiser… Mais promis : je vais essayer au plus vite de me conformer au glorieux adage présidentiel.

On est d'accord : ils se sont donnés l'illusion de la pugnacité à bon compte, ne le faisant que sur les le thème cher à Sarko et à l'opinion. Sur le reste : pouic…

@ Dominique : j'ignorais cette tendance américaine au dézingage de la culture française. Mais je me dis qu'elle n'est pas forcément imméritée, au moins ces temps-ci : les grandes voix intellectuelles et artistiques semblent s'être faites bien rares.

"La fascination des journalistes étatsuniens pour le déclin français et leur volonté de le décréter chaque trimestre ne laisse pas de m'étonner"
De la jalousie ?

"Si nous parlions des nègres de Druon ?"
J'aimerais bien. il n'a pas écrit grand chose lui-même, c'est ça ?

@ Redolegna : merci pour la correction, j'ai enlevé le "s".
Sur l'article lui-même , je confesse avec une grande honte mon insuffisance chronique : trop nul en anglais, je n'en ai compris que quelques passages. Pas assez pour me faire une idée précise de la valeur des arguments employés. Ni pour pouvoir me poiler en lisant l'énumération des réussites françaises. Dommage, je sens que ça m'aurait plu…

"Chérèque (…) ne s'est pas encore rendu compte que Sarkozy a (…) vidé tout un chargeur en plein dans le corps moribond des 35 heures."
Je me pose la question. Et je n'arrive pas à savoir si, comme tu l'écris, Chérèque est "un nigaud ou un traître". Réformateur convaincu de servir le bien commun ? Abruti patenté qui laissera la clique sarkozyste mener ses petites manoeuvres en toute tranquilité ? Ou saligaud ne croyant pas une seconde aux principes qu'il est censé défendre ? Bref, comme toi : mon coeur balance…

"Qu'on puisse lire sous peu quelques persiflages de votre cru sur de jolis thèmes, telles que les félicitations réelles ou supposées de Sarkozy à Poutine, son voyage en Algérie"
Je vais me remettre dans le bain. Et ces deux sujets (surtout le premier) semblent prometteurs.
Mais je dirais quand même que ta santé mentale n'a nulle besoin de mes faibles lumières. Et qu'au regard de tes écrits, je peux affirmer que tu es vacciné : ils ne t'auront pas !

@ Earane : merci, c'est gentil. C'était un simple passage à vide, les "charançonphobes" n'ont rien à voir là-dedans.

@ Françoise : "Druon est toujours vivant ? Ben ça alors..."
Moi aussi, ça m'a laissé comme deux ronds de flan. J'étais pourtant persuadé qu'il avait passé l'arme à gauche depuis… euh… depuis De Gaulle ?

Merci pour les prières… ça ne pourra pas faire de mal à un mécréant comme moi. D'ailleurs, je me repens (à tout hasard). Amen !

Écrit par : Le Charançon Libéré | 04/12/2007

Voila une résurrection ,qui se fait en compagnie d'un mort vivant avec le figaro comme bible
Alléluia , Allah akbar, que Chiva soit loué ,et le marabout il a fait le grigri

Ah! je ne veux pas vous casser le moral mais durant ,votre absence qui vous savez a encore sévit ,et les journaux en ont parlés

Plus que 4 ans et cinq mois

Écrit par : antimythe | 04/12/2007

@J'aimerais bien. il n'a pas écrit grand chose lui-même, c'est ça ?

Il doit quelques petites choses à l'épouse d'un célèbre maire marseillais qui n'était ni de droite, ni de gauche, mais d'abord du milieu. Ce n'est d'ailleurs pas la seule à avoir collaboré aux grandes fresques capétiennes ou jupitériennes du grand homme. On trouve d'autres noms qui parlent surtout aux érudits, José-André Lacour par exemple est l'un des derniers auteurs du Grand Guignol et le scénariste d'un Buñuel fort lamentable qui causa la mort de Gérard Philipe. Mais ce sont juste les noms les plus connus, parce que l'on a eu toute une usine derrière...

Écrit par : Dominique | 04/12/2007

dans la série rien à voir... tu nous manques, camarade. On est plus petit depuis que tu es parti...

Écrit par : zorglub de galhau | 04/12/2007

"Gggggnnnniiiiiiiiihhhhhh"

Une seule solution, la constipation ???


Mwaarf!

Zgur

Écrit par : Zgur | 05/12/2007

petite visite de courtoiise:
demain c'est la saint nicolas, pour la première fois il ne fait qu'un avec le père fouettard

Écrit par : skalpa | 05/12/2007

oups courtoisie...
comme la radio
;-)

petite idée: à la mort de Druon donnons l'habit vert à jOHNNy

Écrit par : skalpa | 05/12/2007

Charençon : "Merci pour les prières… ça ne pourra pas faire de mal à un mécréant comme moi. D'ailleurs, je me repens (à tout hasard). Amen !"


@ Charençon : Je savais bien qu'il y avait encore quelque espoir pour vous ! ! !

Plus sérieusement, je vous trouve très dur avec Maurice Druon. Son article est insipide et décevant, mais je lui garde un certain respect (nègres ou non).

De fait, je vous trouve limite sur tout ce qui concerne sa mort prochaine. Je dois être vieux jeu, mais j'aime que l'on fasse preuve de respect envers les personnes âgées, ne serait-ce que par ce qu'elles ont vécu. Allez, je vous déclare donc sénilophobe (comme d'autres sont homophobes ou racistes) !

Pour le reste, je suis d'accord avec vous.

Écrit par : Pierre G. | 06/12/2007

@ Zorglub : tu es un petit chou. :-)
(HS : si je te manque, commence par venir à la fête que je donne ce samedi. De toute façon, je te tel)

@ Zgur : bien joué.

@ Skalpa : Johnny-Druon se succédant à l'Académie ? Je signe, ça ne changera pas grand chose...

@ Pierre G : dur ? Sans doute que j'ai que peu de sympathie pour Maurice Druon actuel. Mais c'est vrai que son passé de résistant et sa signature avec Kessel du Chant des Partisans devraient m'inciter à davantage de respect.

Par contre, je ne pense pas une seconde que l'âge doive forcément donner droit à des égards particuliers. Non pas parce que je méprise la vieillesse. Mais parce qu'il me semble que le grand âge est trop souvent une décrépitude (je sais : cliché) entraînant prises de positions conservatrices et tendance marquée à avoir peur de tout.
Je ne suis pas sénilophobe. Mais j'ai peur de la société qui se prépare, où les personnes âgées constitueront la grande majorité de la population. Cela va être un paradis pour les démagogues de tous poils, les autoritaires en goguette et tous les tenants d'une société où règnent l'ordre et la sécurité. Pour tout dire, je serais même partisan d'une interdiction du droit de vote à partir d'un certain âge.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 10/12/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu