Avertir le modérateur

08/02/2008

Quotas migratoires et salut nazi : Brice Hortefeux tente de se persuader qu'il a encore une conscience ; ses supporteurs s'imaginent déjà revenus à cette époque où on saluait son supérieur en levant le bras droit.

 

 

C'est un rien dommage.

Il pourrait être tout à fait bien, le petit Brice.

S'il allait un peu au bout de ses idées.

 

462c57438dfc7b2a3dc68a7e8fc73d9e.jpg

 

 

Mais voilà…

Il chouine.

Il mégotte.

Il tergiverse.

Il ergote.  

Il se retient.

Quand il devrait foncer.

Pour le salut de la France et la gloire du ministère de l'Identité nationale.

 

Que voulez-vous ?

On ne se refait pas.

Et Brices-couilles a des scrupules d'arrière-garde. 

Se prend pour un fichu droit-de-l'hommiste.

Et n'assume pas sa politique de garde-chiourme lepéniste. 

Un exemple ? 

Prenons les quotas éthniques (au hasard, hein…).

Que ce bon Brice-l'air-de-rien a évoqué à l'occasion de la mise en place de la Commission sur le cadre constitutionnel de la nouvelle politique d’immigration.

Machin chargé de "réfléchir au cadre juridique de deux réformes : la maîtrise quantitative de l’immigration et la simplification du contentieux des étrangers", explique Libération.

Le quotidien précisant que le gouvernement serait amené à fixer "un nombre annuel de migrants admis à entrer et séjourner en France, ce «quota global» pouvant se décliner «en quotas catégoriels» (par métiers)". 

 

89d728668e49ecc59d153303e5f28600.jpg

 

 

Rien de neuf sous le (noir) soleil sarkozyste ?

C'est vrai.

Sauf qu'il se passe ensuite, rapporte Libération, un truc vachement étrange.

Très surprenant.

Et même un peu obscène.

Oui : un très court instant, Brice Hortefeux fait comme s'il avait une conscience.

(Si, si)

Temps suspendu où il essaie de faire croire qu'il pourrait quitter son rôle d'exécutant sanglé dans l'un de ces uniformes semblables à ceux des féroces soldats teutons qui ont fait rien que mugir dans nos campagnes il y a cinquante ans.

Et qu'il aurait très bien pu consacrer sa vie à étudier les humanités pour un quelconque laboratoire de sciences-sociales de faculté plutôt que devenir ce ministre-ci. 

Bref : Brice Hortefeux tente de se faire passer pour autre.

Regardez bien…

 

Faut-il aller jusqu’à proposer des quotas par continent ou par nationalité ?», s’est interrogé le ministre."

 

Hein : le faut-il ?

Hein : s'est interrogé (benoîtement) le ministre.

Hein : quand même…

 

1d6f52fb59003e493d11ee96af473721.jpg

 

 

Ne nous y trompons pas : cette apparente forme interrogative, sommet d'hypocrisie, en dit beaucoup. 

Autant sur ce qui sera mis en place (donc : "des quotas par continent ou par nationalité").

Que sur les apparences que souhaite préserver le ministre.

Lequel caresse sans doute le le secret espoir que cessent enfin ces nuits agitées et sans sommeil qu'il passe depuis sa nomination comme grand éloignateur en chef.

 

Heureusement…

Brice Hortefeux ne s'est pas longtemps laissé aller.

Et l'homme a vite retrouvé sa si naturelle absence de scrupules.

Laquelle fait dire à certains de mes amis que le bougre aurait pu en apprendre beaucoup à ces hauts-fonctionnaires français qui pérorèrent sur l'honneur national en des temps troublés. 

En un mot : Brice est redevenu Brice.

Affirmant fièrement "qu’il ne faut pas s’«interdire de réfléchir à une déclinaison géographique des quotas»". 

Sous entendu : attention, c'est après mûre réflexion.

Et la mort dans l'âme. 

 

Heureusement…

Certains se posent moins de questions.

Et ne tergiversent pas sans arrêt.

Tant ils ont compris que notre époque appellait des réactions catégoriques et sans compromissions.

Ainsi des trois débiles profonds.

Crétins patentés.  

Et membres de la Brigade anti-criminalité (je sais, je me répète…).

Qui ont cru malin de débouler dans un troquet d'Amiens en agitant fièrement le bras droit. 

Et en poussant de sordides beuglements nazis.

 

De ces trois déchets de l'humanité, dont on se plaît parfois à rêver que le rôle d'un véritable ministère de l'Immigration serait de les émigrer très loin de nos riantes contrées, on n'apprend pas grand-chose si ce n'est qu'ils sont membres du groupuscule néonazi White Power. 

Et que la ministre de l'Intérieur a demandé leur "suspension administrative immédiate".

En expliquant que "le comportement de ces fonctionnaires est en contradiction totale avec la déontologie de la police et son action quotidienne contre toutes les formes de discrimination".

Euh…

Eeeuuhhhhhh…

C'est une blague ? 

 

bf6df83885a80ec8c136d7b1f6a7955c.jpg

 

 

Ces trois salopards ne sont pas, mais alors pas du tout, "en contradiction totale".

Pour la bonne raison qu'ils sont, tout au contraire, parfaitement dans l'air du temps.

Tant le gouvernement devrait savoir sait qu'en jouant du quota éthnique. 

Il souffle sur les flammes.

Attise les haines. 

Et créé ce terreau si favorable à tous les emportements animaux des gens de rien.

N'est-ce pas, Brice ?

 

Commentaires

"Brice Hortefeux ne s'est pas longtemps laissé aller."

Ouf ! Ben vous m'rassurez là, M'sieur Charançon. J'nous voyais déjà envahis par les Hordes Barbares !

Zont suspendus des policiers ? Où ça ? Tout d'même des braves p'tits gars comme ça qui viennent juste mett'un peu d'ambiance dans un bar, l'respect s'perd ! Comment qu'y vont-y bien pouvoir faire pour s'décrocher ?

Ah, j'vous l'dit M'sieur Charançon, tout fout l'camp dans not' pays ! Quand que j'en vais raconter ça à Mam'zelle Chonchon, elle va encore nous faire un' jauniss' !

Écrit par : Françoise | 08/02/2008

Quand il s'exprimait dans Le Figaro, le même Hortefaux m'avait paru ressembler de manière frappante…
http://abcdetc.wordpress.com/2008/01/22/toute-ressemblance/
L'inconscient !

Écrit par : JRC | 08/02/2008

je parasite le paquet de farine :

teuf hip hop / electro / drum'n'bass de charancons du label Ozore Age
ce vendredi 23h/5h a la vapeur, av Stalingrad, Djion

Subbersive Boy, Magnetic, Banditos, Disturb[Projet Carre]

12 €

Écrit par : Dr_vinZ | 08/02/2008

Je ne sais pas si Mr Hortefeux a de l'humour, j'ai des doutes... Mais les copains de la BAC sont impayables (d'ailleurs, je me demande s'il est nécessaire de les payer, tant ils ont l'air de s'amuser dans leur boulot).
Alors bien sûr, faut suivre! L'humour à matraque, c'est une culture!
Je connais, par exemple, quelques jeunes gens qui, après avoir manifesté sans autorisation devant une ambassade et après avoir fourni leurs papiers pour vérification, ont été renvoyés par groupes de dix vers le métro le plus proche. Le CRS (un gradé sans doute) qui a constitué les groupes comptait 'Ein, Zwei,Drei,...'
Désopilant, non ?

Écrit par : Guy M. | 08/02/2008

Tu veux griller, toi aussi, avec tes copains ? Tu veux aller dans un transfo ? Ramène ta gueule, on va t'y mettre !

Novembre 2005.
http://www.bladi.net/forum/53135-sarkozy-discours-sadresse/

Écrit par : Dominique | 08/02/2008

@ Françoise : ça, on est pas sauvé, hein… Reste que je n'arrive toujours pas à comprendre comment trois policiers, fussent-ils les derniers des débiles (ce qu'ils sont sans le moindre doute) peuvent se comporter ainsi. Même le fait d'appartenir à la Bac, tout bon justificatif qu'il soit, ne suffit à l'expliquer.

@ JCR : j'ai beaucoup aimé ton billet. Et la fin est excellente : le parallèle avec Charlie est frappant, bien joué.

@ Dr Vinz : je crains bien ne pas avoir été à la hauteur sur le coup-là. Mes plus plates excuses. Et profites-en pour moi, tu me raconteras.

Arrgghh… Banditos :-)

@ Guy M : "je me demande s'il est nécessaire de les payer, tant ils ont l'air de s'amuser dans leur boulot"
Bien vu.

Et imaginer des porcs pareils avec le pouvoir de l'uniforme… j'en suis limite malade.

@ Dominique : cette séquence-là était monstrueuse. C'est marrant, d'ailleurs : à l'époque, on avait pas vu le ministre de l'Intérieur s'en prendre aux connards en uniformes pas dignes de le porter et aux autres membres de la voyoucratie policière.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 08/02/2008

"le fait d'appartenir à la Bac, tout bon justificatif qu'il soit, ne suffit à l'expliquer"

Justement, ça ne justifie ni n'explique rien à mon avis, parce que normalement ce sont des hommes qui sont "triés" selon des critères assez sévères.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Brigade_anticriminalité

Une explication possible, je pense, c'est le soutien sans réserve du petit-poulet-en-chef pour les policiers et le climat de chasse à l'étranger qui pourissent tout.

Écrit par : Françoise | 08/02/2008

yep!
bon billet comme d'hab

et viva hortefion!

Écrit par : skalpa | 09/02/2008

Avec Ségolène, Imaginons Ensemble l'Avenir

Bonjour,

Je vous invite à découvrir ou redécouvrir mon site politique:

http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/

Très bonne visite et n'hésitez pas à me laisser vos impressions de toutes sortes, par commentaires, ou par mail.
N'hesitez pas à vous abonnez à la newsletter !!!

Cordialement.

Arno

Écrit par : arno | 09/02/2008

Je dis ça en passant, mais le Arno il commence sérieusement à saouler avec ses pubs pour son site ségoléniste qu'il envoie sur tous les blogues un peu de gauche et il arrive même à énerver des blogueurs qui sont plutôt de son bord. Ce genre de ravi de la crêche ne mérite pas qu'on laisse son faux commentaire en place.

Écrit par : Dominique | 09/02/2008

@ Françoise : je sais que je ne devrais pas, mais… j'ai un peu de mal à suivre sur le côté "trié sur le volet" de la Bac. Ou alors, ils les sélectionnent sur leur quotient intellectuel limité et sur leur aptitude à parler aux gens comme à des chiens.

(Au fond, ça reste possible : au pays des aveugles, etc etc…)

@ Skalpa : cool, merci.

@ Arno : euh…

@ Dominique : je dis ça en passant, mais… je suis tout à fait d'accord avec vous. :-)
(Surtout que les Ségolénistes, je les aime pas (ouh, que je les aime pas…))

Et puis, le bonhomme ne tente même pas de faire illusion, en laissant au moins quelques mots en lien avec le billet avant de faire sa pub. Au moins, il y va franco…

(Plus de suppression du commentaire maintenant qu'il a donné lieu à réaction. Mais le prochain… ça va chier !)

Écrit par : Le Charançon Libéré | 09/02/2008

Petit détail lu ailleurs : le Arno utiliserait la liste des meilleurs blougs politiques chez Wikio pour choisir ses lieux de pourriellage, en tout cas je l'ai retrouvé sur une demi-douzaine de blougs que je lis et qui sont en effet bien classés. C'est donc aussi la rançon du succès. Moi, comme je ne suis pas dans le classement politique, je n'ai pas droit à ses visites publicitaires mais à celles d'Andy Vérol, le plus gros pollueur de Hautetfort, que j'ai banni définitivement. Seulement, ces personnes sont en général en mode "write only" et elles ne voient jamais quand on efface leurs commentaires ou quand on fulmine à leur sujet.

Écrit par : Dominique | 09/02/2008

"C'est donc aussi la rançon du succès. "
Vu comme ça, ça me plaît bien. Et puis, je ne dois pas être assez "bankable" pour qu'il revienne très souvent : il ne fait sa pub qu'une fois de temps en temps.

Andy Verol, je ne connais pas (mais j'aime bien le pseudo). Par contre, dans le même style, il y a aussi le mec de Kamelun-Scoop (ou un truc dans le genre) sur 20 Minutes. Pas piqué des hannetons…

Écrit par : Le Charançon Libéré | 09/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu