Avertir le modérateur

29/02/2008

De la magie des sondages bidons : rions un peu avec Le Figaro…

 

7f16ff49e8374e65d26c2df1aba32ad1.jpg

 

 

 

Mouahahah.

Mouahah.

Mouah.

 

 

Voici qu'Opinion Way reprend du service auprès de sa majesté.

Permettant au quotidien de papa Dassault de titrer habilement :

 

 

Les médias jugés excessifs contre Sarkozy

 

 

Mouahahah.

Mouahah.

Mouah.

 

(Excusez-moi, c'est nerveux…) 

 

PS : pour un billet sur Opinion Way, rendez-vous ICI.

(Attention : pub perso) 

Commentaires

Il faut aller voir les questions. C'est ainsi que 38 % des Français estiment que les médias sont trop agressifs et que 55 % sont d'un avis contraire. Le Fig est obligé de mentir dans ses titres, puisque même OW ne lui donne plus raison !

Écrit par : Dominique | 29/02/2008

Le Figaro, mentir dans ses titres ?

Pourtant, c'est mal !

Écrit par : jide | 29/02/2008

@ Dominique : je n'avais même pas eu le courage d'aller voir la pseudo-enquête dans le détail… Mais si on part du principe qu'Opinion Way bidonne et que Le Figaro sur-bidonne, alors… ben… il reste tout juste trois pelés et deux tondus pour trouver les médias un peu trop-méchant-les-vilains avec notre auguste meneur de revue.

@ Jide : :-)

(Oui : étonnant, non ?)

Écrit par : Le Charançon Libéré | 29/02/2008

Hello,

Bah, ça ne vaut pas le sondage que le JDD, tout fier de son coup, nous sort aujourd'hui! Serait-ce un sondage permettant de comprendre pourquoi les français de détournent de notre (trop) petit père du peuple et lui préfèrent le lénifiant locataire de Matignon? Non! Serait-ce alors un sondage permettant d'anticiper les grandes tendances, en ville et à la campagne, du vote de dimanche prochain? Que nenni! C'est bien plus que cela très cher, c'est un sondage - soyons fous - qui permet de savoir qui les français aimeraient voir au gouvernement lors du prochain remaniement! Vous en avez rêvé, le JDD l'a fait, la valse des marocains dictée par sondage interposé. Et, pour la prochaine fois, l'Elysée et Opinion Way préparent un remaniement par sms. Pour conserver Xavier Bertrand, tapez 1, pour virer Brice Hortefeux, tapez 2, etc, etc, ...

Bon dimanche à toi tout de même. @ + ...

Écrit par : krissolo | 02/03/2008

La valse des marocains, cela fait très Altamont, Wight ou Woodstock.

Écrit par : Dominique | 02/03/2008

Comment savez-vous que les sondages sont du bidon ? Pourriez-vous publier le développement des calculs et prouver que les conclusions sont faussées ?

Écrit par : Diaf | 02/03/2008

Hello,

Pour ce qui est des sondages, sans forcément être bidons, ils sont forcément sujets à caution. Sur le fond tout d'abord parce qu'ils ne prennent en compte que les personnes qui ont un téléphone fixe. Or un nombre croissant de français n'a aujourd'hui, en matière de téléphonie, qu'un mobile. Sur la forme ensuite parce qu'il est très facile de présenter les questions de manière à orienter les réponses. On ne répond pas de la même manière à des questions ouvertes (quelles personnalités voudriez vous voir au gouvernement?) qu'à des questions fermées (parmi les personnalités suivantes, laquelle voudriez vous voir au gouvernement?).

@ + ...

Écrit par : krissolo | 03/03/2008

Le Monarque c'est Lui
Il Neige sur des Hommes et sur une Médiocratie Théocratique Déliquescente
On va surement proclamer l'improbable, "Pagaille Indescriptible" Suggère en maugréant en plein désarroi son éminence le Locataire de l’Intérieur. Il neige !... Sûrement encore un coup des Officines !... Ectoplasmes méphitiques encore plus terrifiants que les Cyber Démons de Wikileaks avec leur langue numérique venimeuse.
En sabir élyséen, les " officines " - elles sont toujours Multiples et en-guillemetées – figurent ces recoins sombres d'arrières salles enfumées au sein desquelles se réunissent dans les remugles de vinasse des individus à l'imper mastic, aux lunettes noires, au verbe fumeux, au teint glauque froissé, à l'allure interlope dont les mains habiles transforment des rumeurs en toxiques.
" Les officines ", vieux fantasmes, le Monarque les avait dénoncées à maintes reprises dans les affaires pour stigmatiser ses adversaires.
Personne ne sait exactement ce quelles signifient.
Agences de renseignement privées ?... Arrière-salles de journaux ?... Bureaux d’espions ?... Tout cela à la fois ?... L’imprécision de leurs contours rend ces fantômes démoniaques encore plus terrifiants.
Invisibles mais présentes, " les officines " ne poursuivent qu’un seul but : empêcher le Vibrionnant activiste agité, de réformer.
Ce sont elles qui rédigent d’une dextre crochue les articles déplaisants, qui colportent, papotent, beuzent et jasent.
Ennemi insaisissable qui rend bien des services lorsqu’il s’agit d’amuser la galerie.
C'est la dialectique à la mode, l'illustre, l'a déjà ressortie à l’occasion de son spectacle télévisé sur France 2 où il tenait le rôle de l’Hyper Président Ultra Outragé et Super Calomnié.
Citons cette réplique tirée d'une scène où il affronte l'autre Cyber Démon Médiapart et sa langue numérique ultra pointue supposée intoxiquée : " Je ne suis pas naïf, je vois bien que derrière tout ça, il y a des officines ".
Non, rien de tout cela votre grandeur, simplement il Neige, les citoyens sont bloqués.
Quelques luxueux avions ego- inutiles en moins, afin de se procurer quelques chasse-neiges saleurs en plus, pour le plus grand nombre, seraient infiniment plus utiles, équitables et productifs, pour le citoyen contribuable.

Écrit par : Gugusse de Nagy Boxon | 18/12/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu