Avertir le modérateur

28/12/2007

Avec le coup de foudre présidentiel, le fils de pub Jacques Séguéla vient de réaliser sa meilleure campagne : un conte de fée nommé désir...

 

b3d19430080b6d368e1bdeb70a13ed8c.jpg

 

"Nicolas, il était très seul. Ça l'a quand même touché tout ça (le divorce avec Cécilia Sarkozy, ndlr). Il m'a dit : écoute, fais-moi un dîner de copains chez toi avec ta bande, je n'en peux plus d'être seul le soir à l'Elysée."

 

d154c941065308146160f27b7353ed91.jpg

 

"Moi, j'ai voulu lui faire un diner de copains de gauche et donc j'ai voulu y inviter des gens qui fassent un peu réagir et bouger. J'ai pensé à Julien Clerc, qui n'a pas pu venir parce que ce jour-là il chantait, Carla Bruni, et puis deux autres couples. Et j'ai vécu en direct le coup de foudre présidentiel. Ils ne s'étaient jamais vus et je pense qu'ils ne se quitteront plus jamais."

 

c4a2c1c0564853e980dc89fdbe101a1e.jpg

 

"Ils sont repartis ensemble, mais pas pour ce que l'on croit. Il l'a raccompagnée chez lui et je sais qu'il ne s'est rien passé parce que c'était deux heures du matin, et cinq minutes après, Carla m'a téléphoné. Elle m'a dit : ton copain, il est quand même curieux, je lui ai donné mon numéro de téléphone et il ne m'a pas rappelée."

 

c6cf3a739e6f9ec70e36c41e07e2e939.jpg

 

"Il venait de la quitter depuis cinq minutes."

 

73301bcabcdce91d757d86d27d415167.jpg

 

 

PS : Quoi ?

Vous ne voyez pas le rapport ?

Rassurez-vous : vous allez comprendre.

D'abord en allant lire la narration par Jacques Séguéla du dîner qui vit le petit monier s'amouracher de la belle chanteuse écervelée.

                                     C'EST ICI.

 

C'est fait ?

Incroyable, n'est-ce pas ?

Oui : mené avec une telle impudeur, le foutage de gueule relève du grand art.

Et de la classe intersidérale.

A tel point que Jacques Séguéla, fils de pub qui n'en finit pas d'essayer de faire oublier ses accointances passées avec la gauche, signe sans doute là sa plus belle campagne.

Un chef d'oeuvre, façon conte de fée sarkozyste, qui dépasse toutes les précédentes réalisations du publicitaire.

Qu'il s'agisse du célèbre slogan "Demain, j'enlève le bas".

Du très efficace "La force tranquille".

Ou de la longue collaboration, dont sont issues les photos précédentes, avec "Carte Noire, un café nommé désir."

 

Ah...

Tiens...

Puisqu'on en parle, autant écouter l'avis d'un expert : "Carte noire a toujours raconté la même histoire: l'arôme unique et profond du café provoque un désir intense qui réunit un homme et une femme", résume Alain Roussel, manager associé d'Euro RSCG, boîte de pub créée par Séguéla.

"Carte noire est un mythe, une affirmation. Le produit n'est jamais expliqué, seul son bénéfice émotionnel est évoqué: un café unique pour des moments d'exception. Nous ne vendons pas du café, nous vendons du rêve, de la sensualité, du raffinement", y va de son petit couplet Chrystel Barranger, chef de produit Carte noire.

"Un désir intense."

"Du rêve."

"De la sensualité."

Tout s'explique, non ?

Oui.

Il n'y a que "le raffinement" qui ne colle pas avec les pseudos aventures sentimentales du bateleur en chef.

Mais on ne va pas mégotter pour si peu...

 

PPS : quand même, recycler ses campagnes de pub pour la communication présidentielle.

Ce Séguéla, quel talent...

 

af230e074168407765f33cc4605b03af.jpg

 

PPPS : je ne résiste pas au plaisir de vous abreuver d'une nouvelle citation de la Société du spectacle : "La société qui repose sur l'industrie moderne n'est pas fortuitement ou superficiellement spectaculaire, elle est fondamentalement spectacliste. Dans le spectacle, image de l'économie régnante, le but n'est rien, le développement est tout. Le spectacle ne veut en venir à rien d'autre qu'à lui-même."

Ce Guy Debord, quel talent...

 

Commentaires

Attends... Je vois plus le clavier... Faut que j'essuie mes larmes là... Et que je me mouche... Je suis tellement émue...

http://www.chess-theory.com/images2/man_ray_larmes.jpg

Bon ça va un tout petit peu mieux. C'est beau ! Plus encore que dans "Nous Deux" !

http://serveur1.archive-host.com/membres/up/767761019/nous_deux.jpg

Mais la prochaine fois, préviens quand tu voudras nous faire des émotions pareilles. J'ai le cœur sensible...

Écrit par : Françoise | 28/12/2007

La pauvre Carla,
elle est tombée dans un guet-apens de vieux, là !!!
Imagine, une soirée avec Séguéla et ses copains !!
Faut être en manque,
de coke ?

Écrit par : totolezheros | 28/12/2007

C'est cromeugnon.

Enfin l'amuuuuuuuur. Le vray !

Écrit par : furax | 28/12/2007

Après la génération mitterand la génération speed dating!

Écrit par : skalpa | 28/12/2007

@ Françoise : ben... ce n'est pas ma faute. C'est Séguéla qui sort les violons et toi ton mouchoir. Mais c'est vrai que c'est si mignon qu'on en pleurerait... :-)

(Je n'avais pas pensé à Nous Deux, c'est l'illustration idéale.)

@ Totolezhéro : et encore, Julien Clerc n'a pas pu venir... Mais c'est vrai : ça doit salement déménager.

(PS : t'as pas une invit, d'ailleurs ? Un pass VIP ? Je tenterais bien l'expérience)

@ Furax : c'est marrant, j'ai lu "Enfin l'amour. Le Lay !" Et ça collait, sonnant comme un appel aux mânes de TF1 à organiser une glorieuse cérémonie télévisuelle à la gloire des deux étourneaux.

@ Skalpa : oui, il emballe rapidos, le petit Nico. Deux coups de cuillère à pot (dans le café) et hop : l'affaire est dans le sac. J'en serais presque jaloux...

Écrit par : Le Charançon Libéré | 28/12/2007

Notre Président est un exemple pour tous les rapides dans mon genre.

Écrit par : V pour... | 28/12/2007

Segala égal a lui même si admirable du temps de tonton qui lui devait la célèbre affiche,qui l'a fait réélire (soit disant)
Aujourd'hui victime de l'excommunication gauchiste
Brûle ce que tu as adoré ,pour pouvoir mieux adoré ce que tu as brûlé

Écrit par : antimythe | 28/12/2007

@ V pour... : rapide ? J'attends de voir comment ça se passe avec les péronelles de l'UMP. Dès le prochain épisode ?

@ Antimythe : euh... "Brûle ce que tu as adoré" : s'agissant de Séguéla et Mitterrand, vous me semblez plutôt être à côté de la plaque sur ce coup. Ils sont bien peu nombreux, les gauchistes à avoir "adoré" Séguéla, même à son époque socialiste.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 28/12/2007

"Ils ne s'étaient jamais vus et je pense qu'ils ne se quitteront plus jamais."

"Plus jamais !" Ah c'est beau mon Jacquot de croire encore au Père Noël !

"Ne dites pas à ma mère que je suis sarkozyste, elle me croit pianiste dans un bordel".

Écrit par : PMB | 28/12/2007

Charançon, tu avais raison, il manquait à ce récit d'être tourné en roman-photo (dire qu'on en avait que la suite dans ces médias qui ne font pas le boulot). C'est chose faite. Merci à toi.

Hier, j'ai été voir le film "Actrices" de Valerie Bruni Tedeschi. Le croiriez-vous ? C'est plus triste, mais plus agréable à voir que le film présidentiel.

Écrit par : Redolegna | 29/12/2007

C'est quoi déjà un maquereau ?

Écrit par : Spirou | 30/12/2007

Il ne manque plus que Sarkozy tourne un film, lui, qui rêve de Hollywood jour et nuit.

Écrit par : ALLAIN JULES C@MMUNICATION | 31/12/2007

Bien content d'avoir lu cet article, depuis le debut de semaine je cherchais des details là dessus !

Écrit par : bouygues forfait bloqué | 03/07/2011

"thank you" pour l'info, j'etais en quete de details là dessus depuis le weekend dernier !

Écrit par : rio sfr | 04/07/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu