Avertir le modérateur

29/01/2008

L'opposition permanente, maladie infantile de l'anti-sarkozysme ? Oui. Et je fais mon mea-culpa : Nicolas Sarkozy est capable de tenir certaines de ses promesses. Tenez : sur les sdf…

 

091aaeeba1968b86b4620fd734738fea.jpg

 

 

 

Ah ça…

On me l'a seriné sur tous les tons. 

Et je l'ai assez entendu.

Ce diagnostic d'oppositionnite aïgue. 

 

Un refrain qu'on m'a chanté maintes et maintes fois.  

Style : "Oui, oui, c'est gentil, ton bloug… Mais tu n'as pas l'impresssion de tout voir par le mauvais côté de la lorgnette ?"

Euh…

Ou encore : "Marrant, ton machin. Sauf que c'est un peu répétitif : tu craches sur tout, c'est chiant."

Euh-euh…

Et même : "A force de taper sur Sarko sans cesse et sans arrêt, tu finis par conforter ses supporters les plus fervents. Il faudrait davantage de neutralité et moins de manichéisme."

Euh-euh-euh…

 

Autant vous le dire tout de suite : ce genre de remarques avait toujours eu le don de me mettre en boule. 

D'abord parce que c'est mon bloug.

Et que j'y fais ce que je veux.

(Quand même…)

Et surtout parce qu'il me semblait évident que toute personne douée d'un minimum de jugeotte et d'esprit critique ne pouvait que pointer les mêmes travers et dénoncer les mêmes transgressions que celles qui me choquaient.

Et puis…

 

Et puis, j'ai réfléchi.

Je me suis remis en cause.

Et j'ai changé.

 

d7bb89076d8e0e2ce82462b9697e91d2.jpg

 

 

Oui !

Je vous le dis : en vérité, j'ai changé, chers amis !

Oh, pas depuis longtemps : ça m'a pris cette nuit, comme une mauvaise grippe.

J'ai mal dormi.

Et je me suis réveillé différent. 

Plus neutre.

Plus objectif.

Et tout à fait disposé à voir désormais les bons côtés du sarkozysme.

(Si, si : il y en a…)

 

Bref : s'alignant sur l'évolution du taulier, ce bloug va prendre un visage radical.

Devenir moins démagogique et partisan. 

Et gagner en crédibilité.

Alors, je sais : ça va grincer des dents.

Protester dans quelques chaumières.

Et crier à la trahison dans quelques autres.

Mais enfin : il était temps que je grandisse.

Et j'ai décidé que je n'avais cure des critiques ou des mauvais procès.

 

Un gage de mon changement ? 

Facile.  

Pas plus que tard ce matin, après m'être réveillé opposant constructif plutôt que dénonceur enragé, le bide un peu en vrac et l'haleine lourde (oui, une transformation si rapide de l'organisme ne peut que peser sur l'estomac), j'ai lancé mon ordi.

Ouvert un site au hasard.

Et cliqué sur le premier article venu.

Et bien… devinez quoi ?

Ça a marché : j'ai réussi à voir le bon côté des choses.

 

Remarquez : c'était facile.  

Puisque le papier traitait de l'une des premières promesses de Nicolas Sarkozy que celui-ci avait l'air décidé à respecter. 

Soit l'engagement ferme et définitif (croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer…), pris lors d'un meeting de campagne dans les Ardennes en décembre 2006, que "plus personne ne serait obligé de dormir sur le trottoir d'ici deux ans" s'il était élu président. 

"Le droit à l'hébergement, c'est une obligation humaine. Si on n'est plus choqué quand quelqu'un n'a plus un toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société, où vous voulez que vos enfants vivent en paix, qui se trouvera remis en cause", avait-il claironné. 

Touchant, non ?

Oui…

 

804a72e50f59a33b35b7efbb03db4721.jpg

 

 

Bon : comme vous le savez, il a été élu.

(Si, si…)

Deux ans presque se sont écoulés.

Et cette promesse de campagne est en passe d'être tenue.

Ce que révèle le site Rue 89.

Expliquant que, parallèlement au rapport Pinte sur les SDF rendu aujourd'hui, le gouvernement songe à d'autres solutions pour régler définitivement le problème des sans -abris.

Beaucoup plus efficaces, celles-ci.

Jugez donc : "Nous nous sommes procuré un "projet de loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure", estampillé du dudit ministère. Son article 43 porte sur "l'occupation abusive et irrégulière du domaine public". C'est cet article qui prévoit de rétablir une peine de "six mois d'emprisonnement et 3750 euros d'amende" pour tout sans abri qui continuerait à occuper la rue", avance l'article, intitulé Le délit de vagabondage va t-il être rétabli ?

Et son auteur de noter que "la police pourrait saisir la tente ou le duvet du sans abri qui se sera, par exemple, installé sous un pont. Et selon ce texte, dormir dans la rue est passible d'emprisonnement". 

 

En un autre temps (hier, par exemple), je me serais insurgé. 

Hurlant contre ce qui est une évidente preuve de déguelasserie sarkozienne.

Mais…

Depuis que j'ai changé, je sais voir par-delà les apparences.

Et comprendre le bon côté des choses.

Car enfin…

S'ils sont en prison, ils ne "dormiront plus sur le trottoir", n'est-ce pas ?  

Et ils auront "un toit lorsqu'il fait froid", non ?

Sans compter que la soupe sera gratos.

Et qu'il sera possible de prendre une douche chaude une fois par semaine.

Le bonheur… 

 

Pas convaincus ?

Ça viendra.

Et vous aussi, vous finirez par vous convertir.

Patience… 

 

a04c65bcc10a7c3a97d43cf9a6cb6826.jpg

 

 

(Euh… le plus tôt serait le mieux, parce que je me fais un peu chier tout seul… En plus, je ne suis pas trop rassuré : depuis j'ai changé, il y a plein de gens chelous autour de moi et une vague puanteur flotte dans l'air. Ça craint un max…)

 

Commentaires

Oh, quelle horreur ! Alors les prisons ne sont pas assez engorgées comme ça ?

Si cette loi est votée et appliquée strictement (il y a des chances : cela gonfle les statistiques pour "l'élucidation"), ça va être un désastre. Des milliers de SDF vont se retrouver dans des maisons d'arrêt (j'ose espérer que les peines prononcées ne pourront pas être supérieures à un an, mais sait-on jamais en cas de récidive), déjà trop pleines. A Fleury, il y a plus de 5000 détenus pour seulement 3500 places. Ajoutons à ça que le suivi psychologique ne pourra pas être à la hauteur : il peine déjà, et tout le budget pénitentiaire fait partie alloué au Ministère de la Justice (qui va raquer plein pot avec la réforme de la carte judiciaire et les adaptations des tribunaux), donc il faudra faire des économies de bouts de chandelle, encore plus que d'habitude. Cesse de trahir, Charançon, rends-toi compte de la catastrophe à venir !

Et bien entendu, il en ira de même pour ce qui est de la réinsertion, la deuxième mission de la prison, ce qui fait des matons des "surveillants" et non des "gardiens"... Les SDF resteront SDF à leur sortie. Les tensions des non-logés et des mal-logés s'aggraveront, éparpillant leurs mouvements et leurs revendications. On va vers jours heureux et chantants en Sarkozie décomplexée, il n'y a pas de doute.

Écrit par : Redolegna | 29/01/2008

Comme d'habitude : 100 % d'accord avec toi.

Ps : coucou, content de te revoir. Et je profite d'ailleurs de ton intervention pour protester avec fermeté : ben alors, et ce bloug ? Même plus moyen de déposer des commentaires ? Ça ne va pas du tout, ça. J'espère que ce ne sont pas les Corses qui ont dynamité Le clivage en chantant… :-)

Écrit par : Le Charançon Libéré | 29/01/2008

Oh, non, ils incendient juste leur assemblée, les Corses. Ne t'inquiète pas pour le bloug, vaï : il va repartir.

Écrit par : Redolegna | 29/01/2008

Ah ! Enfin enfin ! Je le savais que tu finirais par te convertir ! Amen!

Sois rassuré, mon frère en sarkozysme béat(ifié), tu n'es pas seul !

Non Charançon t'es pas tout seul
Mais arrête de pleurer
Comme ça devant tout le monde
Je suis avec toi !

J'ai tant prié, enfin enfin je suis exaucée ! Il a vu la lumière ! Alleluia ! Alleluia ! Il suivra la bonne voie !

http://img442.imageshack.us/img442/1094/monprojetsarkozypy6.jpg

Écrit par : Françoise | 29/01/2008

Tiens, ça me rappelle Dans la dèche à Paris et à Londres (éd. 10 18). Orwell raconte (il l'a partagée) la vie des sdf anglais qui ne cessent de marcher, parce que dormir sur un banc est passible de prison, et que les foyers ne peuvent les accueillir qu'une seule nuit.
Je pourrais jouer les faux-jetons et dire que je suis surprise, mais bon, tu ne me croirais pas de toutes façons. Pas plus que je ne crois à l'histoire du mec qui se réveille raisonnable et tout :-D
On parie que de braves gens (même pas nécessairement sarkozystes) prendront bientôt un air contrit et avanceront timidement, la larme à l'oeil, que ce n'est peut-être pas la meilleure solution, mais que bon, c'est peut-être mieux que de dormir dans la rue ?

Bises et bon aprèm !

Écrit par : Flo Py | 29/01/2008

'tain, Charançon, t'es qu'une kouyemolle de pain bagnat, ou quoi ?

La solution à la chinoise, ya que ça de vrai et d'efficace!

Une balle dans la tête à tous ces occupants sans droit de l'espace public !

Et la facture à la famille!
Parce que,
- un, ils en ont des familles, ces dissimulateurs de patrimoine
- et deuze, il ne faut quand même pas déconner, force doit rester à la loi mais les finances doivent rester dans les rails (heu, de coke des traders ?? Hmm... hors sujet, passons.)

Pas près de me convertir, moi.
Les bondieuseries c'est pas mon truc.

Arf!

Zgur

Écrit par : Zgur | 29/01/2008

une jolie formule de Guitry sur l'objectivité :


- J’ai fait un livre objectif – disait l’auteur
- Alors maintenant vous n’avez plus qu’à ne pas le signer - lui répondait Sacha Guitry

Écrit par : tgb-rue-affre | 29/01/2008

@ Françoise : je me sens déjà mieux. Même si je pressens que ta conversion n'est pas sincère. D'ailleurs, l'image (elle est excellente !) que tu balances montre bien que tu doutes encore…

@ Flo Py : je m'en doutais, mais tu viens de le confirmer : tu as de très bon goûts littéraires. Ce bouquin est excellent, comme (presque) tout ce qu'a fait Orwell, à commencer par "Et vive l'apidistra" (pas beaucoup joyeux que "Dans la dèche…")

Ps : pour les braves gens, on est d'accord : ce sont les pires. Que Belzebuth les emporte en sa maison sombre et joue avec leurs âmes pendant l'éternité.

@ Zgur : pas de conversion ? C'est parce que tu es un mécréant. Méfies-toi : les hérétiques sont mal vus en ces temps où l'instituteur se fait devancer par le curé…

Mais quand même, je suis d'accord avec toi : la simplicité chinoise a quelque chose de très séduisant. Avec ça, plus de problèmes…

Ps : Hors-sujet ? Oui, mais bon… sait-on ce que Jérôme Kiervel se mettait dans les narines ?

@ Tgb-rue-affre : j'aime bien. Trè classe, comme citation.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 29/01/2008

Bon, tant que j'y suis, je vais confirmer ton "presque" : Une fille de pasteur, édité récemment chez Serpent à plumes, est intéressant mais râté du point de vue littéraire... Et moi aussi, j'ai adoré Et Vive l'aspidistra !

Bises et bonne soirée

Écrit par : Flo Py | 29/01/2008

à chaque journée sarkozyste sa saloperie

y'a beau faire, y'a beau dire, je n'arrive pas à m'y faire

et dire qu'il porte plainte quand on le compare à pétain, mais c'est insulter pétain qui a mal fini mais plutôt bien commencé alors que le nain psychotique n'a fait que mal et de pis en pis

Écrit par : michel | 29/01/2008

Excuse-moi si je fais de la retape (je sais qu'en toute sainteté tu me pardonneras), mais j'ai posté ça sur rue89:
Il devrait être obligatoire de dormir dans des palaces, à la rigueur dans des yachts, non mais!

see ya
ami non-encarté!

Écrit par : skalpa | 30/01/2008

On voit la différence, bravo; enfin on commence à devenir raisonnable.
Le PRAGMATISME, y’a que ça de vrai.

P S : le dernier ouvrage du nabot à rolex : « Que les pauvres assument entièrement leurs fautes et Dieu reconnaîtra les siens ». C’est le pape qui lui a soufflé le titre.

Écrit par : DJM de Cambrai | 30/01/2008

@ Flo Py : je n'ai pas lu celui-là. Mais je n'avais pas non plus aimé la Ferme des animaux.
Qu'importe : Orwell reste un maître.

@ Michel : "à chaque journée sarkozyste sa saloperie"
Oui, cela devient un programme sans surprise. Et le pire est que, justement, on finira peut-être par s'y faire…

@ Skalpa : retape bienvenue :-)

@ DJM : "On voit la différence, bravo; enfin on commence à devenir raisonnable"
Je fais tout mon possible… mais pas sûr que j'arrive à tenir longtemps.

Ps : ce bouquin, on peut le commander sur le net, j'espère. Ma carte bleue est déjà prête…

Écrit par : Le Charançon Libéré | 31/01/2008

Attention, voici les prochains chefs d'accusation contre nos SDF, qu'on laisse crever dans la rue ou dans leur voitures:
1. c'est quand meme vachement genant de devoir reconnaitre que d'ici un an le president (?) aura toujours pas tenu ses promesses de logement, va falloir trouver une solution radicale
2. ils derangent les bons citoyens, ceux qui ont vote sarko (bah oui eux ils ont du fric), qui payent leurs impots (et de moins en moins d'ailleurs), et qui se sentent vraiment pas en securite (encore) entoure de cette racaille
3. les bancs publics (bancs publics, bancs publics..) ne sont plus confortable du tout (meme pour se becoter, cf premiere parenthese). faut comprendre, on les a arrondit pour que ces foutus clochards puissent pas dormir dessus (d'ailleurs a la sncf c'est meme plus des bancs)
4. il degrade le matos, et avec l'argent des reparations sarko aurait pu partir en vacances (oui je sais c'est facile)
5. a force de dormir dehors (oui parce que c'est par choix, si tecoutes le fils de patron des que tu cherches du travail t'en as, les chomeurs sont des feignants), ils vont choper des saloperies, et creuser encore le trou de la secu, que nous imposent ces foutus gauchistes (trou de la secu creuses par l'etat, qui en lui remboursant ses dettes la propulserait dans le beneficiaire)
6. sarko trouvera mieux que moi, je suis dans un cyber indien et j'ai pas envie de vomir. je prefere m'arreter au debut de la nausee..

Écrit par : Manu C. | 02/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu