Avertir le modérateur

23/02/2008

Le Conseil constitutionnel ? Une breloque sans valeur. L'Etat de droit ? De la verroterie sans intérêt. Les principes de la République ? Des colifichets de bas-étage. Il serait temps de vous mettre à la page…

 

 

Hé !

Hé-ho !

Vous avez vu ça ?

 

67126a48ebaf1eed7061eef9aa6a62b3.jpg

 

 

Quoi ?

Des breloques quelconques et variées ?

Oh non, vous n'y êtes pas du tout.

Mais alors : pas du tout… 

Il s'agit des neuf membres du Conseil constitutionnel, en pleine réunion de travail.

(Si, si…)

(Je vous assure…)

 

 

Eh !

Eh-oh !

Vous avez vu ça, aussi ?

 

8a98ddcbf1343d39bdcd65c886e5788c.jpg

 

 

Comment ? 

Encore de la verroterie sans valeur ?

Oh non (derechef) : vous n'y êtes pas plus que tout à l'heure.

Mais alors : encore moins… 

Il s'agit du contrôle de constitutionnalité, un vague principe juridique de la Ve République.  

(Si, si…)

(Je vous promets…)

 


Quoi ?

Où je veux en venir ?

Ben… je me mets au diapason de l'air du temps.

Qui voit les fondements de notre Etat de droit ravalées au rang de breloques sans importance

Par celui-là même qui est censé garantir le bon fonctionnement des institutions.


Je ne sais pas pour vous.

Mais puisque ce qu'on m'avait présenté comme principe inaliénable de la République. 

N'est rien d'autre que de la verroterie de bas-étage.

Je crois que je vais me convertir dans la joaillerie de gros et semi-gros.

Histoire d'écouler les quelques colifichets traînant encore dans les arrière-salles de la Ve.

Y en a un max…

 Je vous fais un prix ?

 

Commentaires

va voir hier si j'y suis

Écrit par : paulette | 23/02/2008

Il y a le billet, dit "d'humeur" (et admirablement bien troussé) et il y a la Constitution ou la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen (je doute que les majuscules s'imposent depuis quelques décennies...).
On va faire un résumé succinct pour les retardataires, histoire qu'ils situent très exactement la monstrueuse colère qui semble poindre sous l'ironie de l'hôte de ces lieux.

Primo : La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, fondamental de la République française.

Art. 5.

La Loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n'est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas.

(NDLR : le terme important, ici, est "actions". Enfermer quelqu'un parce qu'on suppose qu'il pourrait agir n'est pas la même chose que l'enfermer pour ce qu'il a fait. En gros et pour paraphraser, vous pouvez souhaiter la mort de votre voisin chiantissime autant que vous le voulez... pas de le tuer... capisce ?)

Art. 7.

Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l'instant : il se rend coupable par la résistance.

(NDLR : Ça, c'est le passage rigolo qui vaudrait à Monsieur Bruni de se faire embastiller illico s'il se trouvait quelques magistrats assez couillus pour appliquer les principes de notre République !)

Art. 8.

La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu'en vertu d'une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

(NDLR : Vous faut-il un dessin ? Une peine ne peut être infligée que pour un acte. Ça, c'est fait.
Mais, de plus, on ne peut condamner rétroactivement quiconque et quelque soit son méfait.
Dommage qu'il n'y ait ni fonction "gras", ni "italique", ni "Je te fous ça en casse 78 pour t'exploser les yeux de l'énormité de la chose"...)

Art. 9.

Tout homme étant présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable, s'il est jugé indispensable de l'arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s'assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

(NDLR ; C'est comme dans "Le Père Noël est une ordure" et le fameux Kloug de Monsieur Preskovitch.... Y'a plusieurs couches ! Toutes plus immondes les unes que les autres...)

Last but not least, venons-en à notre Constitution... Je rappelle à ceux qui ne voit la France que par le biais de "Plus belle la vie" qu'il y a un vulgaire chiffon de papier vieux de quelques siècles qui leur permet de vivre tranquillement dans une société de droits inaliénables pour lesquels quelques centaines de milliers (voire plus) d'autres personnes sont mortes, et pas franchement agréablement !
Maintenant, si le terme de Constitution ne développe un reflexe "sacré" que pour les fans de Nicholas Cage dans les aventures rigolottes de Benjamin Gates, j'avoue ne pas pouvoir grand-chose pour eux... la mononeuralité est difficilement soignable !
Et à moins que les habitants de ce pays n'aient perdu tout bon sens, toute dignité, tout honneur, gageons naïvement qu'ils y porteront un quelconque intérêt...

Titre VII - Le Conseil Constitutionnel
Art. 62. - Une disposition déclarée inconstitutionnelle ne peut être promulguée ni mise en application.

Les décisions du Conseil Constitutionnel ne sont susceptibles d'aucun recours. Elles s'imposent aux pouvoirs publics et à toutes les autorités administratives et juridictionnelles.

(NDLR) Arf ! La cerise sur le gâteau !
Même pas besoin que la claviste se décarcasse pour expliquer en quoi le coup de force de Monsieur Bruni est une atteinte totalement indécente et criminelle à la République ! C'est Jean-Michel Apathie qui n'est pas dans la merde sur ce coup-là, après sa sortie ulcérée sur les "fachos", "terroristes" et autres "staliniens" signataires de l'appel à la vigilance républicaine de Marianne !
A mon avis, on est tous bons pour se cotiser et lui offrir un wagon de Vogalène, là ! Quoique... perso, je préfèrerais nettement le laisser agonir de douleur dans son ulcère....

Bon...
C'était juste une explicitation du billet bien senti de votre hôte.
Histoire qu'on sache EXACTEMENT de quoi on parle...
Promis... je le referai plus....

Écrit par : Aniketos Noos | 23/02/2008

Colifichets, Charançon, et ce sera parfait ! ;-)

Écrit par : B.L. | 23/02/2008

J'oublais...
Un de ceux qui vous font grimper aux rideaux à la vitesse d'un missile sol-air, quand ils en ont envie et quand ça les démange fortement... Sébastien Fontenelle sur le blog "Vive le Feu", méprisé par tous les fans de la "socio attitude" sur le net parce qu'il publie sans autoriser les commentaires... et ça, ça gêne !
Je précise que c'est de la pub gratuite et désintéressée... des fois que...
D'autant plus aisément que je ne pourrais me passer ni du Charançon ni de l'AJT (aux écritures jumelles sans être semblables)...
Juste que, de l'extérieur et désormais abstinente bloguesque, je vois mal pourquoi je m'abstiendrais de dire qui j'aime et pourquoi.
Commentaire "expendable" comme disent les ricains...
Et le dernier billet du Seb à ce sujet est aussi brillamment jouissif que les précédents.
Personne pour investir dans une feuille de chou dont les rédacteurs en chef seraient le Charançon, Fontenelle et Poliblog ?
Me dites pas que le Canard Enchaîné existe déjà... ;)

Écrit par : Aniketos Noos | 23/02/2008

Neuf ? Mais alors où sont passés le Chi et l'Ex ?

Mon cauchemar récurrent : Sarkozy, membre de droit du Conseil constitutionnel à la fin de ses mandats !

Écrit par : Dominique | 23/02/2008

Très bon billet !

Et bien une fois encore les grands esprits etc... (même idée pour le billet de ce jour).

Écrit par : Françoise | 23/02/2008

hs:
sarko n'aime pas les gens
en vidéo!
http://kprodukt.blogspot.com/2008/02/sarkozy-aime-les-gens.html

Écrit par : skalpa | 23/02/2008

La vidéo étant supprimée sur le lien donné par Skalpa, voici la page d'accueil du Parisien, journél d'extrème gauche s'il en est ;-)

http://www.leparisien.fr/home/index.htm

Aie !

Et un grand merci pour ce billet... suggestion : suppression du conseil constitutionnel qui ne sert à rien ! (CQFD)

Écrit par : Annick | 24/02/2008

@ Paulette : démasquée :-)

(Je suis allé voir hier, t'y étais effectivement.)

@ Aniketos Noos : "C'était juste une explicitation du billet bien senti de votre hôte. Promis... je le referai plus...."
Au contraire : refaites-le tant qu'il vous plaira. C'était complet, intéressant et (pour ne rien gâché) très bien troussé.

@ B. L. : mince, la honte… J'ai corrigé, merci beaucoup.

@ Aniketos Noos (bis) : merci beaucoup pour la comparaison trop flatteuse, Vive Le Feu est un maître indépassable. Mais ne vous abstenez pas de dire que vous aimez, ça fait très plaisir.

Ps : le Canard Enchaîné existe déjà… :-)

@ Dominique : ils sont partis voir ailleurs, si le fonds de l'air n'y était pas polémique… On a le courage que l'on peut…
Vous me direz que ça ne vous étonne pas. Mais quand même : je ne pensais pas que ces deux grands nigauds feraient le coup de l'école buissonnière pour ne pas avoir à sanctionner un texte de Sarko. Ça ne les grandit pas vraiment.

@ Françoise : merci, je te renvoie le compliment.
(Bien vu pour la longue lignée de rois et chefaillons : de Nicori IV à Niconino 1er, c'est exactement ça)

@ Skalpa : yep !
Merci pour la vidéo : je l'ai ratée hier et visionnée seulement ce matin : c'est un réveil en fanfare. Il est en train de péter complètement les plombs…

@ Annick : tout pareil.
Et d'accord avec la suggestion, si là est tout ce qu'on peut attendre du pseudo-garant de la constitutionnalité.

Écrit par : Le Charançon Libéré | 24/02/2008

tu vas avoir du boulot Charençon, tes antennes auront blanchi que tu y seras encore !
La vidéo du sieur Sarko m'a mise en joie ce matin ainsi que les 38 % qui doivent lui rester en travers du gosier comme une arête ! mais d'un autre coté je commence à me poser une question : si les "sondés" sont si contents de Fillon qui applique en douce ce que l'autre fanfaronne - c'est trop bête ! - ou bien est-ce son look et sa tenue de 1er de la classe qui leur plait ???
Qu'en pensez-vous, les afficionados du Charençon et les autres..

Écrit par : Gitana | 24/02/2008

Dailymotion supprime la vidéo, youtube l'américain subit moins de pressions et donc la met à redisposition, donc visible encore chez oim....

Concernant la rétention de sûreté, ils auraient pu réhabiliter la lobotomie, au moins c'est pas réversible!

Écrit par : skalpa | 24/02/2008

A l'instant où j'écris la vidéo est toujours visible sur le Parisien.fr...et chez Birembaum.

Écrit par : Gitana | 24/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu