Avertir le modérateur

24/01/2008

L'entrisme révolutionnaire revient au goût du jour. Les banques n'ont qu'à bien se tenir...

 

« Je développai en 1935, dans des lettres à mes amis belges l'idée qu'un jeune parti révolutionnaire qui tenterait de créer « ses propres » syndicats irait au suicide. Il faut aller trouver les ouvriers là où ils sont.

- Mais c'est cotiser pour l'entretien d'un appareil opportuniste ?

- Évidemment, répondais-je, le droit de saper les réformistes, il faut le leur payer.

- Mais les réformistes ne nous permettront pas de faire contre eux un travail de sape ?

- Évidemment, répondais-je encore, le travail de sape exige quelques précautions conspiratives. »

                                                        Trotsky, Leur morale est la notre.

 

 

e011cc2011fb3b7964240db7b7b5154a.jpg

 

 

Dites-moi ?

Vous êtes des lecteurs instruits et cultivés, n'est-ce pas ?

Je me disais aussi...

 

Donc : nul besoin de revenir sur l'un des faits les plus célèbres de la mythologie grecque ?

L'histoire du Cheval de Troie, vous connaissez par coeur ?

Diantre, j'en étais sûr...

 

Et puisque vous êtes si malins, je suis sûr que vous voyez où je veux en venir ?

Oui ?

Mince, je le craignais...

Mais je vais quand même faire semblant de rien.

Histoire d'avoir quelque chose à raconter aujourd'hui.

 

Reprenons.

Les faits se déroulent en un autre temps, pendant la Guerre de Troie, ville que les Grecs tentent désespérement de faire tomber.

Et qu'ils échouent à prendre depuis une dizaine d'années. 

Pressés de rentrer chez eux et un brin excédés de ne pas réussir à emporter le morceau, les assiégeants décident de jouer au plus fin.

Construisent un immense cheval de bois.

Et l'offrent gentiment aux Troyens.

Lesquels, fatigués et abêtis par les privations du siège, acceptent le cadeau sans se méfier. 

Font rentrer l'offrande en ville.

Décident de fêter ça en se bourrant conscieusement la gueule.

Et...

 

Et ?

(Ben alors : je croyais que vous connaissiez l'histoire par coeur...)

Et une fois les Troyens assommés par l'alcool et le sommeil, les soldats dissimulés à l'intérieur du cheval, en l'occurrence Ulysse et une dizaine de potes à lui, sortent de leur cachette. 

Ouvrent les portes de la ville.

Font rentrer l'armée grecque.

Tout ce beau monde se livrant alors, dans la joie et la bonne humeur, à un massacre mené dans les règles de l'art.

Style ça :

 

 

19358051398192bd8ba3242363231379.gif

 

 

Un épisode de la Mythologie resté à la postérité comme l'ancêtre des ruses de guerre.

Premier d'une longue série de pièges, trahisons et coups fourrés.

A laquelle les trotskistes donnèrent, au 20e siècle, un nouveau lustre en inventant l'entrisme et le sabotage révolutionnaires. 

Soit cette idée qu'il faut faire partie du système pour pouvoir le comprendre et l'amadouer.

Avant de le détruire corps et biens.

 

Soyons francs : cette stratégie n'a jamais été couronnée d'autant de succès pour les révolutionnaires qu'elle ne l'avait  été pour Ulysse.

Et les timides tentatives d'intégrer les partis réformistes, les chaînes de montage bourgeoises ou les arcanes du pouvoir pour y introduire la petite graine du Grand Soir se sont révélées peu productives.

Si ce n'est complétement décevantes.  

Du moins...

Elles l'avaient été jusqu'à présent.

Et jusqu'à cette annonce sidérante du grand ponte de la Société Générale, Daniel Bouton, qu'un employé du front office a réussi à faire perdre 4,9 milliards d'euros à sa banque en tout juste un an.

Ce qui, quand on y réléchit (et même si on s'en abstient), fait quand même une sacré somme.

Et un putain de paquet de fric.

 

 

be98913e92d196f7924e81a844a31a73.jpg

 

On ne sait pas grand-chose du responsable de ces pertes astronomiques.

Si ce n'est qu'il a une trentaine d'années.

Qu'il était "opérateur de base dans une salle de marché".

Qu'il aurait "agi seul, en réussissant à échapper à toutes les procédures de contrôle".

Qu'il serait "extraordinairement intelligent".

(En même temps, je vois mal la Société Générale avouer que c'est le dernier des crétins qui a réussi le plus grand sabotage financier de tout les temps… ça la foutrait encore plus mal...)

Et que "ses motivations sont totalement incompréhensibles".

 

Hein ?

"Totalement incompréhensibles" ?

Mon oeil : la vérité, je la connais.

Cet opérateur de base est juste le premier d'une longue série.

Précurseur de plein de petits rouages du monde de la finance qui, peu à peu, vont faire plonger le capitalisme mondial.

Jusqu'à causer, de l'intérieur, sa destruction pure et simple.

Le temps des saboteurs est revenu.  

On parie ?

 

 

PS : je sais, je m'emballe un peu.

Mais bon : je n'avais pas grand-chose à dire...

Et plutôt que vous gausser de l'inconsistance de ce billet, vous feriez mieux d'apprécier l'effort à sa juste valeur, celui d'un rescapé de la douce torpeur des Tropiques peinant à se remettre au goût du jour.

Alors, hein ? 

 

PPS : s'il y avait, parmi mes honorables lecteurs, des "opérateurs de base" du Crédit Lyonnais, du Crédit Mutuel, de la Banque Populaire, de l'American Express Bank, de BNP Paribas, de la Banque de France, de la Compagnie financière de Rothschild ou de Groupama (entre autres, bien entendu), qu'ils se signalent dans les commentaires : j'ai une proposition à leur faire...

 

Commentaires

Mince.

Et moi qui croyait que c'était le camarade Jospinpin, roi de l'entrisme au nom de son mentor défunt, qui profitait à la salle des marchés de la Générale des joies du "Travailler plus pour améliorer sa retraite-plus" et avait appuyé sur le mauvais Bouton.

"Ce n'est pas moi" aurait-il déclaré pour sa piètre Défense.

Ark! Ark! Ark!

Zgur

Écrit par : Zgur | 24/01/2008

et l'entrisme de Carla Bruni pour foutre le souk dans la stratégie du petitout ?

Écrit par : totolezheros | 24/01/2008

@ Zgur : bravo, je m'incline, vous êtes un maître. Le "avait appuyé sur le mauvais Bouton" est particulièrement magistral.

Total respect.

@ Totlezheros : cet entrisme-là, je commence à y croire de plus en plus. Si elle continue ainsi, le petit piètre va fondre un Bouton... pardon, boulon.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 24/01/2008

Moi j'ai bien aimé l'histoire du cheval. :)

À part ça on sait pas où qui sont passés les gros sous ?

(Carla, elle fait des coquineries... Si elle devient feursteuladi on aura pas le temps de s'ennuyer (voir chez Olivier Bonnet) et le nikorikiki non plus. En plus elle a fait qu'à dire des méchancetés sur les Français...

http://www.spcm.org/Journal/spip.php?breve7900)

Vous ne trouvez pas que plus ça va plus on se sent vivre dans un asile de fous ?

Écrit par : Françoise | 24/01/2008

yep de retour, cool!!!
merci pour ton commentaire.
t'inquiètes le jour de la rave générale on ira tous se baquer à oilpé!!!
à mayotte ou ailleurs!
see ya ami charençon

Écrit par : skalpa | 24/01/2008

Ha mais alors DSK au FMhic aussi, c'est la Révolution Rouge Mondiale Internationale ?

naaann, j'deconne...

Écrit par : jide | 24/01/2008

Salut le Charençon !

Content de te revoir de nouveau à l'oeuvre ;)

Mais il y a un truc que ne comprends pas... 5 milliards d'euros, bon c'est pas mal. Ca mérite effectivement qu'on en parle... Oui bon... bon... ok... bon...

Mais 2300 milliards de $ évaporés sur l'année fiscale 1999, auxquels il faut ajouter les 1100 milliards de $ disparus sur l'année fiscale 2000, ça fait une sacrée putain de montage de blé tout ça, non ?
Et pourtant sur ce scandale là, silence radio... Etonnant, non ?

Et hop :
http://souk-fares.blogspot.com/2008/01/pour-une-poigne-de-milliers-de.html

Non ?

Ah bon...

Écrit par : Fares | 25/01/2008

@ Françoise : les gros sous ? Pfiouhhh... hop... disparu, comme ça, plus rien. C'est ça qui est génial.
Comme pour Bruni, d'ailleurs : plus ça va et plus elle semble s'entêter à mettre des bâtons dans les roues au petit Nicolas. Moi : je suis fan !

@ Skalpa : cool. Si tu pouvais avoir la date précise, je cocherais le jour sur mon calendrier, histoire de penser à ne pas prendre mon maillot de bain.
:-)

@ Jide : ouais, ça pourrait marcher. A condition que le bonhomme fasse beaucoup de mal au FMI. Ce qui n'a pas l'air d'être trop le cas...

@ Fares : clair que je n'en avais jamais entendu parler. Que l'histoire est tellement grosse qu'elle en paraît presqu'incroyable (même sans tomber dans le conspirationnisme, façon lien avec le 11 septembre). Et qu'on ne peut que se demander comment un état peut "égarer" de telles sommes. Le compte en banque était percé ?

Écrit par : Le Charançon Libéré | 25/01/2008

LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://petitiononline.com/1703ab/petition.html

http://www.chez.com/hippophagie

http://www.dailymotion.com/apocalipsflo/video/xan6v_hippophagie

http://www.mysanantonio.com/specials/20070928Horse/index.html

http://www.reseaulibre.net/rage/video3.html

Faites passer le message à vos amis.

Amitiés.

AEC.

Écrit par : aec | 25/01/2008

Ce qui me semble quand même aberrant c'est que cette banque déclarait des milliards de bénéfice en 2007 alors que la moindre PME a du mal a emprunter pour monter ou doper sa boite ! Les bénéfices vont où ? Ils profitent à qui ?

Écrit par : patate59 | 25/01/2008

Une affaire à peu près aussi claire, simple et limpide que Clearstream, ai-je pensé en consultant de multiples résumés contradictoires, mais cela manque d'espions. Cela ferait un bon synopsis pour un film adapté d'un roman de John Grisham auquel on ne comprendrait rien comme d'habitude.

Écrit par : Dominique | 25/01/2008

@Charençon :

"Plus le mensonge est gros", blablabla

Il n'y a pas à "tomber dans le conspirationnisme", ni à "tomber" nulle part ailleurs... Tu as les propos du Ministre de la Défense, tu as une séance de questions posées par une Député. Difficile de faire plus factuel...
Ca me fait marrer de voir qu'un scandale financier à 5 milliards d'euros fait copieusement jaser alors qu'un scandale à 3400 milliards d'euros entraine UN misérable article dans CBS dans lequel on parle pudiquement de "gaspillage".

Allo Allo Cerveau ?? AlloOooooOoo ?

Écrit par : Fares | 25/01/2008

@ Fares : ce n'était pas critique. Surtout que j'ai trouvé ton billet très bien écrit, parfaitement mis en forme et convaincant. C'est le lien suggéré avec le 11 septembre que je pointais, pas le reste.
Si j'ignorais tout de cette histoire et, pour incroyable d'imaginer qu'on puisse "égarer une telle somme", j'y crois volontiers. Comme tout le dit : les faits et liens sont là.
J'espère juste que si la chose arrivait chez nous, elle déclencehrait davantage qu'"un misérable article". Mais si ça se trouve...

Écrit par : Le Charançon Libéré | 26/01/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu