Avertir le modérateur

12/12/2007

"Quand tu discutes avec un croco, ne laisse pas traîner ton bras". Sarkozy aurait mieux fait de réviser ses classiques avant d'inviter Mouammar...

 

2412f37e0c3c83cf8fae87af72e6bb8d.jpg

 

Il en deviendrait presque sympa.

L'immonde Mouammar Kadhafi.

Tant il s'ingénie à gâcher la vie de son hôte présidentiel.

Et à lui mettre des bâtons dans les roulettes.

 

Surprenant. 

Puisqu'on aurait pu penser qu'entre guides suprêmes, on se soutient.

Et qu'entre égos surdimensionnés, on se ménage.

On se serre les coudes.

Mais non : nada, foin de solidarité.

Nico et Moumou sont plutôt à coutelas tirés.

 

Enfin, à coutelas tirés...

C'est surtout l'autocrate libyen qui ne cesse de déterrer la hachette de guerre.

Semblant prendre un malin plaisir à mettre le petit président français en difficultés.

Et à lui compliquer une tâche que les nombreuses protestations contre la visite libyenne ont déjà rendu difficile.

Bref : le séjour de Kadhafi est tout sauf un voyage (officiel) tranquille.

Et c'est la faute à Moumou.

 

Ali Baba (et les 400 invités) avait pourtant annoncé la couleur.

Estimant à Lisbonne, quelques jours avant d'atterrir à Paris, qu'il "est normal que les faibles aient recours au terrorisme".

Une déclaration à l'emporte-bombe qui avait contraint Sarkozy au grand écart.

Le forçant à se faire indulgent et relativiste.

Jusqu'à expliquer que Kadhafi "a sa personnalité, son tempérament".

"Ce n'est pas moi qui vais le juger", avait ajouté celui qui est d'ordinaire si prompt à condamner.

Et à appeller de ses voeux le châtiment ultime pour ceux qui sortent des clous.

Un comble...

 

Alors.

Qui c'est le plus malin ?

Oui.

C'est Moumou.

 

cac244880370c7a3d974658ea16b7359.jpg

 

C'est tout ?

Non.

Sa majesté libyenne n'allait pas s'arrêter en si bonne voie.

Ni manquer une occasion de mettre son hôte en porte-à-faux.

Surtout pas... sur la question des droits de l'homme.

 

Là, Kadhafi a fait très fort.

Entretenant la polémique.

Et accusant clairement Sarkozy de mentir à ce bon peuple de France.

En prétendant avoir demandé à son invité de "progresser sur le sujet des droits de l'homme".

"Tout d'abord, nous n'avons pas évoqué, moi et le président Sarkozy, ces sujets", a répondu malicieusement le renard du désert.

A l'évidence tout heureux de foutre un peu le bordel.

 

Alors.

Qui c'est le plus retors ?

Oui.

C'est Moumou.

 

cf4f16a29220680d1c9c1ddfd8d0961a.jpg

 

C'est tout ?

Toujours pas.

Tant le grand chef libyen a su pousser son avantage.

Jusqu'à donner des leçons à Sarkozy en ses terres.

"Avant de parler des droits de l'homme, il faut vérifier que les immigrés bénéficient chez vous de ces droits", a souligné le leader minimo devant des représentants de la communauté africaine.

Avant de poursuivre en constatant que "Nous sommes l'objet d'injustices. Notre continent a été colonisé, nous avons été réduits en esclavage, déplacés dans des navires comme du bétail. Aujourd'hui nous travaillons dans le bâtiment, dans la construction de routes (...). Après tout cela, nous sommes envoyés dans les banlieues et nos droits sont violés par les forces de police".

Une critique fondée et justifiée, qui mériterait approbation et applaudissements.

Si elle ne venait d'un grand bouffi qui n'a eu de cesse de fouler depuis trente ans toute considération pour l'humanité.

 

Alors.

Qui c'est le plus vicieux ?

Oui.

C'est Moumou, c'est Moumou, c'est Mouammar !

 

633cb41d740c7552d04efd415b940f50.jpg

 

C'est tout ?

Pour le moment oui.

Mais vous savez quoi ?

J'ai bien l'impression que la pièce n'est pas terminée.

Et que Sarkozy va devoir boire la coupe jusqu'à l'halali.

Diantre : c'est ce qui arrive quand l'on croit jouer au plus malin.

Et que l'on s'attaque à plus tordu que soi.

 

S'il ne souhaite plus se ridiculiser à l'avenir.  

Notre présidentiel meneur de revue pourra toujours méditer ce vieux proverbe africain.

"Il n'y a pas de la place pour plusieurs crocodiles dans un même marigot."

Mais je doute qu'il soit capable de retenir la leçon.

 

Allez : un ban pour Moumou.

Ce sacré fils de pute.

 

1604397dc27a2f8677af56fcf7b4b705.jpg

Commentaires

Ah ! Excellent billet ! Je suis écroulée de rire !

Mais... franchement, c'est dommage que le ridicule ne tue pas. Parce qu'il y a quelqu'un qui... suivez mon regard !

Tu vois bien qu'avec notre Grand Vizir, il y a toujours du nouveau rigolo. Je crois que c'est un grand comique qui s'ignore.

Écrit par : Françoise | 12/12/2007

Ouais.

En attendant, je serais tchadien, affublé du doux nom d'Idriss Déby, moi je commencerais à m'inquiéter. Discrètement, mais quand même.

Faudrait pas oublier que Kadhafi, même s'il lui est favorable pour l'instant, est quand même celui qui, dans les années 80, a tenté d'envahir le Tchad avec du beau matériel militaire français. Et là, l'occasion serait toute trouvée : y a des otages français à libérer ! Quoi ? Des prisonniers en attente de leur procès ? Jouez pas sur les mots. Vous n'allez pas considérer le droit d'un pays africain comme valant celui de la France, si ?

Pour en revenir à Kadhafi... Et que je profite des ors de la République... Et que je m'amuse à ridiculiser Sarkozy... Mais qu'est-ce qu'il vient faire ici, nom de nom ? La France, pays des droits de l'Homme, le jour consacré aux droits de l'Homme, accueille un des pires contempteurs de cette idée...

Ah, mais pardon, Ollier estime qu'on n'a "plus rien à lui reprocher" à cet homme-là. Si Ollier le dit... Donc, la politique africaine à la papa de Chirac, c'est fini, nous voilà passé à l'Afrique des contrats juteux, gluants et qui sentent vachement mauvais de Sarkozy ? Vous allez voir qu'il va vraiment réussir à nous faire regretter Chirac, ce type.

Si j'ai bien suivi, on vit dans un pays où on va prononcer des discours paternalistes fleurant bon le racisme au Mali et au Sénégal, deux pays démocratiques, comme on aimerait en voir plus souvent en Afrique (enfin, politiquement parlant, la situation économique au Mali n'étant pas des plus brillantes. C'est d'ailleurs tout à son honneur d'avoir réussi à restaurer la démocratie et à la maintenir). On vit dans un pays, qui, non content de ça, va flatter de l'encolure un archi-dictateur, et, parce que ça ne suffit pas, l'invite ?

Et sous quel motif ? A part les biftons, je veux dire. La droite décomplexée n'est pas encore suffisamment détendue pour réussir à trouver la motivation suffisante à entendre. Eh bien, mais c'est très simple : la situation en banlieue est au fond due à l'angélisme, pas question qu'on se laisse prendre à ce piège en matière de relations internationales, mes bons ! Oh la la, ce serait le drame.

Donc, il faut guider Kadhafi, l'aider quand il prend le chemin du retour vers la démocratie !

Haut-le-cœur violent.

(Hhhhhh), comme dirait Fontenelle sur un blog voisin.

Mais enfin, c'est quoi son retour vers la démocratie ? Ce truc, ce gadget exalté par tous les journaux à grand tirage qui, en matière de déontologie journalistique, ont fini par comprendre qu'un bon papier, c'est la citation du responsable politique chargé du problème ?

Nous avons donc la Lybie, à vue de nez, un pays dirigé par un seul homme depuis trente-huit ans. Ça commence mal. On continue ? Un pays qui pratique le terrorisme d'Etat, soit par des attentats soit par des prises d'otage. Ça, c'est pour le dehors. C'est déjà pas bien reluisant. A l'intérieur, c'est une situation dénoncée par Amnesty International, où il n'y a pas de journalisme, pas d'opposition, pas d'élections. Où l'accueil des immigrants est pire qu'en France, c'est dire. Où la culture ne vit pas. Elle est sous masque respiratoire, et un factionnaire se tient à côté, prêt à lui reloger une balle à deux doigts du cœur si elle s'avise de faire frémir son électro-cardiogramme.

Où est le progrès démocratique ? Eh bien, voyez braves gens, la Lybie a renoncé au nucléaire militaire (du coup, elle reçoit du nucléaire civil, qu'on refuse à l'Iran, pourtant pas en mesure de développer du militaire selon la CIA, y a pas de paradoxe, braves gens. La Lybie n'affiche pas de soutien aux Palestiniens, elle... Si ? Oh, zut, on le dira pas alors). Et a libéré huit ressortissants étrangers. Waouh !

Ça, coco, note-le, c'est du progrès démocratique.

C'est le premier pas sur une bonne pente, coco. On ne va pas regretter que Chirac, voilà que Raffarin va nous manquer, lui aussi.

C'est drôle quand même.

Parce qu'il y a un argument que je n'ai pas entendu ces derniers jours.

Alors que bon.

Il l'était pour tout le reste.

Puisque nous, on est un pays démocratique.

Pourquoi ? pourquoi qu'on dirait pas que...

"53% des Français m'ont élu pour que je reçoive le colonel Kadhafi à l'Elysée."

Avouez que ça allierait classe et légitimité tout à la fois.

Non ?

Écrit par : Redolegna | 12/12/2007

et y sont où les 10 milliards ?

http://www.liberation.fr//actualite/politiques/297412.FR.php?utk=0006948e

Écrit par : nico | 12/12/2007

@ Françoise : merci, c'est cool.

"Je crois que c'est un grand comique qui s'ignore."
C'est clair qu'il est plus doué pour faire rire que pour mener les affaires étrangères. Et qu'il voit son job comme un fichu one-man show.

@ Redolegna : "Ah, mais pardon, Ollier estime qu'on n'a "plus rien à lui reprocher" à cet homme-là. Si Ollier le dit."
Le mieux, c'était d'entendre Serge Dassault s'en prendre aux déclarations de Yade : "Qu'elle s'occupe de ses affaires: Sarkozy dirige la France, il fait vendre des produits à l'étranger et c'est très bien, c'est un bon président, donc tout va bien, il ne faut pas s'y opposer." Tu métonnes...

Pour le reste : excellent commentaire, aussi bien tourné que pertinent. Je ne peux qu'agiter mes antennes de coléoptères en applaudissant des pattes. Si vous continuez comme ça, je vais me mettre au chômage... :-)

"Vous allez voir qu'il va vraiment réussir à nous faire regretter Chirac, ce type."
Euh... j'ai un peu honte de l'avouer. Mais c'est déjà le cas.

@ Nico : oui, c'est du vent. Ce que souligne aussi Bakchich ici : http://www.bakchich.info/article2140.html

Écrit par : Le Charançon Libéré | 12/12/2007

Pour Dassault, fallait sans doute entendre : "C'est pas vrai ? Quelqu'un a réussi à caser mes Rafale ? Ailleurs qu'en France ? Foin des vieux soutiens à Chirac que j'aurais pu encore cultiver, je me convertis intégralement au sarkozysme."

Ah oui, tiens, d'ailleurs : "Entre nous, avec Chirac, on a rien vendu".

Le pauvre vieux faisait des efforts quand même, non ? C'est bien Chirac qui, à Tunis, chez le pote Ben Ali, clamait que le premier des droits de l'Homme, c'était de manger et boire ce dont on avait besoin, non ?

Je comprends mieux comment ça se justifie, cette danse du ventre malsaine, pour une certaine catégorie de la classe politique française. Enfin, comprendre, c'est un bien grand moment, disons que je saisis les grandes lignes.

N'empêche, ce que je me demande, et à quoi les journaux ne m'ont pas apporté de réponse : avec ce matériel militaire de pointe (ça a beau s'écraser comme un bête coucou, un Rafale, c'est de la haute technologie), ça ne va pas mettre Kadhafi loin devant n'importe quel autre pays africain en matière de forces armées ?

Écrit par : Redolegna | 12/12/2007

On a assisté aujourd'hui à du jamais vu depuis le vote des pouvoirs spéciaux à Pétain sous encadrement policier : des députés ont été écartés du Palais-Bourbon par les forces de l'ordre afin de ne pas perturber la visite du Guide !

Écrit par : Dominique | 12/12/2007

@ Redolegna : "Enfin, comprendre, c'est un bien grand moment, disons que je saisis les grandes lignes."
Vous avez tout saisi, oui. En ceci que cette "danse du ventre malsaine" ne se résume qu'à : $$$$$. Tout le reste est bidon, argumentaire prêt à s'envoler à la première... Rafale.
D'ailleurs : matériel de pointe, c'est vite dit. Comme personne, à part nous, n'utilise le Rafale, ça parait bien présomptueux de le présenter comme au top. Surtout que ça fait un long moment que Dassault essaye de le refourguer : il n'y a pas de date de péremption, alors ?

@ Dominique : médias et élus du peuple au rencard, Kadhafi a fait le vide. C'est assez sidérant de voir comment le guide suprême a obtenu satisfaction sur ces points. Comme quoi : notre démocratie ne tient (peut-être) plus à grand chose.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 12/12/2007

Ah enfin un billet sur Kadhafi, je me demandais ce que tu faisais le charançon tant cette actualité est une énormité à tout niveau.
Tu as parfaitement résumé la situation, une fois de plus ;)
C'est vraiment du grand n'importe quoi... et les pirouhettes trouvées pour essayer de faire passer cette pillule sont vraiment trop flagrantes ...
Y'a plus aucune finesse dans les actions de sarkozy, c'est flagrant et visible et pourtant nos chers ministres "non sarkozyste" au gouvernement continue de ne rien faire, nos chers compatriotes continuent de ne pas voir ou d'etre compatissant des pseudo pirouhettes...
ah elle est belle notre démocratie ...

Écrit par : GASKA | 12/12/2007

Petit rappel pour coléoptères et autres insectes a mémoire sélective
Les années 80 furent marquées par trois évènements majeurs. Le nouveau Président de la République française, François Mitterrand, subjugué par la même politique pro-arabe du Quai d'Orsay, cette fois-ci recommandée par le ministre des Relations extérieures Claude Cheysson et par ses conseillers Roland Dumas, Jacques Attali et Hubert Védrine, rencontra Kadhafi et lui serra la main à Chypre.

Quelque temps plus tard le jeune Premier ministre Fabius s'offusquait que le Président Mitterrand ose recevoir le dictateur polonais, sous l'emprise lui de l'URSS, l'homme aux lunettes noires, comme Kadhafi aujourd'hui, le sinistre Jaruleski.
Aux armes citoyens former vos bataillons,marchons,marchons, qu'un sang impur abreuve,nos gauchistes

Écrit par : antimythe | 12/12/2007

@ Gaska : coucou

"Ah enfin un billet sur Kadhafi, je me demandais ce que tu faisais"
J'attendais la bonne fenêtre de tir. :-)

"Tu as parfaitement résumé la situation"
Merci beaucoup.

"Y'a plus aucune finesse dans les actions de sarkozy,"
Au moins, on ne peut pas dire qu'il s'embarasse de faux-semblants... C'est : pas de scrupules, pas de scrupules et pas de scrupules. Si ce n'est ceux, tardifs, de Kouchner, qui a regretté aujourd'hui le discours "pitoyable" de Kadhafi. Mais on est d'accord : ça ne suffit pas une seconde à racheter le coupables, et facile, silence dont il a fait preuve jusqu'à maintenant.

@ Antimythe : il ne s'agit pas de mémoire sélective. Je connais les coupables errements dont a pu faire preuve Mitterrand et ne les justifie pas une seconde. Seulement, vous l'écrivez vous-même : il "rencontra Kadhafi et lui serra la main à Chypre."
Ce qui me semble beaucoup moins choquant que le spectacle pathétique de la réception à grands frais et sans retenue qui se déroule en ce moment. Si Mitterrand lui a serré la main, Sarko le serre sur son coeur. Et fait fi de tous les principes de la République.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 12/12/2007

Quant à Jaruzelski, eh bien, vous dites que Fabius, sémillant Premier ministre a protesté. Ça n'est quand même pas rien.

Alors que là, qui s'offusque ? Rama Yade, pour qui ça devait être la couleuvre de trop après avoir dû serré la main dudit dictateur (mais chez lui), être exclue du voyage en Chine au profit de Dati... Et c'est qui, elle ? C'est une secrétaire d'Etat. Vous me direz, en France, pays des Droits de l'Homme, son poste vaut bien celui du ministre de l'Intérieur, mais quand même.

Tiens, je me demande ce que Fadela Amara en pense. Elle, qui supporte (après tout "quand ce sera trop insupportable, je m'en irai", vous vous souvenez ?) qu'on parle, comme Le Pen en 1999, de voyoucratie et qu'on refuse d'envisager un problème social à la base des émeutes de banlieue... Elle supporte qu'un voyou d'Etat, dirigeant d'un Etat voyou (Rogue state, c'est ça), vienne ici. Oh, ça doit donner un bon exemple, ça, tiens.

Etrangement, je commence à me sentir un peu détaché. Je m'indigne à chaque fois, mais ça passe de plus en plus vite, parce qu'il y a quelque chose de nouveau et d'encore pire. Ça m'inquiète. Je crois que je m'habitue et j'ai un Discours de la Servitude volontaire qui me revient en mémoire. C'est de la Boétie (oui, comme le nom de la rue du siège de l'UMP). Mais Sarkozy considère sans doute que ça a autant d'intérêt que la Princesse de Clèves, autrement dit, aucun.

N'empêche, la rupture de Sarkozy, à part le fait qu'elle rompt la société française, concrétisant véritablement la fracture sociale, révèle bien que c'était vrai : "il faut que tout change pour que rien ne change". Depuis le 6 mai, tout a changé. Et rien n'a jamais été aussi semblable à la France d'avant Sarkozy que la France d'avec lui. A ceci près que les contrastes se marquent de plus en plus.

Écrit par : Redolegna | 12/12/2007

Antimythe, je trouve extrêmement grave que l'on interdise l'accès de l'Assemblée nationale pour les députés du peuple français et qu'ils se battent avec des policiers (que ces policiers soient UMP ou d'un autre parti, peu importe) parce qu'un dictateur est en visite (mais heureusement il n'a pas eu accès à l'hémicycle car il n'aurait eu qu'un public de trente clampins). Cela ne s'est pas vu depuis longtemps et j'ai donné une date très claire. Cela bafoue totalement l'équilibre des pouvoirs et les pouvoirs même du parlement national. Je précise que je suis d'une gauche plus que modérée, mais vous avez coutume de les mélanger. Je serais prêt à vous ressortir les pensées des gens morts que les gens de droite nous sortent à tout propos sans réfléchir, et je suppose que vous auriez honte en voyant ce que Tocqueville, Lamennais ou Lamartine ont écrit sur les types qui voulaient tout justifier comme vous.

Écrit par : Dominique | 12/12/2007

C'est vrai que Sarkozy et antimythe sont tellement à droite que pour eux, un centriste est un gauchiste.

En tant que sympathisant du Modem, cette situation avec Kadhafi me révulse. Comme vous, l'incurie de ce ramassis d'incapables qui compose notre gouvernement me désole, en tant que citoyen et contribuable. Et qu'avons nous payé au Qatar en échange du paiement de la rançon des otages bulgares?

Écrit par : Jean-Léon Saint-Bernard | 13/12/2007

yep!

Écrit par : skalpa | 13/12/2007

Laissez la maman de khadafi et les prostitués en dehors de ça silvouplait elles valent mieux que ces deux là. Sinon chouette billet!

Cette affaire lybiene me fait penser que les memes qui font de milliards en dealant du nucléaire et des armes avec des gens pas tres recommandable vont nous pousser des cries d'orfrais quand tf1 va passer un reportage sur l'economie souteraine en banlieue..."vous vous rendez compte ces jeunes qui dealent de la drogue pour acheter de belles voiture"

Les memes qui vont s'en laver les mains et crier au peril islamique quand ces gens, qui ont obtenu la benediction de l'occident pour du pognon, massacrent des civils ou se retournent contre nous

Tiens depuis que khadafi a balancé au JT, sarko se reveille et demande la condamnation des attentats en Algerie...genre le truc super spontané mais ca suffira on les voit deja venir nous expliquer que vraiment sarko est un homme super courageux...

Écrit par : thc2 | 13/12/2007

c'est encore moi :)

@antimythe: c'est pas parceque des gens de gauche ont fait n'importe quoi dans le passé (et feront n'importe quoi dans le futur) que je cautionne. Pour autant , est ce un argument suffisant pour ne rien dire de la visite de kadhafi chez sarkozy et ces potes Areva, Dassault, EADS , ....

Sinon je voulais rebondir sur le fait, que Sarko "a parlé des droits de l'homme" et Kadhafi qui dit que non. Apres tout peu importe , ca va dire quoi "parler des droits de l'homme". Extrait :
NS: alors on dit 21 airbus, 5 rafales, une centrale nucléaire , ...
Kad: ok ca me va, mais je voudrais bien une semaine de congés dans les lieux prestigieux de paris
NS: vendu
Kad: affaire conclue
NS : Oh Kad, j'oubliais , essaye de faire un peu plus gaffe quand meme aux droits de l'homme
Kad: Ok Ok je ferais gaffe

Merci à notre cher président de discuter avec Kadhafi comme personne avant et de le remettre dans le droit chemin des droits de l'homme. Je suis fier d'etre francais... pffffffffffffff

et pour reprendre "l'argument de Kadhafi", au sens plus large , qu'est ce que les droits de l'homme?
Ne pas torturer les gens dans les pays non occidentaux OU Laisser crever les gens dans la misère dans le pays occidentaux.

Écrit par : GASKA | 13/12/2007

Et le tourisme de Moumou à Paris ne le trouvez-vous pas croquignolet ?
C'est à se rouler de rire par terre si je le pouvais. Il leur aura fait bouffer leur chapeau jusqu'au bout à nos chers d'en haut.
Allons vous avez tous dit des choses sérieuses et vraies mais il est temps de rire dans notre doulce France de Rabelais et de Figaro.

Écrit par : Gitana | 13/12/2007

et re moi
ptit lien sympa http://www.liberation.fr/actualite/politiques/297546.FR.php
je me doute que sarko va recevoir cette dame pour lui expliquer que la république démocratique francaise soutient son calvaire .... pffffffffffffffffff

Écrit par : GASKA | 13/12/2007

@ Redolegna : "Etrangement, je commence à me sentir un peu détaché. Je m'indigne à chaque fois, mais ça passe de plus en plus vite, parce qu'il y a quelque chose de nouveau et d'encore pire. Ça m'inquiète. Je crois que je m'habitue"
C'est exactement ça. A chaque fois, il en faut un peu plus pour nous scandaliser. Et à chaque fois, la barre est placée plus haut.
Et puis... on oublie aussi. En me replongeant dans le palmarès (en seulement sept mois) de notre grand meneur, je me suis rendu compte que (déjà !) le paquet cadeau fiscal et la loi sur la récidive n'étaient plus que des lointains souvenirs. Qu'il me fallait me forcer pour m'en rappeller des termes exacts. Et que tant d'autres motifs de scandales avaient (presque) effacé mon indignation sur ce sujet.

C'est tout le talent de Sarko : ne jamais cesser d'en remettre une couche. Encore et encore.

@ Dominique : tout est dit. Mais je doute que le bonhomme soit accessible à l'argument. Trop la tête dans le guidon pour cela.

@ Jean-Léon : "Et qu'avons nous payé au Qatar en échange du paiement de la rançon des otages bulgares ?"
Le Canard avait sorti le chiffre du chèque, mais je ne parviens à le retrouver. Si quelqu'un le connaît ?

@ Skalpa : yep ! :D

@ Thc 2 : coucou.

"Les memes qui font de milliards en dealant du nucléaire et des armes avec des gens pas tres recommandable vont nous pousser des cries d'orfrais quand tf1 va passer un reportage sur l'economie souteraine en banlieue..."
Je suis d'accord. Et trouve (j'exagère un brin) les dealers de drogue infiniment plus respectables.

@ Gaska : "Je suis fier d'etre francais... pffffffffffffff."
Oui, cela faisait longtemps que la France n'avait pas été aussi ridicule aux yeux du monde. Plus que les Etats-Unis de Bush, c'est dire...

@ Gitana : coucou aussi.
Rire ? A force de me marrer toute la journée, je suis en train de me recomposer des abdos. Et vu l'état de ceux-ci, l'exploit n'est pas mince... Mais quand même : il y a bien un moment où la poilade doit cesser, non ?

@ Gaska (bis) : c'est ça qui est génial : la visite de Moumou est en train de tourner au calvaire pour Sarkozy. Non pas parce qu'il se mord les doigts de soutenir un autocrate : ça, il s'en fiche. Mais parce que sa popularité dans l'opinion publique en aura pris un sacré coup.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 13/12/2007

je vais vous faire une confidence,je considére que Sarkosy s'est fait blousé par Kadafi,
Ce voyou a sa revanche,et c'est Sarko qui la lui offre sur un plateau
Sur le fond ce tyran n'a pas plus ma sympathie que d'autres de part le monde,et hélas il y en a beaucoup (trop)
Doit on les ignorer,et les stigmatiser a vie ?
Ce serait evidement contre productif
Faire du buisness avec son pays ok,le considerer comme un chef d'etat ok,le laisser parader ainsi et nous narguer est une grosse erreur,l'ego de ce tyran est tel qu'il risque de retrouver ses reves de toute puissance dans le monde arabe
Conclusion;Faute politique majeur de Sarko,carton jaune

Écrit par : antimythe | 13/12/2007

Faut il les stigmatiser à vie bien sur que non, on ne peut faire la "paix" qu'avec son ennemi...

Mais est-ce qu'il est venu pour une conference sur les droits de l'homme? Est ce qu'il a liberé les infirmieres et le medecin par grandeur d'ame? Est-ce qu'il serait venu si il n'y avait pas le nucleaire civil et les armes dans la balance? J'en doute...

Alors dans le cas present l'argument "il faut bien discuter avec tout le monde"...c'est du foutage de gueule pur et dur c'est juste un argument de façade parceque pour une fois l'"ultra-decomplexion" de cette droite a choqué

De plus trouvez vous legitime qu'un dictateur puisse utiliser les richesses de son pays à sa guise ? Vous me direz c'est un dictateur il fait ce qu'il veut...mais un pays qui accepte cet argent ce n'est plus un obesrvateur passif mais un complice...

Alors faites du fric avec ces gens, mais apres ne venons pas donner des leçon de Civilisation si la notre a pour concept "l'argent n'a pas d'odeur"...

Les gens sont revoltés quand la marseillaise est sifllée gratuitement et n'hesites pas à faire quelques entorses aux valeurs de la France quand il y a du fric au bout...

Écrit par : thc2 | 14/12/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu