Avertir le modérateur

01/02/2008

Toujours plus loin dans le foutage de gueule : Michèle Alliot-Marie ressort les (vieux) oripeaux de la lutte armée. Tant qu'on y est, vous n'auriez pas vu Raymond Marcellin traîner dans le coin ?

 

 

 

Euh… dites…

Je me demandais…

Vous n'auriez pas vu passer cet homme ?

 

726ee89d1a652ab68ad729cac3edb313.jpg

 

Non ?

Vous êtes sûrs ?

Vous n'avez pas croisé Ilich Ramirez Sanchez, dit aussi Carlos ou encore la grosse Bertha prolétarienne, en allant chercher votre baguette ?

Ou en achetant Libération au kiosquier du coin ?

Pas du tout ?

Je me disais aussi…

 

Tant qu'on y est (j'en profite, hein), elle non plus, vous ne l'auriez pas vue ?

 

 

bfc9c79980c4823f376b5be6c694ffa8.jpg

 

Nichts ?

Pas remarqué Brigitte Mohnhaupt, ex-membre, toujours vivante (ils ne sont pas lourds à avoir survécu), de la Fraction Armée Rouge, au supermarché en bas de la rue ?

Ni accordé vos pas sur les siens lors d'une quelconque manifestation gauchiste ?

C'est bien ce que je pensais… 

 

Un dernier : lui non plus, vous ne l'auriez pas entrevu ? 

 

93a9385072d8ff8f0096490a21d14d04.jpg

 

Nada ?

Pas de trace de Jean-Marc Rouillan, ancien militant d'Action Directe, au comptoir de votre bar favori ? 

Ni sur la piste de danse de votre discothèque préférée ?

Je m'en doutais un peu…

 

Où je veux en venir ? 

Oh, c'est juste histoire de vérifier.

De m'assurer que je ne suis pas en train de rater la renaissance de la lutte armée.

Et le nouveau grand soir du boum-boum prolétarien.

Lesquels ne sauraient tarder, à en croire la première fliquette de France, interviewée par le Figaro

Michèle Alliot-Marie assurant que le retour du terrorisme d'extrême-gauche est "incontestable". 

 

Disons-le tout net (au risque de décevoir ceux qui se rêveraient en nouveaux Baader) : notre sémillante ministre de l'Intérieur n'est pas très convaincante. 

Et elle piétine même pas mal dans ce qui est à la fois un exercice d'auto-promotion, destiné à montrer que son champ d'intervention ne se limite pas aux mini-motos.

Et un pitoyable tour d'horizon des supposés dangers terroristes, occasion d'enfiler les perles et les vagues généralités comme à la parade.

En un mot : la mère Michèle mélange tout et n'importe quoi.

 

ddac0dd79d500e39d9773ee9fdb7c601.jpg

 

 

Sous le titre "Je veux mettre fin à la menace terroriste", MAM pérore ainsi sur le danger de groupes liés à al-Queida, prêts à s'en prendre à nos expatriés comme à perpétrer des "attentats sur notre sol". 

Dit sa volonté d'accroître les contrôles sur le net, où il faut que "nous puissions arrêter la propagande terroriste, découvrir les réseaux opérationnels, remonter jusqu'à eux et les empêcher de nuire".

Et brode sur l'éternel ennemi de l'intérieur.

Ces "fanatique isolés et fragiles", "kamikazes en puissance" ( et quelquefois bagagistes à Roissy) attendant avec gourmandise le moment idoine pour ôter leurs masques de braves citoyens et mettre la France à feu et à sang en plaçant des bombinettes partout. 

Un risque à ne pas prendre à la légère : il "y a quelques mois un islamiste (a été) interpellé par la Direction de la surveillance du territoire dans l'est de la France", explique la ministre.

Oui : "un" !

Et "il y a quelques mois".

Autant dire que la menace se précise sévère…

 

Et l'extrême-gauche, me direz-vous ?

J'y viens.

Car après avoir épuisé le filon du danger islamiste, la ministre de l'Intérieur nous ressort un vieux fantôme des placards.

Autre ennemi de l'intérieur, sentant férocement la naphtaline et qui n'avait pas servi depuis les années 1970.

Soit "les risques d'une résurgence violente de l'extrême gauche radicale".

Phénomène sur lequel la ministre n'a strictement rien à dire.

Si ce n'est que "nul ne peut le prévoir".

Que "la situation évolue extrêmement vite".

Et qu'il concernerait… "quelques dizaines d'individus".

Bref : le flou le plus total. 

Ou l'art d'ériger deux gugusses et trois clampins en danger national.

 

f12d247ad6afcbf6c2bfd3716eb0908d.jpg

 

 

On pourrait gloser sur ce retour de la lutte armée, ressorti comme un lapin d'un chapeau par une ministre en perte de vitesse.

En rire.

Et ne pas y accorder plus d'importance que ça.

A moins qu'on ne préfère s'étonner de voir l'extrême-gauche rejoindre les fanatiques islamistes au panthéon des ennemis à combattre.

En un rapprochement qui doit tirer de larges soupirs de contentement à Philippe Val, petit mogul de Charlie Hebdo et nouvel imprécateur des facismes verts et rouges.

A moins aussi qu'on ne s'irrite de l'obstination de ce gouvernement à tenter de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.  

Quitte à ériger en danger des phénomènes inexistants.

Et à tout faire pour stigmatiser une extrême-gauche qui n'a pas lâché l'affaire. 

Et s'entête encore à lui mettre des bâtons dans la roue.  

 

Tiens au fait…

Tant qu'on y est…

Vous n'avez pas vu Raymond Marcellin ?

J'ai entendu dire que le fantôme de cet autre ministre de l'Intérieur, jamais fatigué de faire la chasse aux gauchistes, traînait de temps en temps dans le coin…

 

56abd1f91d6d95625bb5bd61f384e027.jpg

Commentaires

C'est le moment de se repasser la chanson de David McNeil "Marcellin, pain et vin" (qui date de l'époque de la pub pour le Boursin), elle finissait par "Alors, bouffons des flics !"

Écrit par : Dominique | 01/02/2008

« Les œuvres d’art naissent toujours de qui a affronté le danger, de qui est allé jusqu’au bout d’une expérience. »
Rainer Maria Rilke

Ce gouvernement fait des expériences :
Hier : la Société Générale, (cinq milliards = terroriste = ça fait peur).
Aujourd’hui : l’extrême gauche, (les anarchistes : la semaine prochaine).
Demain : du people : « ça fait bien une semaine qu’on ne leur a pas balancé de la fesse. » Il faut bien se détendre un peu.

Cette époque est une œuvre d’art…
Nous avons une oligarchie libérale qui œuvre pour faire de ce peuple, de son peuple, des artistes.

Écrit par : DJM de Cambrai | 01/02/2008

Faire peur pour faire accepter un peu plus de surveillance, un peu plus de répression, un peu plus de lois sordides, c'est du recuit. On va bientôt nous rejouer les "Irlandais de Vincennes"...

Ce serait drôle si cela n'annonçait pas du "flicage" supplémentaire.

Ah, comme ils ont peur nos dirigeants, et surtout peur du peuple.

Écrit par : Françoise | 01/02/2008

N B : C’est vrai, qu’à la maison, quand je deviens méchant, celle qui partage mes expériences artistiques, ne moufte plus. Alors je suis tranquille et je fais ce que je veux.

Écrit par : DJM de Cambrai | 01/02/2008

Faire peur pour fliquer plus: pas nouvelle, la recette marche toujours:

Prenez un peuple de bon couillons. Pas pire et pas meilleur qu'un autre.
Prenez ensuite le contrôle des médias, d'abord à la pince a sucre, ensuite à la louche.
Une fois vos ministres bien en place (n'hésitez pas a les décongeler), ajouter une bonne couche de trouille. Si la sauce ne prend pas, rajouter-en à 20 heures. Montez les mensonges en neige et attendez. Evitez surtout tout raisonnement logique, ou faisant appel au sens critique et à l'intelligence: vos couillons pourraient devenir amers.
Normalement, vous avez vos bon couillons prêts à se faire renifler le cul par une horde de képis dans l'espoir qu'on y trouve un activiste quelconque...

Écrit par : jide | 01/02/2008

@ Dominique : je dois confesser mon inculture, je ne savais même pas qui est David Mc Neil. Je suis allé sur Wikipedia ( http://fr.wikipedia.org/wiki/David_McNeil ), mais cela ne m'a pas appris grand chose. Au moins, la fin de la chanson que vous citez me plaît bien…

@ DJM : "Cette époque est une œuvre d’art…"
Vu sous cet angle… oui ! :-)
C'est vrai que pousser le foutage de gueule à ce point relève du talent pur et simple. Performance que nous devrions apprécier à sa juste valeur. D'ailleurs… j'attends avec impatience "la fesse" de la semaine prochaine, ça sera moins déprimant que de les voir taper sur les quelques rares anar survivants.

@ Françoise : oui, si ce n'était pas lourd de mauvaises promesses… je n'ai d'ailleurs pas assez mis l'accent dessus, mais MAM en profite pour annoncer des moyens supplémentaires pour surveiller le net et " arrêter la propagande terroriste, découvrir les réseaux opérationnels, remonter jusqu'à eux et les empêcher de nuire".

@ DJM (bis) : je suis sûr qu'en fait, c'est elle qui vous mène à la baguette…

@ Jide : la recette est excellente. Et la sauce prend à chaque fois, vous avez raison.
Quant à la conclusion, "Normalement, vous avez vos bon couillons prêts à se faire renifler le cul par une horde de képis dans l'espoir qu'on y trouve un activiste quelconque...", elle confine au sublime. Bravo ! :-)

Écrit par : Le Charançon Libéré | 01/02/2008

Ah ! voilà d'où cela vient
http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/02/01/les-rg-s-inquietent-d-une-resurgence-de-la-mouvance-autonome_1006266_3224.html#ens_id=1006382
Les autonomes sont pourtant un mouvement historiquement bien situé, mais ils ne me semblaient plus avoir d'existence depuis plus de vingt ans, sauf de manière sporadique et nostalgique au cours de manifestations unitaires et ils ne se confondent pas avec les anarchistes purs et durs. Qu'il y ait des gens qui se revendiquent de l'autonomisme sans être issus de la filière historique, c'est possible. Il y a toujours un livre de Maboulek qui traîne dans une librairie d'occasion. Il peut y avoir des individus se réclamant de l'autonomisme ancien par les lectures ou les rencontres et elles peuvent justifier leurs actions par certaines recommandations anciennes jamais vraiment mises en pratique ou alors sous la forme d'actions de pieds-nickelés. Bon... il y a des égarés furieux qui habillent leurs gestes revendicatifs de références anciennes, mais ils auraient pu aussi bien citer Ravachol et les nihilistes. Moi, je ne crois pas que l'autonomisme soit de gauche et encore moins réductible à l'extrême gauche.

Écrit par : Dominique | 01/02/2008

Elle a raison, car la BDYP tisse sa toile et fomente de lâches attentats

Oui, la BDYP (brigade des yaourts périmés) projette le bombardement de la voiture de NS (Nôtre saigneur) heu, NanoSarko, à chacun de ses passages, ainsi que le sabotage des pistes d'atterrissage d'Air Bolloré en y déversant des tonnes de ce poison nommé Danone qui sera bien plus utile pour provoquer des crashs de falcons 900.

De fausses esthéticiennes ont été formées pour remplacer la crème de nuit de Carla par les surplus de Lactel.

Bref la Brigade est de plus en plus active et l'enyaourtage imminent

Écrit par : michel | 01/02/2008

Le temps de vider mon frigo, et je pars vous aider à l'enyaourtage !

Écrit par : Kokolat | 01/02/2008

Ca commence à bien faire cet alibi de la "menace terroriste" qu'on nous ressort sans arrêt. Trois semaines après qu'un député du Parti Démocrate du Japon (premier parti d'opposition japonais) ait remis en cause (photo à l'appui) la version de l'administration Bush en ce qui concerne les attentats du 11 septembre lors d'une séance parlementaire retransmise à la télé japonaise, nos médias à la mie de pain sont toujours aussi silencieux :
http://souk-fares.blogspot.com/2008/02/11-septembre-le-premier-parti.html

Un beau jour il va peut etre falloir se décider à sortir de la torpeur dans laquelle nous sommes plongés, pour enfin regarder en face cette histoire de "guerre contre le terrorisme".

Question à 10000 kopecs (ça fait moins de 3€) : s'il devait se produire un attentat terroriste en France, qui est ce qui en sortirait renforcé politiquement ?

Écrit par : Fares | 01/02/2008

Une menace terroriste d'extreme gauche... Il va falloir attention dans nos propos, la DST va considerer ce site comme un appel aux armes contre le monarque. quoi que, ce serait pas une mauvaise idee... allez le gugus dans tes bureaux de flics je deconne (enfin on deconne on deconne...)
Une bonne dose de terrorisme pour faire peur a nos bourgeois, une dose de racisme pour entretenir les electeurs ump de nos villages perdus qui ont jamais vu autre chose qu'un blanc bien blanc, un peu palot meme a force d'avaler toutes les conneries de bling bling a la tele (qui ne se ferait pas porter pale), et qui au passage sont a fond pour notre equipe black blanc beur de foot, quand meme une autre image d'integration que la squadra azzura.
je suis pour ma part dans une ecole de commerce (personne n'est parfait), pleine de fils et filles de bonnes familles ayant vote a 86 pour cent pour notre monarque empereur... ecoeurant, surtout quand on cherche a savoir pourquoi: "il a des propositions" (par contre ils savent pas lesquelles faut pas pousser), "faut controler l'immigration ca devient dangereux" (c'est vrai que bordeaux est repute pour ressembler a beyrouth en tant de guerre), "ils foutent le bordel et apres ils s'etonnent qu'on leur envoie les flics" (pour un peu ils lui acheteraient le karcher a notre president)
Enfin malgre tout, le mythe de l'insecurite a la vie dure, meme chez nous les jeunes qui vivont dans une societe multiculturelle, savons que les fils du 16e sont parmis les plus drogues... On va donc en reprendre encore et encore dans la gueule, preparons nous

Écrit par : Manu C. | 02/02/2008

@ Dominique : bravo, vous avez été plus efficace que moi, je n'avais pas réussi à retrouver ce à quoi MAM faisait allusion.

"sous la forme d'actions de pieds-nickelés"
Clair que les actions évoquées dans le papier ne semble pas manger trois pattes à un canard. Bombes dans un champ, sous un dépanneuse de la ville de Paris… il y a encore un peu de marge avant l'explosion finale.

"Moi, je ne crois pas que l'autonomisme soit de gauche et encore moins réductible à l'extrême gauche."
J'avais lu un papier, il y a longtemps, sur des fachos qui s'en revendiquaient aussi. Mais c'est vrai qu'ils ne semblaient pas trop savoir de quoi ils parlaient…

@ Michel : classe, voilà le type d'action qui me fait rêver. Y a moyen d'adhérer, de rejoindre la cellule de combat lacté ?

@ Kokolat : tout pareil.

@ Farès : "s'il devait se produire un attentat terroriste en France, qui est ce qui en sortirait renforcé politiquement ?"
J'ai bien une idée… Et je suis sûr que c'est la même que toi… Sauf… Sauf si cet attentat terroriste visait le bateleur en chef : c'est peut-être le seul cas de figure où il n'aurait pas tout gagné.

@ Manu C : "une ecole de commerce, pleine de fils et filles de bonnes familles ayant vote a 86 pour cent pour notre monarque empereur"
Oui. Mais ton constat est presque biaisé : clair qu'une école de commerce ne représentera que partiellement (heureusement) la diversité des opinions. Et qu'y être de gauche doit procurer un certain sentiment minoritaire. Ou plutôt : un sentiment minoritaire certain…

Écrit par : Le Charançon Libéré | 02/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu